Conseil départemental :

Rencontre entre le Président du Département et la secrétaire d'Etat Christelle Dubos


Publié / Actualisé
Le président du Département, Cyrille Melchior, a rencontré la secrétaire d'Etat Christelle Dubos et le délégué interministériel à la lutte contre la pauvreté, lors de leur visite au Port. Voici le contenu de son discours.
Le président du Département, Cyrille Melchior, a rencontré la secrétaire d'Etat Christelle Dubos et le délégué interministériel à la lutte contre la pauvreté, lors de leur visite au Port. Voici le contenu de son discours.

Madame la secrétaire d’Etat, monsieur le délégué interministériel à la lutte contre la pauvreté, madame la sous-préfète, madame la députée, monsieur le maire du Port, mesdames et messieurs,

Je vous souhaite la bienvenue à la Maison départementale du Port pour cette séquence visant à mettre en avant l’action sociale transversale de notre collectivité. Je tiens à vous remercier tout d’abord, madame la secrétaire d’Etat, monsieur le délégué interministériel, pour cette visite qui nous honore. Nous y voyons une reconnaissance réelle du travail des agents de notre collectivité ici présents que je tiens à saluer vivement.

Notre département a engagé depuis plusieurs années un vaste plan de modernisation territorial. Il s’agit non seulement d’améliorer l’accueil de nos publics et renforcer la proximité, les conditions de travail de nos agents, mais aussi de rendre le service public du social plus efficace et performant. La performance a parfois une connotation péjorative, vue comme étant davantage une " politique du chiffre " qu’une vraie politique d’intérêt général et de service public.

Pour nous au département, le seul enjeu qui vaille lorsqu’on parle de performance, c’est l’enjeu de l’humain avec cette question majeure : comment mieux prendre en compte les problématiques spécifiques de nos différents publics ? Parfois ces problématiques sont individuelles, demandant un accompagnement particulier. Parfois elles s’entremêlent, exigeant une intervention transversale et pluridisciplinaire.

L’objectif est quant à lui toujours le même : répondre à la détresse, à l’urgence sociale et offrir à nos publics une voie de sortie par le haut. Aussi, notre réflexion s’est articulée sur les modalités d’accueil et d’accompagnement des Réunionnais au niveau de proximité le plus adéquat, à savoir au sein de nos GUT et nos maisons départementales. Depuis plus de quatre ans maintenant, avec l’ouverture des nouveaux locaux de la maison départementale du Port, ces agents se sont engagés dans une démarche innovante d’accompagnement.

Ici, nous avons décloisonné les services afin de permettre l’expression pleine et entière de chacune de nos compétences et de faciliter les passerelles entre les différentes missions que sont polyvalence insertion et la protection de l’enfance, dans l’intérêt exclusif des enfants et des familles. Nous avons impulsé ici la création d’un véritable accueil unique. Je dirais même, d’un " open space " de l’action sociale, un lieu où nous offrons à la population, aux administrés, une écoute, une orientation et un accompagnement adaptés, tout en préservant la confidentialité de chaque situation.

Madame la ministre, monsieur le délégué interministériel, nous sommes fiers et heureux de vous accueillir dans ce lieu qui donne à voir une manière nouvelle d’exprimer la solidarité départementale, une solidarité de résilience et d’espérance que nous avons souhaité illustrer à travers les différentes rencontres qui suivront dans quelques instants.

Je vous remercie pour votre attention.

Cyrille Melchior, président du Conseil départemental

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !