Combat contre la maladie :

Inauguration d'une exposition interactive dédiée au diabète


Publié / Actualisé
La Mutualité de La Réunion décide de renforcer la lutte contre le diabète sur l'île en créant la première exposition permanente consacrée à la prévention contre le diabète. Appelé "Expodia"', le projet est un parcours ludique et interactif imaginé, entre autres, par des personnes touchées par cette maladie.
La Mutualité de La Réunion décide de renforcer la lutte contre le diabète sur l'île en créant la première exposition permanente consacrée à la prévention contre le diabète. Appelé "Expodia"', le projet est un parcours ludique et interactif imaginé, entre autres, par des personnes touchées par cette maladie.

Après les messages de prévention, l'exposition. La Mutualité de La Réunion installe une exposition permanente, la première sur le diabète, implantée à CITEDI Doret, au coeur des Camélias.

Il s'agit d'un parcours qui se veut ludique et didactique. Il a été imaginé conjointement par la Mutualité de la Réunion, l'Institut Coopératif Austral de Recherche en Education (ICARE) de l'Université de La Réunion, et par des personnes atteintes de diabète. " Ce projet nous tenait à coeur depuis très longtemps. Nous espérons qu’avec ce nouvel outil nous pourrons sensibiliser encore mieux les Réunionnais", explique Théodore Hoarau, Président de La Mutualité de La Réunion.

Un outil pédagogique

L'exposition veut être un outil d'information et de prévention accessible à tous, pour mieux comprendre le diabète. On pourra alors toucher, écouter, bouger, observer, le tout autour de 5 espaces agrémentés d'activités innovantes. On y parlera du corps qui vit, qui se nourrit, le corps en alerte, le corps qui se détend... Autour d'expériences pour comprendre la maladie et son impact sur la santé humaine, et savoir comment s'en protéger.

Tous sont invités à se rendre à cette exposition, petits et grands. La Mutualité de La Réunion attend 500 visiteurs la première année.  Les écoles et les associations sont aussi appelées à utiliser cette nouvelle ressource à visée pédagogique.

Il faut savoir qu'à La Réunion, la maladie se déclare de plus en plus jeune, les femmes et les populations défavorisées étant les plus touchées. Chaque année, près de 4 300 Réunionnais sont admis en Affection Longue Durée (ALD) du fait d’un diabète. Et un tiers des patients ignore encore leur maladie.

mm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !