Le champion a dévoilé son programme pour 2019 :

Pas de Grand Raid cette année pour François D'haene


Publié / Actualisé
Cinq participations, quatre sacres. François D'haene est une machine à gagner, un visage emblématique de la Diagonale des Fous. Pourtant, en 2019, il faudra faire sans lui, l'ultra-trailer ne foulera pas les sentiers réunionnais... ni ceux du Mont-Blanc. François D'haene s'attaquera pour la première fois à la Hardrock 100 aux États-Unis, le 19 juillet prochain. Une course de 161 kilomètres et 10.000 mètres de dénivelé positif, à travers le Colorado.
Cinq participations, quatre sacres. François D'haene est une machine à gagner, un visage emblématique de la Diagonale des Fous. Pourtant, en 2019, il faudra faire sans lui, l'ultra-trailer ne foulera pas les sentiers réunionnais... ni ceux du Mont-Blanc. François D'haene s'attaquera pour la première fois à la Hardrock 100 aux États-Unis, le 19 juillet prochain. Une course de 161 kilomètres et 10.000 mètres de dénivelé positif, à travers le Colorado.

De nouvelles sensations 

Le champion serait-il en quête d’un nouveau défi ? Pour la première fois depuis 2012 (excepté son année blanche en 2015) François D’haene ne participera ni à l’Ultra-trail du Mont-Blanc ni au Grand Raid de La Réunion. Il va tout miser sur la Hardrock 100… Cette course est aussi mythique que la Diagonale des fous… Seulement 140 personnes, tirées au sort peuvent y participer. La Hardrock 100 est très exigeante et se déroule en altitude D’après le Progrès, François D’haene sera sur la ligne de départ avec les champions mondiaux Kilian Jornet et Xavier Thévenard.

Et s'il ne revenait pas...

L’année dernière déjà, il se murmurait que François D’haene ne s'élancerait plus sur les sentiers réunionnais avant quelques temps, que c’était peut-être même sa dernière fois. Certains faisaient le parallèle avec Kilian Jornet dit " l’extraterrestre ", qui, après avoir raflé la première place du Grand Raid à deux reprises, avait cessé de venir sur l’île pour se consacrer à d’autres ultra-trails.

Pour le moment, rien n’est définitif, tout ce que l’on sait, c’est que François D’haene ne participera pas à la Diagonale des fous en 2019. Robert Chicaud, le président du comité d’organisation du Grand Raid est un peu déçu "c’est dommage, en plus d’être un garçon charmant, c’est un sportif accompli, un vrai champion mais sa dernière victoire a été difficile, à l’arrachée." François D’haene est allé au bout de ses forces, une victoire qui a marqué les annales, c’est main dans la main avec Benoît Girondel qu’il a franchi la ligne d’arrivée, battant le record de la course en la finissant en 23h18min.

Robert Chicaud comprend le nouveau défi du champion "c'est un gars rationnel, méthodique, il connaît son corps et sait commnt gérer l'effort." Même les têtes d'affiche comme François D'haene attire et pousse les concurrents à se challenger "un trail marche sur les rails grâce à des locomotives qui tirent la compétition vers le haut, François D’haene est l’une de ces locomotives. Cela donne un rythme, une motivation, il y a une concurrence âpre en tête de course !" explique Robert Chicaud mais pas d'inquiétude, si le vigneron de métier n’est pas de la partie pour le prochain Grand Raid "il y aura tout de même du beau monde !" nous rassure Robert Chicaud.

Une saison bien chargée

Au delà de cela, c'est une belle saison pleine de challenges qui attend l’ultra-traileur du Beaujolais. François D'haene commencera par une course au Portugal avec le Madeira Island Ultra-Trail (115 km - 6 850m dénivelé positif), le 27 avril. Il enchaînera avec l'Ultra Maxi-Race à Annecy en Haute-Savoie (115 km), du 24 au 26 mai. Une épreuve qu’il connaît bien et qu’il a déjà remportée en 2017. François d’Haene s’élancera ensuite les 23 et 24 août pour l’Echappée Belle en Isère, dans le massif de Belledonne (144 km – 11.100m dénivelé positif). Il bouclera son programme avec l'Ultra Trail Cape-Town d’Afrique du Sud (100km) le 1er décembre.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !