[LIVE/PHOTOS/VIDEOS] Il se trouve à 140 kilomètres :

Le cyclone intense Joaninha s'éloigne Rodrigues


Publié / Actualisé
Palmiers déracinés, maisons inondées... Durement touché par le cyclone intense Joaninha, Rodrigues ne ressemble plus à un paradis de carte postale. Sur place des témoins racontent la pluie incessante et le vent puissant, avec des rafales à 175 km/h, qui frappent l'île depuis hier après-midi. Ce mardi 26 mars 2019 à 10 heures, Joaninha est passé au plus près de la plus petite île des Mascareignes, à 70 kilomètres au nord-est. La Réunion et Maurice ne sont pas menacées. Déjà éprouvés par le passage de Gelena en février, les Rodriguais craignent que les dégâts soient encore plus dramatiques. Suivez-nous, nous sommes en live.
Palmiers déracinés, maisons inondées... Durement touché par le cyclone intense Joaninha, Rodrigues ne ressemble plus à un paradis de carte postale. Sur place des témoins racontent la pluie incessante et le vent puissant, avec des rafales à 175 km/h, qui frappent l'île depuis hier après-midi. Ce mardi 26 mars 2019 à 10 heures, Joaninha est passé au plus près de la plus petite île des Mascareignes, à 70 kilomètres au nord-est. La Réunion et Maurice ne sont pas menacées. Déjà éprouvés par le passage de Gelena en février, les Rodriguais craignent que les dégâts soient encore plus dramatiques. Suivez-nous, nous sommes en live.
  • IPR

    Il est très difficile pour le moment de mesurer l'étendu des dégâts à Rodrigues. L'île est pour le moment toujours plongée dans le noir et les communications sont très compliquées.

  • IPR

    Les conditions cycloniques persistent sur l'île

    Mais si le cyclone s'éloigne, Rodrigues reste en alerte 4, "les conditions cycloniques vont persister sur l'ile cet après-midi. Le temps restera nuageux à couvert avec des pluies intermittentes qui pourraient être localement fortes. Le vent soufflera du sud-est avec des rafales de l'ordre de 140 km/h s'atténuant graduellement au cours de l'après-midi", annonce le MMS.

    Il faut également s'attendre à une marée tempête,  qui "occasionnera une montee de la mer d'environ 1.5 metres au-dessus des marées normales provoquant ainsi l'inondation des régions côtières se trouvant à basse altitude, surtout sur la partie est, sud et sud-ouest de l'ile," poursuit le MMS.

    Il est ainsi fortement conseillé au public à Rodrigues de rester à l'abri même si le vent s'atténue et d'eviter les plages.

  • IPR

    Bulletin du Mauritius Meteorological Services (MMS)

    Les dernières observations de Rodrigues indiquent que la pression barometrique est en hausse et les rafales ont commencé à diminuer ce qui  indique que l'intense cyclone tropical JOANINHA est déjà passé à son point le plus raproché de l'ile.

    Toutefois, des rafales de l'ordre de 140 km/h sont toujours enregistrées sur l'ile et donc des conditions cycloniques existent encore à Rodrigues.

    A 13 heures, Joaninha était centré à une distance d'environ 100 km presque à l'est-nord-est de Pointe Cotton, soit en latitude 19.3 degrés sud et longitude 64.5 degrés est.

    Il continue à se déplacer dans une direction du sud-est à environ 10 km/h. Sur cette trajectoire, Joaninha commence à s'éloigner de Rodrigues.

  • IPR

    "Les pluies devraient s'arrêter en fin de journée. Les vents se calmeront aussi rapidement," signale Philippe Caroff

  • IPR

    Juaninha s'éloigne de Rodrigues, il se trouve maintenant à 140 kilomètres de l'île

    "Le cyclone est passé au large au nord-est, à 70 kilomètres environ de la côte. Si l'épisode a été dur, Rodrigues a quand même évité le pire. Les vents ont soufflé à 178 km/h. L'épisode a été durable, l'île subit des conditions cycloniques depuis dimanche 24 mars," explique Philippe Caroff, responsable de la prévision cyclone à Météo France.

    Des vents violents pendant ne longue période mais aussi de la pluie : en 24 heures, il est tombé 125 mm, plus de 300 mm sur 4-5 jours. "Gelena était beaucoup plus court dans la durée par rapport à Juaninha," poursuit Philippe Caroff.

  • IPR

    Cyclones à Rodrigues

    Funani, Gelena et maintenant Juaninha... Pour autant, ce n'est pas inhabituel pour Rodrigues d'être confronté à plusieurs cyclones en une saison. En 1972-1973, l'île était touchée par 5 phénomènes, comme nous le rappelle le blog CycloneOI : Fabienne, Béatrice, Gertrude, Jessy et Kitty.

    Dans l'histoire récente, le plus violent cyclone à avoir circulé au plus près du territoire est Bella, le 31 janvier 1991 (pression alors en son centre de 948 hPa, et des vents moyens maximaux jusqu'à 205km/h). On peut également citer Kalunde le 12 mars 2003 (955 hPa), rappelle Météo France.

    Lire aussi => Cyclone tropical Kalunde - Rodrigues meurtrie

    Il y a égalment le puissant Monique, qui a balayé l'île en 1968. Seront relévées à Rodrigues le 29 mars 1968, une pression minimum record de 933 hpa, ainsi qu'une rafale de 278 km/h... Cette année là, Henriette et Carmen étaient également passés au large de l'île.

     
  • IPR

    Des témoins racontent : "Il y a beaucoup de dégâts"

    Des témoins sur place indiquent à Imaz Press que les conditions sont particulièrement difficiles. "Je suis au village Papayes (dans le centre de l'île ndlr), il y a énormément de pluie, du vent aussi. Il y a beaucoup dégâts mais je suis enfermé chez moi, sans électricité, ni Internet", explique Christian.

    Sa maison n'est pas menacée par le cyclone, mais il raconte que la nuit a été particulièrement difficile : "J'ai pu passer la nuit dans ma maison mais j'ai entendu des bruits énormes avec les rafales qui cognaient."

  • IPR

    "Ils commençaient à peine à se relever" de la catastrophe Gelena

    Jean-Margéot Ravina, coordinateur de l’association Solidarité Rodrigues qui œuvre depuis Maurice pour les Rodriguais. "Il n’y a plus d’électricité, il y a beaucoup de pluie et de vent, des maisons sont inondées et environ 416 personnes ont quitté leur maisons, trop exposées, pour des refuges."

    Une situation dramatique pour le militant qui rappelle que l'île a déjà été frappée par le cyclone intense Gelena en février. "Nous avions organisé une collecte pour aider nos compatriotes. Ils commençaient à peine à se remettre de la catastrophe, et voilà : encore une fois, l'île est touchée, détruite."

  • IPR

    D'après des médias locaux, plus de 99% des foyers à Rodrigues sont privés d'électricité. Les 34 centres de refuge abritent plus de 400 personnes sinistrées.

  • IPR

    • Trajectoire de Joaninha

    • Bulletin de Météo France à 10 heures

    Vents maximaux (moyennés sur 10 minutes) estimés sur mer: 175 km/h.
    Rafales maximales estimées sur mer: 240 km/h.
    Pression estimée au centre: 945 hPa.

    Position le 26 mars à 10 heures locales Réunion: 19.1 Sud / 64.0 Est.
    Distance des côtes réunionnaises: 885 km au secteur: EST-NORD-EST
    Distance de Mayotte: 2130 km au secteur: EST-SUD-EST
    Déplacement: SUD-EST, à 9 km/h.

  • IPR

    DES CONDITIONS EXTRÊMES

    D'après le service météo de Maurice (Mauritius Meteorological Services - MMS), les conditions "sont pratiquement les mêmes que celles rencontrées lors du passage de Gelena il y a quelques semaines. Les gens ne doivent pas sortir. Ils doivent rester confinés, à l’abri même s'il y des accalmies dans la matinée,", explique une météorologue.

    "Il passe actuellement à son point le plus rapproché de l’île Rodrigues, à 70 kilomètres au nord-est de Point-Cotton. Le vent est très puissant avec des rafales de l'ordre de 175 km/h, la mer est très mauvaise, avec de grosses crues et l’on s’attend à une marée de tempête d’un mètre environ. Des inondations sont attendues surtout à l’Est, au sud et au Sud-est de Rodrigues," poursuit une météorologue du MMS.

    Contrairement au cyclone Gelena, Joaninha est porteur de pluie, les sols de Rodrigues sont déjà bien saturés. A Citronelle (sud-est) il est déjà tombé au moins 149 mm d'eau.

  • IPR

    Le cyclone intense Joaninha passe actuellement au plus près de Rodrigues, à 70 kilomètres

    Les dernières observations de Rodrigues indiquent que l'intense cyclone tropical JOANINHA passe à son point le plus raproché de l'ile. A 10 heures, Joaninha était centré à une distance d'environ 70 km presqu'au nord-est de Pointe Cotton, soit en latitude 19.1 degrés sud et longitude 64.1 degrés est.

    Il se déplace au sud-est à environ 10 km/h. Les rafales près du centre du cyclone sont estimées de l'ordre de 250 km/h.

    Un avertissement de cyclone de classe IV est en vigueur à Rodrigues.

    Des conditions cycloniques prévalent sur l'île. Le temps restera couvert avec des fortes pluies intermittentes sur l'ile. Le vent soufflera du sud-est avec des rafales de l'ordre de 175 km/h s'attenuant graduellement au cours de la journée.

    Des marées de tempête occasionneront une hausse du niveau de la mer d'environ 1 metre au-dessus des marées normales provoquant ainsi l'inondation des régions côtières se trouvant à basse altitude, surtout sur la partie est, sud et sud-ouest de l'ile.

    Il est fortement conseillé au public à Rodrigues de rester à l'abri même si le vent s'atténue temporairement et aussi de rester loin des plages.

    • Les plus fortes rafales :

    Montagne du Sable : 167 km/h
    Pointe Canon      : 161 km/h
    Patate Theophile  : 184 km/h
    Plaine Corail     : 178 km/h
    Citronelle        : 159 km/h

  • IPR

    Les conditions cycloniques sur l'île Rodrigues : des rafales à 184 km/h relevées avec 149 mm de pluie !!

    • Les plus fortes rafales enregistrées :
    Montagne du Sable : 167 km/h
    Pointe Canon      : 161 km/h
    Patate Theophile  : 184 km/h
    Plaine Corail     : 178 km/h
    Citronelle        : 159 km/h

    • La  pluviométrie enregistrée durant les dernieres 24 heures jusqu'a 04h00 ce matin:
    Montagne du Sable : 118 mm
    Pointe Canon      : 127 mm
    Patate Theophile  :  83 mm
    Plaine Corail     : 115 mm
    Citronelle        : 149 mm

  • IPR

     Joaninha est à 80 km des côtes rodriguaises

    La pression barométrique est toujours en baisse a Rodrigues ce qui confirme que l'intense cyclone tropical Joaninha continue à s'approcher de l'ile.
    A 7 heures, Joaninha était centré à une distance d'environ 80 km presqu'au nord-nord-est de Pointe Cotton, soit en latitude 19.0 degrés sud et longitude 63.9 degrés est.

    Il se déplace vers le sud-est à environ 10 km/h. Il est prévu qu'il passe à son point le plus près de Rodrigues durant les prochaines heures. Les rafales près du centre du cyclone sont estimées de l'ordre de 250 km/h.

    Un avertissement de cyclone de classe IV est en vigueur à Rodrigues.

    Des conditions cycloniques prévalent sur l'ile. Le temps restera couvert avec des fortes pluies intermittentes sur l'ile. Le vent soufflera du sud-est avec des rafales de l'ordre de 175 km/h.

    Des marées de tempête occasionneront une hausse du niveau de la mer d'environ 1 metre au-dessus des marées normales provoquant ainsi l'inondation des régions cotières se trouvant à basse altitude, surtout sur la partie est et sud de l'ile.

    Il est fortement conseillé au public à Rodrigues de rester à l'abri même si le vent s'atténue temporairement et aussi de rester loin des plages.

  • IPR

    Le troisième cyclone a frapper Rodrigues

    Rodrigues n'est pas épargné par les cyclones cette saison. Juaninha est le troisième a passer à proximité de l'archipel.

    Le 10 février, Gelena était passé à 35 km de la petite île des Mascareignes. Arbres couchés, tôles arrachées, de nombreuses personnes avient été placés dans des centres de refuge et le réseau électrique avait été fortement perturbé. De fortes rafales ont été enregistrées dont une à 165 km/h à Pointe-Canon.
    Lire aussi => Rodrigues : paysage de désolation après le passage du cyclone

    Avec Gelena, Rodrigues s'était réveille avec un paysage de désolation :

    Le 8 février Funani épargne de peu Rodrigues : le système passe plutôt loin à l'est

  • IPR

    Il passera au plus près à environ 70 km au nord-est de l'île

    4 heures, Joaninha était centré à une distance d'environ 100 km presqu'au nord de Rodrigues, soit en latitude 18.8 degrés sud et longitude 63.7 degrés est. Il se déplace vers le sud-est à environ 10 km/h. Il est prévu qu'il passe à son point le plus près à environ 70 km au nord-est de Rodrigues au cours de la matinée. Les rafales près du centre du cyclone sont de l'ordre de 250 km/h.

  • IPR

    Bulletin de Météo France : Joaninha est un CYLONE INTENSE

    CYCLONE TROPICAL INTENSE JOANINHA.

    Vents maximaux (moyennés sur 10 minutes) estimés sur mer: 175 km/h.
    Rafales maximales estimées sur mer: 250 km/h
    Pression estimée au centre: 948 hPa.

    Position le 26 mars à 04 heures locales Réunion: 18.9 Sud / 63.7 Est.
    Distance des côtes réunionnaises: 860 km au secteur: EST-NORD-EST
    Distance de Mayotte: 2090 km au secteur: EST-SUD-EST
    Déplacement: SUD-EST, à 11 km/h

  • IPR

    Les rafales de vent sont très puissantes, des conditions cycloniques prévalent à Rodrigues :

     • Les plus fortes rafales enregistrées sont comme suit:

    Montagne du Sable : 167 km/h
    Pointe Canon      : 156 km/h
    Patate Theophile  : 170 km/h
    Plaine Corail     : 171 km/h
    Citronelle        : 159 km/h

    • Des marées de tempête occasionneront une hausse du niveau de la mer d'environ 1 mètre au-dessus des marées normales provoquant ainsi une inondation des régions cotières se trouvant à basse altitude surtout sur la partie est et sud de l'île.

    • Le temps restera couvert avec des fortes pluies intermittentes.

  • IPR

    Des gens privés d'électricité

    73% du réseau du Central Electricity Board est hors service, relate l'Express.mu et plus de 400 personnes ont trouvé refuge dans les 33 centres qui ont été mis à la disposition de la population

  • IPR

    A 1 heure, Joaninha était à 110 km de Rodrigues

    Lundi 25 mars à 22 heures, Joaninha était à 140km de Rodrigues. Des rafales de l’ordre de 158 km/h étaient déjà enregistrée à Montagne du Sable. L'avertissement de cyclone de classe 4 est maintenu explique l'Express.mu.

    Quelques heures plus tard, à 1 heure du matin, le cyclone se trouvait à 110 kilomètres

  • IPR

    Bonjour bonjour La Réunion,

    Le cyclone Joaninha passera finalement à l'Est de Rodrigues. Un scénario "plus favorable que celui que nous anticipions ce week-end : s'il passait à l'ouest, le système aurait été beaucoup plus dangereux avec de très fortes rafales de vent et une houle puissante. Le phénomène reste tout de même important," explique Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France.

    Les dégâts s'annoncent tout de même importants. "Le nord de l'île devrait être exposé au cyclone toute la journée", estime Philippe Caroff, responsable de la prévision cyclone à Météo France. Le centre du cyclone passera au plus près à 70 km des côtes.

À propos

La trajectoire est moins inquiétante que prévue mais l'île Rodrigues sera quand même "bien secouée" par Joaninha, admet Philippe Caroff, responsable de la prévision cyclone à Météo France. Le centre du cyclone passera au nord-est de l'île, mais ne devrait pas la traverser. Il se trouvera quand même à 70 km des côtes.

"C'est ce qu'on peut appeler une "moins mauvaise nouvelle", Rodrigues échappera au plus violent" explique Philippe Caroff. Mais le passage de Joaninha laissera des traces. Les vents s'annoncent très forts, poussant jusqu'à 180 km/h sinon plus. Dans la soirée du lundi 25 mars 2019, ils soufflaient déjà à 140 km/h. Il faudra donc prévoir également une très forte houle, "avec des vagues conséquentes", ajoute Philippe Caroff. "Cela s'annonce éprouvant dans tous les cas".

Des dégâts importants à prévoir sur Rodrigues

Quant aux précipitations, on s'attend à près de 300 mm d'eau tombés, "peut-être plus", estime Philippe Caroff. Un gros épisode pluvieux qui connaît son paroxysme durant la nuit. A leur réveil, les habitants de Rodrigues devront sans doute faire face à des inondations importantes. Sans parler des dégâts matériels et naturels : branches cassées, arbres déracinés, toitures arrachées.

"Le nord de l'île devrait être exposé au cyclone toute la journée", estime Philippe Caroff. Maurice et La Réunion n'ont cependant rien à craindre. La trajectoire du cyclone, elle, s'est stabilisée. "Un petit écart est toujours posssible", explique le responsable de la prévision cyclone à Météo France. Mais il ajoute que cela ne changera rien à la situation de Rodrigues, qui subira de toute façon la puissance des vents de Joaninha durant 24h.

mm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)