La patronne du Rassemblement national est venue glaner des voix :

La tentation de l'ombre bleu Marine


Publié / Actualisé
Bleu Marine, vous suivez ? La présidente du Rassemblement national et son sourire figé étaient sur l'île pour trois jours et trois jours, ça peut être long... Sur le déroulé de la visite, rien de folichon, l'équipe de communication a fait dans le classique, Marine Le Pen a serré des paluches, caressé des vaches, pris quelques de selfies avec ses sympathisants, parlé de son programme bancal... Qui dit programme, dit campagne. Vous vous en doutez bien, ce n'était pas une visite de courtoisie, la Marine était en chasse. Au menu, pas de tangue mais les voix des Réunionnais pour les élections européennes. Cette fois elle n'a pas rassemblé les foules (très) loin s'en faut, mais les maigres auditoires étaient parfois aussi déchaînés qu'à un concert de Beyonce... Un certain engouement qui ne date pas d'hier, rappelez-vous voir les scores de Marine Le Pen à la dernière présidentielle (Photo rb/www.ipreunion.com)
Bleu Marine, vous suivez ? La présidente du Rassemblement national et son sourire figé étaient sur l'île pour trois jours et trois jours, ça peut être long... Sur le déroulé de la visite, rien de folichon, l'équipe de communication a fait dans le classique, Marine Le Pen a serré des paluches, caressé des vaches, pris quelques de selfies avec ses sympathisants, parlé de son programme bancal... Qui dit programme, dit campagne. Vous vous en doutez bien, ce n'était pas une visite de courtoisie, la Marine était en chasse. Au menu, pas de tangue mais les voix des Réunionnais pour les élections européennes. Cette fois elle n'a pas rassemblé les foules (très) loin s'en faut, mais les maigres auditoires étaient parfois aussi déchaînés qu'à un concert de Beyonce... Un certain engouement qui ne date pas d'hier, rappelez-vous voir les scores de Marine Le Pen à la dernière présidentielle (Photo rb/www.ipreunion.com)

Un score historique en 2017

La tentation bleu marine de plus en plus irrésistible ? N’agitons pas non plus le spectre d’une île totalement acquise à la cause de l’extrême droite, reprenez votre souffle, on n’en est pas du tout là, fort heureusement. Lors de la présidentielle de 2017, la patronne du Front national - oui à l’époque le parti s’appelait comme ça, Marine Le Pen était encore une fille à papa - avait réalisé son meilleur score à La Réunion. Au premier tour, la candidate FN a fini à la deuxième place du podium, loin devant Emmanuel Macron, à pas à grand chose derrière Jean-Luc Mélenchon.

On s’en rappelle, quand on a vu ça, on n’a pas fait les malins. La psychose est montée: et si Marine Le Pen réussissait son tour de force et remportait La Réunion ? Heureusement, on a évité le pire ! Mais on était loin de la vague anti-Le Pen de 2002. Au deuxième tour, dans l’île, deux communes ont placé la reine de l’anti-immigration en tête, Le Tampon et la Plaine des Palmistes. Dans cinq communes, l’Entre-Deux, Petite-Île, Saint-Joseph, Saint-Louis et Saint-Philippe, Emmanuel Macron n'a dépassé Marine Le Pen que d'un cheveu. Ces résultats, étaient une sorte d'avertissement. Comme tout le territoire national, La Réunion, département du vivre-ensemble dit-on, n’était plus épargnée par cette montée de l’extrême droite.

Et après, ce fut la débandade

Il ne faut pas non plus perdre confiance en l’humanité et se dire que tout est foutu, qu’on va se retirer du monde pour aller vivre dans la forêt loin de tout ça. C'est excessif voyons et ce qui a suivi la présidentielle le prouve. Le "succès" de 2017 ne s’est pas confirmé lors des législatives… loin de là… 
Comme cela a toujours été le cas pour les locales, les scores du parti de Marine Le Pen, ont été anecdotiques, du pipi de chat, rien du tout, faible.

C'est que, la fédération 974 du mouvement - au delà des luttes intestines au sein même de la structure -, a du mal à convaincre. Certes depuis quelques années les électeurs du Rassemblement national sont plus décomplexés qu’avant mais trouver des têtes de liste prêtes à assumer leurs convictions, apparemment, n’est pas chose aisée… Et niveau charisme, il faudra repasser.

Pas facile d'assumer

Du côté des adhérents, des militants et des sympathisants ce n’est pas mieux. Nous étions au "meeting" dans le local de la fédé 974 pour les législatives de 2017. Ce n'était pas la folle ambiance… Un monsieur a tenté d'entonner la Marseillaise en agitant un drapeau bleu, blanc, rouge. La dizaine de personnes présentes n’a pas suivi… Car, ils étaient à peine dix… Et ils n’avaient pas envie d’être filmés ! Ce n'est pas simple d’assumer ses opinions politiques au grand jour…

Des candidats qui ne se bousculent pas au portillon pour représenter le parti aux élections locales, des militants qui rasent les murs… la fièvre bleu marine n'a pas totalement atteint La Réunion.
Mais il convient de rester sur ses gardes. Le règne de Jupiter, comprenez Emmanuel Macron, pourrait nous foutre dedans. Son mépris pour les plus modestes, sa politique sociale totalement anti-sociale, sa complicité avec les riches, les hausses de taxes...  autant d’arguments qui font descendre des centaines de milliers de Français dans la rue depuis vingt semaines consécutives.

Merci Manu !

À La Réunion, le mouvement des Gilets jaunes a été particulièrement suivi. Beaucoup de contestataires 974 avouaient ne pas avoir voté aux dernières élections, blasés par une classe politique qui ne leur convient plus. Ces politiques là ont trop trahi la confiance des Réunionnais.

Ignorés et méprisés les contestataires, qui sont aussi les forces vives de notre île, veulent reprendre le pouvoir. C'est logique et légitime.

A La Réunion comme en métropole c'est à ces contestaraires que Marine Le Pen adresse son discours populiste et démagogique. 

La patronne du RN y va franco, très vite, elle a compris l’ampleur du mouvement, l’a récupéré et aujourd’hui, bon nombre de ses arguments sont appuyés par des "comme le disent les Gilets jaunes", "les Gilets jaunes ont totalement raison", "grâce aux Gilets jaunes". Marine Le Pen ne fait pas la cour aux Gilets jaunes, elle leur fait la totale... Et ce sont toutes leurs voix qu'elle convoite…

Les Réunionnais se laisseront-ils prendre au piège ? C’est la grande inconnue. L’élection d’Emmanuel Macron était un accident. Beaucoup ont voté par dépit, pour tester. L’argument "on a essayé à gauche, ça n’a pas marché, on a essayé à droite, ça n’a pas marché, Macron prend le meilleur de chaque côté alors laissons nous tenter" a aussi fonctionné à fond…

On voit ce que cela donne…

Poudre aux yeux

Pour certains, la déception Macron est telle que la solution de l’extrême droite est sérieusement envisagée. Que répondre à ça ? Sans doute qu'un choix se fait sur un programme et pas sur une envie de tester. Car il y a toujours un après et des conséquences à ce test. Macron n’est même pas à mi-mandat et voyez le résultat : "on est tous au fond du seau. À part les riches qui n'ont jamais été aussi blindés de fric" comme diraient les Gilets jaunes.

Le programme de Marine Le Pen est basé sur du vent. Des choses qu’elle a récupéré de part et d’autre, une politique socio-économique fondée sur des chiffres erronés, irréalisable, démagogique, qui n’est pas viable financièrement. Une politique migratoire révoltante.

Et sa politique pour les Outre-mer ? Nous aurions aurait aimé en parler mais la tête de liste RN ne s’est pas beaucoup étendue sur le sujet au cours de sa visite… Elle s'est même agacée lorsque l'on a tenté d'aller au fond de son argumentaire…

Alors il faut bien admettre que ses propositions pour La Réunion sont semblables à celles qu'elle fait pour le reste du territoire national. C’est à dire pas grand-chose. Nos spécificités locales, notre multiculturalité, notre patrimoine, notre métissage, rien n’est pris en compte…

Même meurtrie par des décennies de politique politicienne, de mal développement et de crise sociale aigue, La Réunion mérite mieux que ce bel enfumage à base de poudre aux yeux. Lequel est d'autant plus méprisable qu'il vise à donner (totalement faux) espoir aux plus démunis, aux plus défavorisés…

fh/mb/www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Elodie Charron, Posté
Pourquoi n'avez vous pas eu le courage de signer de votre nom??? Marine Le Pen et le Rassemblement national sont, une nouvelle fois, les seuls à avoir un programme pour les outre mer que je vous invite à lire! Comme pour la dernière présidentielle! Et je vous invite à regarder qui est présent à l'assemblée nationale pour défendre les outres mer... Vous êtes haineux et méprisable... ce n'est pas là, la définition du mot journaliste! Honte à vous et vive le RN, vive Marine Le Pen
RN, Posté
Tout le contraire de vous !!! Vous devez être sacrément aigri pour être si méprisant......
,sqqqs, depuis son mobile, Posté
Alan
Atterré, Posté
Â"ENFUMAGEÂ", le mot à la mode en ce moment !