[INFOGRAPHIES] Insécurité routière :

Treize personnes ont perdu la vie sur les routes réunionnaises depuis le début de l'année


Publié / Actualisé
Le nombre de morts sur les routes a explosé dans l'Hexagone, augmentant de 17% en février 2019 et de 3,9% en janvier... La Réunion épargnée ? Malgré la multiplication des contrôles routiers des forces de l'ordre et des campagnes de sensibilisation, les chiffres peinent à baisser. Depuis le début de l'année, 13 personnes ont perdu la vie, contre 14 à la même période en 2018.
Le nombre de morts sur les routes a explosé dans l'Hexagone, augmentant de 17% en février 2019 et de 3,9% en janvier... La Réunion épargnée ? Malgré la multiplication des contrôles routiers des forces de l'ordre et des campagnes de sensibilisation, les chiffres peinent à baisser. Depuis le début de l'année, 13 personnes ont perdu la vie, contre 14 à la même période en 2018.

C'est finalement presque tous les mois le même scénario à La Réunion. En janvier, six personnes ont perdu la vie, trois en février, quatre en mars. Dans ces chiffres, les piétons représentent environ 46% des tués, les motocyclistes 23%, les cyclistes 7%. Ces personnes, considérées comme vulnérables représentaient 75 % des tués en 2018, 36 sur 48.

Les chiffres des morts sur les routes peinent à baisser d'année en année. 50 en 2016, 47 en 2017, 48 en 2018... Pourtant, afin de lutter contre l'insécurité routière, les contrôles routiers ne cessent de se renforcer, surtout les week-ends. L'alcool et l'usage des stupéfiants sont dans le viseur des forces de l'ordre. Et pour une bonne raison... En 2018, 36% des tués sur les routes étaient liés au facteur alcool. Toutes les semaines, la gendarmerie retire une quinzaine, une vingtaine, une trentaine de permis. Le week-end dernier, 20 permis ont ainsi été retirés et les agents ont relevé 22 conduites sous l'emprise de l'alcool...

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !