Chaleur et manque de pluies :

Février 2019 a été le plus sec depuis 48 ans


Publié / Actualisé
Ce mois de février 2019 a été épargné par les systèmes dépressionnaires. Du coup, il est le plus sec depuis 48 ans, souligne Météo France qui relève aussi de "déficit global en pluviométrie remarquable". Les météorologues notent aussi que des températures maximales record en ont été enregistrées au cours du même mois
Ce mois de février 2019 a été épargné par les systèmes dépressionnaires. Du coup, il est le plus sec depuis 48 ans, souligne Météo France qui relève aussi de "déficit global en pluviométrie remarquable". Les météorologues notent aussi que des températures maximales record en ont été enregistrées au cours du même mois

Des records de faibles pluies cumulées ont été enregistrés à :
- Mare à Vieille Place : 64,1 mm (ancien record : 86,4 mm en février 1995 - début des mesure en 1990)

- Gîte de Bellecombe : 67,0 mm (ancien record : 192,5 mm en février 1991 - début des mesures en 1967)

- Commerson : 99,3 mm (ancien record : 131,5 mm en février 1989 - début des mesures en 1968)

- Bellevue Bras-Panon : 153,1 mm (ancien record : 208,2 mm en février 1995 - début des mesures en 1991)

- Takamaka : 191,4 mm (ancien record : 286,0 mm en février 1995 - début des mesures en 1972).

Au manque d'eau s'ajoutent des températiures toujours plus élevées. L’écart par rapport à la normale entre 1981-2010 "pour la température moyenne est de +0,7°C (5ème rang des plus élevés). Il  est de +1,2°C (1er rang des plus élevés) pour les températures maximales et +0,2°C pour les températures minimales" soulignent les météorologues.

www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !