Les résultats des analyses ADN le confirment :

Le corps repêché dans la Garonne est bien celui de Martin Pennica


Publié / Actualisé
Jusqu'ici, les enquêteurs avaient de fortes présomptions, elles ont été confirmées par les résultats des analyses ADN sortis ce mardi 2 avril, indique une source policière proche du dossier. Le corps repêché dans la Garonne au niveau du quai Français de Bassens le 21 mars dernier, soit plus de deux mois après la disparition de l'étudiant réunionnais est bien celui de Martin Pennica. L'interne en chirurgie ORL de 24 ans qui faisait ses études à Bordeaux avait été vu pour la dernière fois dans la nuit de vendredi 18 à samedi 19 janvier après une sortie en discothèque avec ses amis. Il s'était volatilisé, sa famille et ses amis l'avait recherché sans relâche.
Jusqu'ici, les enquêteurs avaient de fortes présomptions, elles ont été confirmées par les résultats des analyses ADN sortis ce mardi 2 avril, indique une source policière proche du dossier. Le corps repêché dans la Garonne au niveau du quai Français de Bassens le 21 mars dernier, soit plus de deux mois après la disparition de l'étudiant réunionnais est bien celui de Martin Pennica. L'interne en chirurgie ORL de 24 ans qui faisait ses études à Bordeaux avait été vu pour la dernière fois dans la nuit de vendredi 18 à samedi 19 janvier après une sortie en discothèque avec ses amis. Il s'était volatilisé, sa famille et ses amis l'avait recherché sans relâche.
   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !