"Je suis dans une affaire Patel Ibrahim contre Patel Ibrahim " :

"Loyers marrons" : condamné en première instance, Ibrahim Patel ne quittera pas la CCIR


Publié / Actualisé
Condamné en première instance, le 15 mars dernier, à huit mois de prison avec sursis, cinq ans d'inégilbilité et cinq ans d'interdiction de gérer une société, le président de la chambre de commerce et d'industrie a aussitôt annoncé son intention de faire appel de la décision du parquet. Ibrahim Patel était suspecté de ne pas avoir payé les loyers de son entreprise situé à Saint-Paul, pire encore, le chef d'entreprise aurait sous-loué ledit local et encaissé les chèques toujours sans s'acquitter du loyer à son propriétaire. Ibrahim Patel n'a pas dit son dernier mot et il prépare déjà sa défense pour son procès en appel. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Condamné en première instance, le 15 mars dernier, à huit mois de prison avec sursis, cinq ans d'inégilbilité et cinq ans d'interdiction de gérer une société, le président de la chambre de commerce et d'industrie a aussitôt annoncé son intention de faire appel de la décision du parquet. Ibrahim Patel était suspecté de ne pas avoir payé les loyers de son entreprise situé à Saint-Paul, pire encore, le chef d'entreprise aurait sous-loué ledit local et encaissé les chèques toujours sans s'acquitter du loyer à son propriétaire. Ibrahim Patel n'a pas dit son dernier mot et il prépare déjà sa défense pour son procès en appel. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Aujourd’hui Ibrahim Patel n’envisage pas de lâcher son siège à la CCIR, si la décision en appel lui est défavorable, c'est en cassation qu'il plaidera son cas. La défense du président de la chambre consulaire se décline en ….. points : 

• premièrement, c’est une " affaire Patel Ibrahim contre Patel Ibrahim ", la chambre consulaire n’est pas concernée, d’ailleurs…
• aucune tierce personne n’était concerné " c’était une affaire privé, j’ai été condamné à me verser un chèque à moi même "
• " je n’ai pas été condamné pour escroquerie ou blanchiment "
• " mon erreur a été de ne pas avoir versé tous les éléments au dossier en première instance, erreur que je ne ferai pas en appel "
• les médias ont en fait toute une montagne ce qui a influencé l’opinion publique

Les arguments d’Ibrahim Patel à retrouver ici, regardez:

Reste à savoir si les arguments du président de la CCIR feront mouche...

fh/www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Ramier, Posté
Un président d'une CCI ???
Tata, Posté
En droit francais.tans que la cour de cassation n a pas prononcer son verdict personne peux rien dire.
OMAR, Posté
Out chauffèr i cose bonpé - lé pa fiables
Minable, Posté
Un minuscule bandit sans envergure, sans courage et sans honneur ! Et d'une intelligence rare !! Président d'une chambre consulaire....On crois rêver !
Money, Posté
La honte ne vous gagne point! Peu importe vous êtes le président d'une chambre consulaire, vous devez montrer l'exemple. À ce stade vous incitez donc autrui à être comme vous : à frauder le Fisc, l'Etat... montrez l'exemple, et démissionnez de votre poste à la region en tant que Vice Président ( d'autant + que le boss de la pyramide inversée vous a déjà bordé depuis belles lurettes). Démissionnez de l'ensemble De vos mandats, vous êtes accros à ces indemnités faciles, sans forcer, sans transpirer. La preuve ça ne vous porte pas chance.....