[LIVE/PHOTOS/VIDÉO] La ministre a aussi confirmé la visite d'Emmanuel Macron en juin :

Annick Girardin au Port pour l'engagement du dispositif "Territoire 0 chômeur"


Publié / Actualisé
Elle est de retour. Quatre mois après les blocages des gilets jaunes, Annick Girardin revient pour s'assurer de la bonne mise en oeuvre de ses mesures... La ministre des Outre-mer est arrivé ce matin, dimanche 17 mars 2019. A l'aéroport et devant la Préfecture, aucun comité d'accueil des Gilets jaunes. Annick Girardin restera jusqu'à mardi 19 mars. Elle est accompagnée par Christelle Dubos, Secrétaire d'État auprès de la ministre des solidarités et de la santé et par Olivier Noblecourt, le "monsieur pauvreté" du gouvernement, arrivés hier. Sur son programme, aucune rencontre avec des Gilets jaunes n'est prévue... Suivez-nous, nous sommes en live. (Photo : RB pour Imaz Press Réunion)
Elle est de retour. Quatre mois après les blocages des gilets jaunes, Annick Girardin revient pour s'assurer de la bonne mise en oeuvre de ses mesures... La ministre des Outre-mer est arrivé ce matin, dimanche 17 mars 2019. A l'aéroport et devant la Préfecture, aucun comité d'accueil des Gilets jaunes. Annick Girardin restera jusqu'à mardi 19 mars. Elle est accompagnée par Christelle Dubos, Secrétaire d'État auprès de la ministre des solidarités et de la santé et par Olivier Noblecourt, le "monsieur pauvreté" du gouvernement, arrivés hier. Sur son programme, aucune rencontre avec des Gilets jaunes n'est prévue... Suivez-nous, nous sommes en live. (Photo : RB pour Imaz Press Réunion)

Ce qu'il faut savoir :

• Plus de trois mois et demi après sa dernière visite Annick Girardin est de retour. Elle sera sur l'île du dimanche 17 mars 2019 et restera jusqu'à mardi 19 mars. Les Gilets jaunes n'ont prévu aucun comité d'accueil

• "Aujourd'hui, je viens faire le bilan, comme je l'avais annoncé. (...) Une bonne partie des engagments ont déjà été tenus, d'autres sont en cours, d'autres ont pris plus du temps et il faudra l'expliquer," a annoncé la ministre à la sortie de l'aéroport.

• Contre la dengue, la ministre annonce d'ici à la fin du mois de mars l'arrivée de 50 agents de la protection civile, qui viendront en renfort.

• La ministre part en direction du Port, en passant devant des Gilets jaunes à La Possession, son convoi ne s'arrête pas

  • IPR

    La ministre quitte la mairie du Port sous la pluie... Olivier Hoarau nous explique ce dispositif :

    Olivier Hoarau : "Nous sommes dans la deuxième phase de mise en place du dispositif. La ministre a co-signé avec le Préfet. Les expérimentations vont être rapidement évaluées. C'est l'engagement du Président de la République et de la ministre"

    "Cela amènera la création de CDI pour ceux qui sont en chômage longue durée. Je ne vais pas éradiquer le chômage mais c'est mon objectif de faire signé plusieurs dizaines de CDI dans le domaine éducatif, ce seront 200 familles aidées qui réinvestiront sur le territoire et qui vivront décemment."

    "On ne peut plus attendre, il faut le faire maintenant, la ministre peut amener une réforme pour que tout soit fait rapidement. Elle a annoncé que le président qui sera là en juin aura des annonces."

  • IPR

    Le Port, première ville d'Outre-mer "Territoire 0 chômeur"

    Le Prefet signe donc l'acte d'engagement du dispositif "Territoire 0 chômeur". Le Port signe une chartre d'engagement, c'est la première commune d'Outre-mer à le faire.

    "Monsieur le maire vous avez une population prioritaire, elle le sera," déclare la ministre

    Quand le dispositif sera effectif? "Très vite", répond-elle sans pour autant donner de date...
     

  • IPR

    LIVE FACEBOOK

    La ministre vient d'arriver à la Mairie du Port, pour parler du dispositif "Territoire Zéro Chômeur"
    Suivez notre LIVE sur Facebook

  • IPR

    Dans la salle du Conseil municipal du Port, Annick Girardin est attendue pour le lancement du dispositif "Territoire 0 chômeur"

    Lors du grand débat à Paris le maire de la commune, Olivier Hoarau avait demandé à Emmanuel Macron que ce dispositif soit appliqué à toutes les communes de l’île. Emmanuel Macron lui avait répondu : "Banco".

    Le dispositif est donc lancé aujourd'hui en présence de la ministre Girardin

    Lire aussi => Olivier Hoarau obtient d'Emmanuel Macron le bénéfice du dispositif "0 chomeur sur le territoire"

    RAPPEL : En 2017, la candidature du Port n’avait pas été retenue. En réponse, Emmanuel Macron a affirmé que La Réunion pouvait être éligible "mon interpellation consistait à dire au président que je ne voyais pas d'ambition du  gouvernement pour les Outre-mer en général et pour La Réunion en particulier. Compte-tenu de la situation catastrophique du chômage à La Réunion, il existe un dispositif national qui n'a pas encore été mis en œuvre chez nous qui s'appelle "territoires zéro chômeur", mobilisons tout de suite des crédits sur ce dispositif, nous en avons besoin, il a fait ses preuves sur d'autres territoires nationaux. La réponse d'Emmanuel Macron a été "allons-y, faites des appels à projets, je vous soutiendrai." Pour l'édile du Port, c'est une porte qui s'ouvre avec de nouvelles perspectives d'emploi et d'activités pour les chômeurs du Port et ceux de toute l'île.

    Regardez l'interview d'Olivier Hoarau qui explique le dispositif 'Territoir 0 chômeur" :

  • IPR

    Annick Girardin viste maintenant une Coopérative Ouvrière Réunionnaise (COR) au Port, elle est accompagnée de Cyrille Melchior

  • IPR

    LA MINISTRE PASSE SANS S'ARRÊTER A TOUTE VITESSE devant les gilets jaunes et la kaz incendiée

     

  • IPR

    Il ne reste plus grand chose de la kaz du peuple, incendiée la nuit dernière. Les gilets jaunes attendent, s'il y une forte présence policière, il n'y a pas de tension.

  • IPR

    La Possession - Avec des Gilets jaunes sur la kaz brûlée. La ministre devrait bientôt passer pour aller en direction du Port

    Regardez notre LIVE sur Facebook :

  • IPR

    Un important cordon de sécurité à La Possession

    Un important dispositif de sécurité est déployé à La Possession, là où a été incendié la kaz du peuple hier soir. Tout un cordon de gendarmes mobiles, il n'y a plus d'accès à l'autopont. Un hélicoptère tourne également. Les Gilets jaunes se sont installés de l'autre côté.

  • IPR

    Kaz des Gilets jaunes à La Possession

    Des membres du Collectif "Tous unis pour La Réunion" sont actuellement à La Possession, à l'emplacement de kaz du peuple, à l'entrée de la Route du Littoral. Celle-ci a été détruite dans un incendie la nuit dernière.

    Lire aussi => La Possession - La kaz des gilets jaunes complètement détruite

    Ils ne bloquent pas la route, ils sont sur le côté. Les forces de l'ordre sont également sur place

  • IPR

    BOYCOTT des GILETS JAUNES

    Les Gilets jaunes sont toujours absents, le mot d'ordre de cette journée était de boycotter l'arrivée de la ministre. La plupart des collectifs de l'île sont actuellement réunis dans l'est de l'île à Pont Payet. Ils se structurent et disent formuler des propositions.

  • IPR

    Après le Parc du Colorado, la ministre rencontrera le Président de Région à la Villa de région rue de Paris, puis Cyrille Melchior au département

  • IPR

    La ministre a fini de déjeuner. Elle se promène dans le parc du Colorado, à la rencontre des familles venues pique-niquer :

  • IPR

    Jean-Sébastien Dehecq, entomologiste à l'ARS estime que le pic épidémiologique sera atteint en avril. Il insiste : "nous ne sommes pas dans le même scénario qui était celui chikungunya où il y avait plus de 40.000 cas par semaine."

  • IPR

    "On se prépare à ce que les chiffres des malades de la dengue augmentent", déclare la ministre.

     Elle annonce d'ici à la fin du mois de mars l'arrivée de 50 agents de la protection civile, qui viendront en renfort, "le plus vite possible"

    "Je suis venue pour vous dire merci, merci à chacun d'entre-vous qui luttez contre la dengue. C'est un combat qu'on doit gagner sur le terrain"
    "MAIS vous ne pourrez pas tout, tout seul. L'Etat sera présent"

    Les 500 nouveau cas de dengue enregistrés par semaine ont été dépassés !! Nous vous en parlions cette semaine, près de 500 cas en une semaine, c'est le maximum que les 180 agents chargés de la démoustication peuvent gérer. Imaz Press a abordé au cours d'un questions/réponses avec Jean-Sébastien Dehecq, entomologiste à l'ARS toutes ces problématiques, retrouvez cette interview ICI => Dengue : le moustique pique déjà dans 22 communes

     

  • IPR

    Saint-Denis - au Parc du Colorado : Annick Girardin, ministre des Outre-mer,  à la rencontre des acteurs de la lutte contre la dengue :
    SUIVEZ notre LIVE sur Facebook :

  • IPR

    Au Parc du Colorado

    La ministre arrive au Parc du Colorado à Saint-Denis, elle doit rencontrer les acteurs de la lutte contre la dengue (pompier, ARS etc.)

  • IPR

    Recentratisation du RSA

    Une question porte sur la recentralisation du RSA. C'est  Christelle Dubos, Secrétaire d'État auprès de la ministre des solidarités et de la santé qui répond : "La demande est actée, la mission sera lancée dans quelques jours. Il reste encore quelques point à éclaircir mais nous sommes sur la bonne voie"

    Annick Girardin ajoute que pour la Guyane et Mayotte cette recentralisation du RSA a pris au moins 9 mois : "Nous irons vite mais ça prend du temps"

  • IPR

    Après le BILAN des annonces, c'est maintenant le temps des questions

    Pour se défendre des critiques sur ses mesures qui mettent du temps à venir, la ministre répète et et insiste qu'elle n'avait jamais voulu dire "en janvier" mais "dès janvier".

    "Le plan pauvreté se met en place tel que je vous l'ai dit. Tout ne sera pas réglé avec une baguette magique," souffle-t-elle

    Regardez le LIVE de Réunion la 1ère :

  • IPR

    ANNONCES de la ministre

    => MESURES CONTRE LA VIE CHERE - VIE DEMOCRATIQUE

    "Il n'y a jamais une année sans qu'on parle de la vie chère ! Un certain nombre de mesures ont déjà été mises en place. Les dernières sont celles de Lurel. Mais qu'est-ce qu'on garde, et qu'est-ce qu'on garde pas?"

    Transparence : "La transparance a été beaucoup réclamée à La Réunion" ; "Le site "Transparence pour La Réunion" sera ouvert dans la semaine ! Je vous le promets, il est près. Il ne reste qu'à appuyer sur un bouton". Il a été fait en Guyane et à Mayotte.

    Lancement du Compteur-emploi : au 2ème trimestre 2019, "mais je l'avais annoncé pour début février". "Il est prêt, à partir du mois de juin, il tournera. Si nous n'avons pas de chiffre, il ne peux pas tourner"

    Monde associatif : enveloppe d'1,5 million d'euros, appel à projets publié pour le mois de mai pour les associations dans le domaine de la jeunesse et de l'éducation populaire.

    Lancement d'une plateforme de soutien aux associations au 2ème semestre 2019

    • Lancement d'un appel à projet national à 2 millions d'euros pour le doublement des microcrédits accordés sur deux ans : "c'est en cours, en juin 2019"

    Bouclier qualité prix (BQP) : la concertation est lancée, on a obtenu une baisse de 12,1% du BQP, il a 253 euros plutôt que 288 auparavant, soit 35 euros de moins - "L'objectif fixé devait être inférieur à 10%, nous y sommes parvenus", annonce le Préfet. "La majorité des produits sont issus de la production locale, il y en 55 sur 109. Nous avons une petite difficulté : parmi les 20 produits les moins vendus certains sont indispensables à la vie des mère de famille par exemple : pots pour bébé, couches culottes... On essaye de travailler à se renouvellement en conservant ces produits essentiels" "Le BQP +6% des ventes"

    Panier péi : "Il est où monsieur le Préfet ?" demande la ministre. "C'est plus difficile que le BQP. C'est une difficulté d'équilibre : dépend des saisons, de la production. Nous devons certes atteindre un prix raisonnable pour les consommateurs mais aussi pour les producteurs. On devrait trouver ce juste équilibre dans les prochaines semaines," répond le Préfet.

    Un délégué à la concurrence : Francis Amand a été nommé et il est déjà venu à La Réunion (du 11 au 15 février 2019 lire aussi => Francis Amand à La Réunion pour faire la transparence sur les prix et la concurrence)

    Mise en place de l'Observatoire des prix, des marges et des revenus : OPMR, 50 citoyens tirés au sort, ils participeront au travail de l'OPMR. "Nous les rencontrerons demain" (Lire aussi => Les 50 Réunionnais qui participeront aux travaux de l'Observatoire des prix tirés au sort)

  • IPR

    ANNONCES de la ministre

    => MESURES ECONOMIQUES

    • Accompagnement porposé par l'Etat et la Région. Pour l'Etat, il y a eu 6 réunions, travail en précédure accélére. 3.750 entreprises accompagnées ce qui représente 36.000 salariés, un coût pour les finances publiques de 25 millions d’euros, soit 65% du coût national.

    Echéances sociales : report automatique des appels de cotisations sociales pour novembre et décembre 2018, 4.500 demandes reçues par la CGSS et 2.800 par la Caisse réunionnaise de retraite.

    Zéro charges autour du SMIC, et jusqu’à 1,7% SMIC dans les secteurs de la production locale : un effort de 40 millions d’euros supplémentaires pour La Réunion. Le décret est publié aujourd'hui, "c'est fait"

    Zone franche d'activité effective depuis le 1er janvier 2019 mais le décret vient de sortir, aujourd'hui : il y aura donc des rattrapages. Il s'agit de l'abattement de 80% de l’impôt sur les sociétés dans les secteurs prioritaires

    Soutien à l’investissement privé : poursuite de la défiscalisation à la demande du Président de la République jusqu’en 2025

    Investissement public avec FEI : 440 millions d’euros entre 2019 et 2022 pour l’ensemble des Outre-mer

  • IPR

    ANNONCES de la ministre

    => LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ (annonces faites par la secrétaire d'Etat Christelle Debos )

    • En soutien aux familles mais aussi à l'enfance "des annonces spécifiques à votre territoire" : 1.500 places de crèche supplémentaires seront créées jusqu’en 2021 (390 en 2019, 416 en 2020, 220 en 2021, appel à projet en 2020 pour créer les manquantes)

    Plan de formation spécifique aux assistantes maternelles : 1.000 seront formées

    Création de 15 nouveaux centres sociaux sur tout le territoire : 10 de 2019 à 2021 et 5 en 2022, "les collectivités travailleront ensemble"

    Lancement d'un point conseil budget pour les famille : quatre autre en 2020, pour donner des conseils budget aux familles

    Près 9.000 petit-déjeuners livrés dans 46 écoles à partir du 25 mars 2019 : en avance sur la métropole.

    Déploiement d'un programme pour la baisse des prix sur les produits alimentaires pour les tout petits, "négociation en cours avec les grande marques comme Nestlé pour les familles en grandes difficultés."

    Accès à la formation et accompagnement des jeunes : "un travail reserré avec le Département" : multiplication des crédits par 3 dès 2019 et par 5 en 2020. Ces jeunes peuvent acceder à une formation ou un emploi

    Augmentation de l'accompagnement des réseaux école de la 2ème chance : mise en oeuvre de l'obligation de formation de 16 à 18 ans qui sont décrochage scolaire. Permettre aux jeunes d'avoir une formation et un accès à l'emploi. "Sur le volet incertion c'est 2 millions d'euros dès 2019 l’Etat engage auprès de la collectivité régionale. L'accompagnement par l'emploi, c'est la formation professionnelle, c'est une enveloppe de 253 millions d'euros que l'Etat est prêt a engager pour La Réunion avec la Région sur la période 2019-2022."

    Pour les bénéficiaires du RSA : un accompagnement global, l'apport de 17 conseillers pôle emploi supplémentaires est prévu : un travailleur social du département et un conseiller du Pôle emploi qui travaille avec une personne en recherche d'emploi aider les bénéficiaires du RSA. En incluant le fonds d’appui aux politiques d’insertion, près de 7 millions d'euros seront apportés par l'Etat en 2019, 11 millions d'euros de crédit supplémentaire en 2021-2022.

    1.900 contrats aidés à La Réunion mis en place fin décembre 2018 (500 en CDI marchant ; 500 contrats pour les associations financés à 85% par l’Etat): "La Réunion n'a pu en consommer que 1.000"

    Généralisation du passage par Pôle emploi

    Maintien de l’enveloppe annuelle de 11.000 contrats pour 2019 : "Ce n'est pas banal, c'était une priorité pour le gouvernement"

  • IPR

    ANNONCES de la ministre :

    => Le POUVOIR D’ACHAT

    • Au 1er janvier 2019 : prime d’activité jusqu’à 100 euros de plus par mois. «Cela concerne 68.000 Réunionnais. Une précision : au 1er mars 2019, c’est 4 millions d’euros supplémentaires par mois réservés au Réunionnais. L’enveloppe totale est de 16 millions d’euros pour la Réunion.

    • Au 1er janvier 2019 : revalorisation du minimum vieillesse de 35 euros, «il est aujourd’hui à 868 euros ».

    Annulation de la Contribution sociale généralisée (CSG) pour les retraités touchant moins de 2.000 euros par mois.

    •  L’allocation adulte handicapé qui a été revalorisé et qui est 900 euros par mois : «un gain de 40 euros pas mois pour plus de 18.800 bénéficiaires.»

    La taxe d’habitation : 80% des Réunionnais auront une taxe habitation supprimée d’ici 2020, "soit 64 millions d'euros, rendus aux Réunionnais, environ 300-400 euros de plus de pouvoir d'achat à l'horizon 2020. En 2019, le gain pour les Réunion est de 20 million envion pour 149.320 foyers concernés."

    Reste à charge zéro :

    - Prothèses auditives : Au 1er janvier 2019 : une économie de 200 euros environ pour les prothèses de base, au 1er janvier 2020, nouvelle économie d’environ 250 euros, et au 1er janvier 2021, gratuité totale des prothèses auditives de base.

    - Prothèses dentaires : au 1er avril 2019, plafonnement du prix de certaines prothèses dentaire ; au 1er janvier 2020, gratuité totale pour certaines prothèses ; au 1er janvier 2021 : gratuité totale pour l’ensemble.

    - Lunettes : 1er janvier 2020 : également gratuité totale pour les lunettes de base

    Lire aussi => Vous pensiez avoir une paire de lunettes gratuite au 1er janvier 2019, c'est raté !

    Logement : Pour les étudiants, livraison de 300 logements étudiants, 200 à Saint-Pierre, 100 au Tampon : «ça prend du temps il seront là bientôt. Les étudiants ont été attendus. On se félicite de la réponse». 96 projets de logements à Saint-Denis seront aussi en cours d’étude.

    Rétablir l’allocation logement accession : "Un certain nombre de dossiers bloqués depuis 2017-2018 seront traités. 363 dossiers seront traités à La Réunion, il est en cours par la CNAF. Il n’y a pas d’obstacle, ce sera fait. Je veut le réaffirmer !»

    Nouveau plan logement Outre-mer : entre le 19 et le 21 mars, des ateliers de La Réunion sont faits et réunion avec les parlementaires en juin 2019. Il y aura ensuite la mise en place du Plan logment Outre-mer, qui va couvrir la période 2019-2022

  • IPR

    Suivez la conférence de presse avec la ministre Girardin avec nos confrères de Réunion la 1ère

    «Je respecte mon engagement, je suis devant vous aujourd’hui, je n’ai pas l’habitude de me défiler.»

    Annick Girardin va faire le bilan de ses engagement, point  par point : «Qu’est-ce qui a été fait, qu’est-ce qui est en cours et qu’est-ce qu’on arrive pas à faire. J’ai quand même beaucoup lu dans la presse locale dernièrement et plus largement sur les réseaux sociaux, un certain nombre de critiques. Des choses qui ont été énoncées et qui sont totalement fausses, voire un certain nombre de mensonges. On me disait même que j’avais menti

     

  • IPR

    En retard...

    Sans trop de surprise la ministre prend du retard. La conférence de presse devait commencer à 10h45. Il est 11h11.

  • IPR

    Un pique-nique au Colorado ? La ministre et les équipes qui luttent contre la dengue vont manger au restaurant...

    Voici le menu de son repas au Colorado avec les équipes de lutte contre la dengue :

    Pas d’entrée
    Kari kok et sauté de poissons
    Rougail tomates arbustes
    Salade de concombres Dakatine
    Dessert : salade fruits et gâteau patate

  • IPR

    La ministre doit très bientôt tenir une conféfrence de presse depuis la Préfecture. Elle doit débuter entre 10h45 - 11h.

  • IPR

    Il n'y a pas un chat à la Préfecture... absolument personne, aucun gilet jaune pour accueillir la ministre... Le mouvement boude Annick Girardin.

  • IPR

    A La Préfecture

    La ministre vient d'arriver à la Préfecture de La Réunion. Des barrières ont été installées tout autour du bâtiment, un gros dispositif de police est en place.

    Pour autant, il n'y a là aussi... aucun comité d'accueil !

  • IPR

    A la sortie de l'aéroport : les premiers mots d'Annick Girardin

    "Aujourd'hui, je viens faire le bilan, comme je l'avais annoncé. (...) Une bonne partie des engagments ont déjà été tenus, d'autres sont en cours, d'autres ont pris plus du temps et il faudra l'expliquer," annonce Annick Girardin en sortant de l'aéroport de Gillot., au micro de Réunion la 1ère

    "Le plus important aujourd'hui est que l'ensemble de l'île est apaisée et que l'activité économique et sociale a repris", ajoute-t-elle

  • IPR

    L'avion de la ministre a atterri à l'aéroport Roland Garros

    Suivez le LIVE Facebook de nos confrères de la 1ère :

  • IPR

    Les Gilets jaunes ont décidé de boycotter l'arrivée d'Annick Girardin. Aucun comité d'accueil n'est donc à l'aéroport, pas de blocage de prévu non plus...

  • IPR

    Accomagnée par Christelle Dubos et par Olivier Noblecourt

    Dans ce déplacement, la ministre Girardin sera accompagnée de Christelle Dubos, secrétaire d'État auprès de la ministre des solidarités et de la santé et d'Olivier Noblecourt, le "monsieur pauvreté" du gouvernement.

    Christelle Dubos est arrivée à La Réunion hier,  ce samedi matin 16 mars 2019. Elle s'est rendue au centre d'hébergement et de réinsertion sociale Grienenberger à Saint-Denis. Elle a également rencontré les acteurs et les bénéficiaires de l'aide alimentaire de la Croix Rouge dans les locaux de l'association à Sainte-Clotilde. Dans l'après-midi elle était en visite au Port.

    Elle a visité la Banque alimentaire des Mascareignes; Elle a ensuite inauguré un centre d'hébergement relais. La structure accueillera les personnes victimes de sinistres.

    Lire aussi => Le Port : Christelle Dubos inaugure un centre d'hébergement

  • IPR

    Un programme sans les Gilets jaunes ?

    Au programme, rencontre avec des élus, visites d'entreprises du cru, installation des 50 citoyens associés aux travaux de l'OPMR, discussion avec des étudiants... Aucune entrevue avec les Gilets jaunes n'est notée alors que la ministre vient faire le bilan de ces annonces...

    Lire aussi => Après la crise des Gilets jaunes : zéro + zéro = la tête à Toto

  • IPR

    Bonjour Bonjour La Réunion !

    C'est le jour J, Annick Girardin, ministre des Outre-mer, revient, quatre mois après sa dernière visite. Elle était arrivée le mercredi 28 novembre 2018 et repartie le samedi 1er décembre. Très attendue à l'époque, elle avait laissé La Réunion après plusieurs annonces, dénoncées comme "des enfumages". Reste à charge zéro, minimum vieillesse... ses promesses devaient être effectives au 1er janvier et puis... rien.

    Lire aussi=> Minimum vieillesse : les 900 euros, ce n'est pas pour maintenant

    et => Vous pensiez avoir une paire de lunettes gratuite au 1er janvier 2019, c'est raté !

À propos

Au programme de cette visite, des rencontres avec des élus, des visites d'entreprises du cru, l'installation des 50 citoyens associés aux travaux de l'OPMR, des discussions avec des étudiants mais aucune entrevue avec les Gilets jaunes n'est annoncée alors que la ministre vient faire le bilan des mesures annoncée trois mois auparavant pour faire face à l'urgence sociale dénoncée par le mouvement contestataire...

Le programme de ce dimanche 17 mars 2019 :

10h45 Conférence de presse (Hôtel de la préfecture de La Réunion, Saint-Denis)

12h15 Pique-nique avec les équipes engagées dans la lutte contre la dengue (Parc du Colorado, Saint-Denis)

18h00 Visite et présentation de la Coopérative Ouvrière Réunionnaise (COR) 1 voie Liaison Portuaire (Le Port)

19h15 Présentation du projet municipal du Port Territoire zéro chômeur (salle du Conseil municipal, Hôtel de Ville, Le Port)

 

   

1 Commentaire(s)

Dingue , Posté
50 agents venus de la métropole !!! Pourquoi il n'y a pas de gens compétents sur l'ile ? Préférence métropolitaine encore une fois !!!