Nettoyage de printemps :

Lutte anti-vectorielle : 341 tonnes de déchets enlevés dans le lit de la rivière Saint-Etienne


Publié / Actualisé
La lutte contre la dengue nécessite la coordination de l'ensemble des acteurs. Dans l'arrondissement de Saint-Pierre, un Comité de pilotage dédié à la lutte contre la dengue, réuni sous l'égide du sous-préfet, associe les collectivités locales, les services de l'État, le SDIS, le RSMA, les bailleurs sociaux, ainsi que les opérateurs associatifs et privés. Cette instance décide de la mise en oeuvre d'actions concrètes, conduites de manière partenariale, afin de combattre ce fléau.
La lutte contre la dengue nécessite la coordination de l'ensemble des acteurs. Dans l'arrondissement de Saint-Pierre, un Comité de pilotage dédié à la lutte contre la dengue, réuni sous l'égide du sous-préfet, associe les collectivités locales, les services de l'État, le SDIS, le RSMA, les bailleurs sociaux, ainsi que les opérateurs associatifs et privés. Cette instance décide de la mise en oeuvre d'actions concrètes, conduites de manière partenariale, afin de combattre ce fléau.

Dans ce cadre, la CIVIS et la mairie de Saint-Pierre ont procédé à l’évacuation de plus de 341 tonnes de déchets présents sur les berges du lit de la Rivière Saint-Etienne, à saint-Pierre. Cette opération sanitaire, de préservation de l’environnement et de lutte contre la dengue a mobilisé pendant plusieurs semaines, une vingtaine d’agents de la ville de Saint-Pierre et de la CIVIS, mais également 15 personnes en contrat aidés "PEC LAV" employées par l’association UCAS.

L’opération de nettoyage du lit de la Rivière Saint-Etienne, a révélé, par l’ampleur des déchets déposés (plus de 341 tonnes), des atteintes caractérisées à l’environnement, qui plus est génératrices d’épidémies (dengue, leptospirose …).

C’est pourquoi, les services de police et de gendarmerie ainsi que la brigade intercommunale de l’environnement (BIE) de la CIVIS, ne manqueront pas d’engager les poursuites pénales appropriées afin de réprimer les atteintes portées à l’environnement et à la salubrité publique. Les forces de l’ordre ainsi que la brigade intercommunale de l’environnement de la CIVIS feront des rondes régulières dans le lit de la Rivière Saint-Etienne afin de sanctionner ces atteintes.

Lire aussi : une décharge sauvage aux abords de la rivière Saint-Etienne

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Paul Mc Watson, depuis son mobile, Posté
Les ordures, cochons et crados sont parmi nous, avec leurs pourritures d'hommes politiques sans éthique. FORMIDABLE... c'est endémique...
LouisP, Posté
Imaz Press : allez voir la communication des bann koshons zordi c'est tellement drôle.. ils ont mis les photos de la ville de st Pierre postées aujourd'hui... ça vaut le détour !
CECCU, depuis son mobile, Posté
C'est lamentable quel incivisme bravo pour cette initiative de nettoyage j'espère que ça fera réfléchir a l'avenir mais une petite mise au point pour nombreux Réunionnais qui disent que les plages sont salies par les touristes qui hélas pour la Réunion s'en vont à Maurice ici c'est qui qui a jeté tout ça les touristes aussi.....les gens sales sont sales partout sur les plages et ailleurs alors il serait temps de se ressaisir pour le bien de tous en premier des Réunionnais je le souhaite de tout coeur
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)