Hospitalisé à La Réunion :

Mayotte : victime d'un malaise, le président du département veut rassurer


Publié / Actualisé
Victime d'un malaise, Soibahadine Ibrahim Ramadani, président du département de Mayotte tient à rassurer dans une lettre publié ce lundi 1er avril 2019. L'homme, âgé de 70 ans, a été évacué d'urgence ce samedi 30 mars 2019 au CHU de La Réunion. Il annonce entamer sa "convalescence en toute sérénité" et appelle "au calme" à Mayotte. Il y a quelques semaines, Soibahadine Ibrahim Ramadani a été mis en examen pour prise illégale d'intérêt. Nous publions ci-dessous cette lettre.
Victime d'un malaise, Soibahadine Ibrahim Ramadani, président du département de Mayotte tient à rassurer dans une lettre publié ce lundi 1er avril 2019. L'homme, âgé de 70 ans, a été évacué d'urgence ce samedi 30 mars 2019 au CHU de La Réunion. Il annonce entamer sa "convalescence en toute sérénité" et appelle "au calme" à Mayotte. Il y a quelques semaines, Soibahadine Ibrahim Ramadani a été mis en examen pour prise illégale d'intérêt. Nous publions ci-dessous cette lettre.

Lire aussi => Mayotte : le président du conseil départemental placé en garde à vue

"Mes chers compatriotes, chers amis,

Vous avez été nombreux à vous inquiéter pour ma santé et à me témoigner de votre amitié. Je vous en remercie car vos messages m’ont touché. Je tiens également à exprimer toute ma reconnaissance envers les équipes médicales, des Centres Hospitaliers de Mayotte et de La Réunion, pour leur professionnalisme et leur efficacité. Leur abnégation à accomplir leur mission au service de nos concitoyens jour et nuit force le respect et je les en remercie chaleureusement.

Il est vrai, j’ai été victime d’un malaise ce week-end, mais je tiens à vous rassurer, mon état de santé est stable, et je serais bientôt parmi vous.

J’entame ma convalescence en toute sérénité car, et c’est un principe de la fonction publique qui m’est cher, je sais l’entier dévouement des équipes du Conseil départemental à assurer la continuité de service. Elus, collaborateurs et agents de notre collectivité ont toute ma confiance, ce message est l’occasion de la leur témoigner.

Enfin, et parce que toutes mes pensées vont à Mayotte, j’en appelle à la sérénité et au calme dans notre département que nous aimons tous."

Soibahadine Ibrahim Ramadani, Président du Conseil départemental de Mayotte

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !