Le Tampon :

Plusieurs personnes invitées à quitter le campus : l'Université répond


Publié / Actualisé
Ce samedi 30 mars 2019, plusieurs personnes ont été invitées à quitter l'enceinte du campus du Tampon par les agents de sécurité de l'Université de La Réunion, celles-ci n'ayant pas autorisation d'y pénétrer. L'Université publie un communiqué que voici pour expliquer les raisons de son refus de les laisser entrer.
Ce samedi 30 mars 2019, plusieurs personnes ont été invitées à quitter l'enceinte du campus du Tampon par les agents de sécurité de l'Université de La Réunion, celles-ci n'ayant pas autorisation d'y pénétrer. L'Université publie un communiqué que voici pour expliquer les raisons de son refus de les laisser entrer.

Ce samedi 30 mars 2019, plusieurs personnes ont été invitées à quitter l'enceinte du campus du Tampon par les agents de sécurité de l'Université de La Réunion, celles-ci n'ayant pas autorisation d'y pénétrer. La direction de l'Université de La Réunion avait été saisie d'une demande émanant du syndicat FSU de mise à disposition d'une salle pour une réunion.

Sans qu'aucune autorisation n’ait même été préalablement accordée à la demande initiale, une nouvelle dimension de la manifestation a été relatée par voie de presse locale jeudi 27 mars. Le campus du Tampon y était cité comme lieu de réunion de l'assemblée générale de l'intersyndicale FSU, SGEN-CFDT, UNSA, Educ'action, SNALC, SNUDI-FO, CFTC et SAIPER.

Considérant que le cadre initialement annoncé dans la demande diffère sensiblement de la réalité relayée dans la presse, et après consultation de notre Fonctionnaire de Sécurité et de Défense, il est apparu que nous n'étions pas en mesure d'engager les mesures de sécurité nécessaires.

La demande initiale comme la manifestation de l'intersyndicale n'ayant fait l'objet d'aucune convention signée de mise à disposition d'une salle sur le campus du Tampon, il a été demandé au groupe de personnes concernées de quitter les lieux.

La direction de l'établissement regrette cette situation et invite chacun à respecter les procédures en place pour l'autorisation d'occupation du domaine public, règlementées par convention.

L'Université de La Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !