[LIVE - PHOTOS/VIDEO] Visite pour les Européennes :

Marine Le Pen rencontre le maire de Saint-Paul


Publié / Actualisé
Marine Le Pen, cheffe de file du Rassemblement national (RN) est arrivée à La Réunion ce mardi soir 28 mars 2019. Elle y restera jusqu'à vendredi soir. Elle est venue faire campagne pour les élections européennes de mai prochain. La liste du RN sera conduite par Jordan Bardella. Seuls les douze premiers noms de cette liste sont connus. Aucun Réunionnais ne s'y trouve. Suivez-nous, nous sommes en live. (Photo: RB/Imaz Press Réunion)
Marine Le Pen, cheffe de file du Rassemblement national (RN) est arrivée à La Réunion ce mardi soir 28 mars 2019. Elle y restera jusqu'à vendredi soir. Elle est venue faire campagne pour les élections européennes de mai prochain. La liste du RN sera conduite par Jordan Bardella. Seuls les douze premiers noms de cette liste sont connus. Aucun Réunionnais ne s'y trouve. Suivez-nous, nous sommes en live. (Photo: RB/Imaz Press Réunion)
  • IPR

    "Dissoudre l'Assemblée nationale", le seul remède selon Marine Le Pen

    Selon Marine Le Pen, "c'est parce qu’il n’existe pas de référendum d’initiative que l’on se retrouve avec des manifestations dans la rue". Le seul remède maintenant pour résoudre la crise "est de dissoudre l’Assemblée nationale et de faire des législatives à la proportionnelle", ajoute-t-elle.

    "L’Assemblée nationale ne reflète pas toutes les opinions de la france."

  • IPR

    Une centaine de personnes sont présentes

  • IPR

    "Nous sommes contre une organisation"

    "On est pas contre l’Europe, contre une Histoire commune, contre un espace commun. Nous sommes contre une organisation. Pour vous donner une image nous ne sommes pas contre l’aviation mais contre la compagnie aérienne," explique la cheffe de file du RN

  • IPR

    "On se souvient des Outer-mer lorsque les gens sont au bord de la rupture"

    "L’état donne des choses à l’Outre-mer sous la pression. Exemple concret avec les "500 Frères en Guyane" ou les Gilets jaunes à La Réunion, on se souvient des Outer-mer lorsque les gens sont au bord de la rupture. Ce n’est pas la bonne manière," déclare Marine Le Pen

    "Ces dernières années tout se passe comme si on avait oublié les outer mer," martèle-t-elle

  • IPR

    Octroi de mer

    "Je suis indignée que le panier de la ménagère est 66% plus élevé qu’en métropole. Tout cela est le résultat de l’octroi de mer. Il faut le réformer puisque au lieu de protéger la production locale en taxant les produits d’importation il frappe tous les produits y compris les locaux. Il faut donc le réformer. Je sais qu’une partie de cette taxe est versée aux communes et je sais que les maires disent que si vous le supprimez vous allez nous retirer des financements. En fait il faut que l’Etat donne aux communes : le même montant de dotation qu’aux communes de métropole."

  • IPR

    "L'Union européenne a échoué sur beaucoup de domaines"

    "L'Union européenne a échoué sur beaucoup de domaines, elle a créé de l'hostilité de la part des peuples qu'elle n'écoute plus", a déclaré Marine Le Pen à la mairie de Saint-Paul.

    "L'Europe est un beau projet, mais uniquement s'il est appuyé sur les nations d'Europe", estime la présidente du Rassemblement national. "Les nations doivent reprendre une partie du pouvoir absorbé par l'Union européenne. Ce n'est pas l'axe qui a été choisi."

  • IPR

    Marine Le Pen rencontre le maire de Saint-Paul, Joseph Sinimalé
    Suivez notre LIVE sur Facebook :

  • IPR

    "L'Europe est devenue une prison"

    Elle insiste sur le fait que les politiques européennes ont de lourds impacts sur la France et sur La Réunion en matière d’immigration, de taxes ou encore d’agriculture : "Il faut dire à l’Union européenne qu’elle ne peut pas continuer à tout décider. Le choix essentiel est de reprendre le pouvoir. Il faut que le peuple reprenne le pouvoir", répète Marine Le Pen

    Elle ajoute : "On ne peut pas avoir des fonctionnaires qui décident de tous pour les peuples. On a essayé l’Union européenne ça n’a pas marché, les résultas en matière économique, d’emplois sont catastrophiques. On peut avoir des coopération avec les nations sur l’espace, la maîtrise sanitaire, l’intelligence artificielle mais chaque nation reste libre de ses décisions. Aujourd’hui l’Europe est devenue une prison"

  • IPR

    Les promesses d'Annick Girardin

    Dans une maison, Marine Le Pen s’entretient avec des femmes. Une vingtaine de personnes sont présentes. La cheffe de file du RN rappelle qu'Annick Girardin avait promis l’application d’un certain nombre de promesses dès le 1er janvier...

  • IPR

    Un homme interpelle Marine Le Pen au sujet de la religion

    Il s'insurge contre les propos de Brigitte Bardot. Il veut s'assurer que Marine Le Pen respectera la religion des uns et des autres : "Je suis attachée à la laïcité, je ne veux pas qu'Emmanuel Macron touche à la Loi de 1905. Le problème que nous avons en France n'est pas un problème de religion, c'est un problème de politique."

    "Je n'ai aucun problème avec la religion musulmane. Ce sont les fondamentalistes religieux qui veulent imposer leur vision, ils sont dangereux pour l'équilibre et la sécurité de notre nation"

  • IPR

    Suivez notre LIVE sur FACEBOOK :

  • IPR

    Une quarantaine de personnes sont présentes

  • IPR

    Sur la venue des 50 militaires de la Protection civile

    A propos des 50 militaires de la protection civile pour lutter contre les moustiques Marine Le Pen assène : "on marche sur la tête, on aurait pu avoir des personnes en contrats aidés qui auraient pu le faire, mais on a diminuer ces contrats."

    Pour rappel : Ces militaires, appelés ForMiSC pour formation militaire de sécurité civile, font partie d'une unité spécialisée dans la gestion de crise, ils viendront en soutien aux équipe déjà mobilisées sur le terrain et non en remplacement. Les ForMiSC, c'est une unité d'élite de professionnels chevronnés habitués à gérer des catastrophes naturelles ou technologiques et apporter leur soutien aux populations sinistrées en France et à l'étranger. Ce sont eux qui sont intervenus après les cyclones Dumazile et Béjia et les incendies du Maïdo. Après ces sinistres, ils sont venus prêter main forte et mettre à disposition leur expertise, leur expérience dans la gestion de crise. Ils avaient notamment aider à "libérer" les infrastructures dans les endroits les plus difficiles d’accès, les cirques et les hauts.

    LIRE AUSSI => Qui sont ces renforts nationaux qui vont débarquer sur l'île ?

  • IPR

    Sur l'augmentation des impôts

    "On a cessé d’augmenter les impôts et en même temps l’insécurité ne cesse d’augmenter, des infirmières pleurent car elle sont en sous effectif, l’éducation nationale s’effondre. Où est tout cet argent ? Il est gaspillé," défend Marine Le Pen

  • IPR

    A propos de la réforme des retraites

    "Ils veulent faire un régime unique de retraites. Pour les salariés du privé ce sera une baisse, pour les fonctionnaires aussi. Avec un système de points qui pourra changer de valeur", affirme-t-elle.

    "Notre système de protection sociale ne marchera que s'il est national", ajoute-t-elle, faisant allusion à "tous ceux qui rentrent chez nous. Le système sera tué par un trop grand nombre de bénéficiaires".

  • IPR

    "Votre pouvoir d'achat est entamé par l'octroi de mer"

    L'octroi de mer, "c'était fait pour éviter la concurrence déloyale", rappelle Marine Le Pen. "Votre pouvoir d'achat est très entamé par cet octroi de mer". La cheffe de file du Rassemblement national évoque une nouvelle fois la refonte "urgente" selon elle de l'octroi de mer à La Réunion.

  • IPR

    Rencontre avec les agriculteurs

    Pendant sa visite à Saint-Paul-les-Hauts, Marine Le Pen a déclaré qu'il fallait "arrêter de subventionner en fonction des surfaces, ça fait disparaître l'agriculture familiale. Notre agriculture française est fondée sur les exploitatons familiales". "Les gros rachètent les terres des petits", continue la cheffe de file du Rassemblement national en répondant à un agriculteur. "Il y a des modifications à impulser pour préserver le caractère familial des exploitations."

    Concernant les droits de succession, elle estime qu'il est important de permettre la succession de ces exploitations. "C'est une priorité". La baisse de 5% de la PAC par l'Union européenne "va entraîner une baisse de 16 à 20% des agriculteurs"déclare-t-elle.

    Elle propose :

    - de revoir les méthodes de fonctionnement de la PAC, pour ne pas faire pas en fonction des surfaces

    - que les cantines des collectivités s'approvisionnent avant tout auprès des agriculteurs locaux à hauteur de 75% dans les prochaines années

    - lutter contre la concurrence déloyale avec un meilleur étiquettage des produits, qui ne soit pas que provisoire

    - revoir les normes phytosanitaires des produits importés en "inversant" le coût de la distance, "plus on achète près, moins c'est cher"

  • IPR

    Visite de Marine Le Pen à Saint-Paul-les-Hauts

  • IPR

    "Si les bouledogues sont arrivés, c'est parce que les pointes noires, leurs ennemis, sont partis"

    "Y a pas de solution face à la nature", admet Marine Le Pen. "Je me suis renseignée un peu. La dégradation du corail a provoqué la disparition des pointes noires, adversaires des bouledogues. Donc aujourd'hui ils peuvent revenir parce que les pointes noires ne sont plus présents."

    L'analyse de Marine Le Pen est tout à fait erronée. Les principaux ennemis des bouledogues étant les requins tigres, prédateurs des bébés bouledogues. Les pointes noires, eux, très rarement vus à La Réunion sont de petite taille, ils dépassent rarement 1 mètre alors que les bouledogues font souvent le double.

  • IPR

    Calme plat : Marine Le Pen boudée par Les Réunionnais ?

    Le restaurant dans lequel a lieu la rencontre entre Marine Le Pen propose des brochettes de poulet et des bouchons aux personnes présentes sur place. Mes les échanges, déjà peu nombreux, sont d'un calme plat qui semble représenter l'esprit de cette matinée de visite à Saint-Gilles.

  • IPR

    "Le foncier c'est folklorique à La Réunion", explique une dame venue rencontrer Marine Le Pen

    La seule agricultrice présente continue de s'entretenir avec Marine Le Pen. Une dame d'une soixantaine d'années et un homme plus jeune attendent leur tour.

    "Nous avons un problème de foncier sur Saint-Pierre", explique cette dame. "Le foncier c'est folklorique à La Réunion. Nous comptons en parler avec elle. On va aussi parler de la corruption, il faut que ça s'arrête."

  • IPR

    Une rencontre qui se déroule dans le calme

    Peu de gens sont rassemblés autour de Marine Le Pen en cette matinée. Il y aurait d'ailleurs plus de journalistes que de citoyens venus la rencontrer...

    Une patrouille de gendarmes est passée sur place. Mais il n'y a aucun manifestant ou opposant à maîtriser, la patrouille est donc rapidement repartie.

  • IPR

    Pas beaucoup de monde ce matin

    Les personnes rencontrées ce jeudi 28 mars sont bien différentes de celles annoncées au départ. Il ne s'agira finalement ni de pêcheurs, ni vraiment d'agriculteurs à Saint-Gilles mais de plusieurs citoyens venus parler avec elle de thèmes divers.

    Huit personnes sont présentes pour le moment. Une agricultrice est là malgré tout pour évoquer le sujet de la leucose, destructrice sur les bovins de La Réunion. Une autre personne venue la rencontrer travaille dans le secteur du tourisme. D'autres se disent militants.

    L'accueil de ce matin semble bien différent de celui qui lui avait été réservé lors de la campagne présidentielle. Les Réunionnais sont-ils déconnectés des élections européennes ou bien est-ce la visite même de Marine Le Pen qui les intéresse beaucoup moins ? Dans tous les cas cette première journée de visite à Saint-Gilles n'amasse pas foule.

  • IPR

    Les premiers agriculteurs arrivent

    Marine Le Pen va rencontrer les agriculteurs plutôt que les pêcheurs ce jeudi 28 mars. Les premiers d'entre eux sont arrivés à Saint-Gilles.

  • IPR

    Marine Le Pen rencontre les agriculteurs ce jeudi 28 mars

    Malgré une rencontre annoncée avec les pêcheurs à Saint-Gilles, Marine Le Pen a annoncé qu'elle rencontrait finalement les agriculteurs ce jeudi 28 mars 2019. Les pêcheurs ne viendront pas, a précisé la cheffe de file du Rassemblement national.

    Parmi les points qu'elle devrait évoquer avec les agriculteurs : la PAC (politique agricole commune) leurs conditions de travail à La Réunion.

     

  • IPR

    Concernant les migrants, Marine Le Pen veut "couper court à cette voie d'immigration"

    "Il faut couper court à cette voie d'immigration et mettre en place une politique dissuassive", déclare Marine Le Pen. "La Réunion pourrait se retrouver dans la situation de Mayotte. C'est une catastrophe, on a pas les moyens dans une région déjà pauvre d'accueillir des nouvelles personnes à qui on a rien à offrir. On a pas les moyens, pas assez de personnes pour ça. Couper court à cette immigration, cela évitera la montée des conflits", estime-t-elle.

    "Moi je ne m'en prends pas aux immigrés, mais aux politiques." ajoute-t-elle. "Par leur laxisme, ils encouragent cette politique d'immigration".

  • IPR

    Marine Le Pen commente les propos de Brigitte Bardot

    "Je condamne ses propos de la manière la plus claire, elle est tombée dans cette outrance mais ça ne justifie pas ces insultes. Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain, ne pas affaiblir la fondation Brigitte Bardot, qui soigne les animaux et en prend soin. Laissons la fondation de côté, en revanche elle a présenté ses excuses, mais les propos étaient extrêmement violents."

     

  • IPR

    Marine Le Pen vient pour la campagne du Rassemblement national aux Européenne :

    "Si Monsieur Macron arrive en tête il va considérer qu'il aura gagné. Il faut lui mettre un coup d'arrêt," commence Marine Le Pen. Elle ajoute : "Je viens dire aux Réunionnais que l'UE veut baisser la PAC : cela aura des répercussions sur les agriculteurs."

  • IPR

    Marine Le Pen : "Je demande la réforme de l'octroi de mer"

    "Tout ce qui se décide à Bruxelles a des conséquences directes sur chacun des villages de La Réunion", explique Marine Le Pen à Saint-Gilles, lors de sa rencontre avec les pêcheurs. "Il faut se mobiliser. Il faut se servir de l'élection comme levier. Le gouvernement attend qu'il y ait des mouvements sociaux pour ne lâcher que quelques miettes."

    "Je demande la réforme majeure de l'octroi de mer. Aujourd'hui cela a des conséquences catastrophiques sur les prix. Cela n'est pas soutenable", ajoute-t-elle.

  • IPR

    Marine Le Pen à Saint-Gilles : suivez notre live

  • IPR

    Bonjour bonjour,

    Marine La Pen est en visite à La Réunion, elle est arrivée à La Réunion ce mardi soir 28 mars 2019. Elle est ici pour deux jours, elle repartira vendredi. Marine Le Pen n'est pas candidate aux européenne mais elle vient faire campagne pour son parti, Le Rassemblement National.

À propos

• Marine Le Pen et le Front national (FN) ancêtre de l'actuel Rassemblement national (RN) ne se sont jamais imposés en tête dans un scrutin à La Réunion.

Les scores sont même anecdotiques pour les élections locales (municipales, cantonales, législatives). Les candidat(e)s soutenu(e)s par Marine Le Pen ne dépasse quasiment jamais les 5% des voix

• Le dimanche 25 mai 2014, date des dernières élections européennes (un scrutin toujours largement boudé par les Réunionnais), Marie-Luce Brasier-Clain, la candidate du FN de l'époque, rassemble 29 241 voix (10,24 %). Elle termine à la quatrième place du scrutin loin derrière le divers gauche Younous Omarjee élu avec 52 017 voix (18,24 %)

• C'est lors de la dernière élection présidentielle que Marine Le Pen a réalisé son meilleur résultat à La Réunion. Pour le premier tour le 23 avril 2017, elle totalise 82 219 voix (12,86%) et se place en deuxième position derrière Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui engrange 85 987 voix (13,45%).

• La patronne du FN de l'époque ne réussira pas de percée fulgurante au second tour le 7 mai 2017. Avec 139 917 voix (21,88%), elle termine loin d'Emmanuel Macron qui rassemble 212 081 voix (33,17%). Elle termine aussi à la seconde place au plan national et Emmanuel Macron est élu

• Ce score est bien plus flatteur pour Marine Le Pen que celui réalisé pour le premier tour de la présidentielle 2012. Elle s'était alors classée en troisième position avec 37 549 voix (10,31%). François Hollande (PS) était arrivé en tête de ce scrutin avec 194 009 voix (53,29%). Nicolas Sarkozy (UMP) avait terminé à la deuxième place avec 65 377 voix (17,96). Marine Le Pen n'avait pas été qualifiée pour le second tour au plan national. François Hollande avait été élu au second tour

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...