Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires est en diminution :

Fièvre de la vallée du Rift à Mayotte: 101 cas humains recensés


Publié / Actualisé
Depuis la survenue des premiers cas fin novembre 2018, 60 foyers animaux ont été identifiés et 101 cas humains ont été signalés dans le centre et le nord-ouest de l'île aux parfums. Depuis le 25 février, le virus qui ne cessait de se propager a ralenti sa course, cependant, huit nouveaux foyers d'animaux malades ont été identifiés cette semaine. Le bulletin complet de l'Agence régionale de santé ci-dessous. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Depuis la survenue des premiers cas fin novembre 2018, 60 foyers animaux ont été identifiés et 101 cas humains ont été signalés dans le centre et le nord-ouest de l'île aux parfums. Depuis le 25 février, le virus qui ne cessait de se propager a ralenti sa course, cependant, huit nouveaux foyers d'animaux malades ont été identifiés cette semaine. Le bulletin complet de l'Agence régionale de santé ci-dessous. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Situation épidémiologique au 15 mars 2019 :

Au total, depuis le début de l’épidémie (fin novembre) :

• Les prélèvements effectués par les vétérinaires sur des animaux malades ou lors d’avortements ont permis d’identifier 8 nouveaux foyers cette semaine, soit un total de 60 foyers d’animaux malades (dont 49 foyers bovins). Les foyers animaux sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île.

• 101 cas humains de FVR ont été signalés à la plateforme/cellule de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) de Mayotte par le laboratoire du CHM. Parmi les personnes ayant pu être interrogées, près de 80% déclarent avoir été en contact avec des animaux. Depuis le début de l’alerte sanitaire, les cas humains sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île, avec près de 60 % des cas à Chiconi et Tsingoni.
Depuis le 25 février, le nombre hebdomadaire de nouveaux cas humains est en diminution.

Chez les ruminants, la surveillance de la Fièvre de la vallée du Rift passe notamment par le suivi des avortements : Il est demandé aux éleveurs de signaler sans délai aux vétérinaires tout avortement ou mort-né survenant chez leurs animaux ou tout animal malade afin de faire les prélèvements à la recherche de la maladie.

Un arrêté d’interdiction de commercialisation du lait non traité thermiquement est en vigueur depuis le 27/02/2019.

Chez l’homme, la maladie se manifeste généralement, par un syndrome grippal : forte fièvre (39°), douleurs musculaires et/ou articulaires, maux de tête intense, fatigue. Dans la grande majorité des cas, la guérison survient en quelques jours.

Il est recommandé de consulter un médecin dès la survenue des signes afin que les prélèvements à la recherche de la maladie soient faits.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !