Une pétition pour son retrait a été lancée :

Une oeuvre jugée "raciste" affichée à l'Assemblée nationale


Publié / Actualisé
C'est une fresque jugée "douteuse" que l'on peut trouver dans l'enceinte de l'Assemblée nationale. Affichée depuis 1991 et réalisée par Hervé di Rosa, elle est censée commémorer la première abolition de l'esclavage en 1794. Problème : les personnages sont dépeints de façon caricaturale, si ce n'est complètement raciste. Une pétition a donc été créée pour demander le retrait de l'oeuvre du mur du Palais Bourbon.
C'est une fresque jugée "douteuse" que l'on peut trouver dans l'enceinte de l'Assemblée nationale. Affichée depuis 1991 et réalisée par Hervé di Rosa, elle est censée commémorer la première abolition de l'esclavage en 1794. Problème : les personnages sont dépeints de façon caricaturale, si ce n'est complètement raciste. Une pétition a donc été créée pour demander le retrait de l'oeuvre du mur du Palais Bourbon.

C’est la co-réalistrice du documentaire " Mariannes noires ", Mame-Fatou Niang, qui a lancé l’alerte sur Twitter le 2 avril 2019. " Cette "œuvre" constitue une insulte humiliante et déshumanisante aux millions de victimes de la traite, ainsi qu'à tous leurs descendants. " indique-t-elle dans sa pétition. Elle a par ailleurs co-signé une tribune publiée dans le Nouvel Obs' sur le sujet.

 


 

En parcourant les œuvres de Hervé di Rosa, on remarque cependant que les lèvres disproportionnées qu’il a utilisées pour représenter ses personnages est en réalité une marque de fabrique : tous ses personnages, blancs ou noirs, possèdent cette caractéristique. Si l’intention n’était donc probablement pas raciste, elle n’en reste cependant pas moins problématique. " Les éléments de contexte sur l’univers de l’artiste, où abondent ces personnages, sont hors-sujet : une œuvre de commémoration doit se passer de notice explicative. Elle doit inviter au recueillement, à la contemplation, et non au rejet épidermique, au dégout, à la colère " souligne


Le service de communication de l’Assemblée nationale a indiqué avoir été mis au courant de la polémique. " L’information est bien remontée jusqu’aux autorités politiques compétentes, qui vont examiner la demande de retrait dans les meilleurs délais " ont-ils indiqué.

La pétition peut être signée en suivant ce lien

as/www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Calou , Posté
Ridicule ! ignare, stupide ! Et pourtant je n'aime pas du tout l'affiche...
Pierre davidenko pas besoin de pseudo, Posté
Je vous plains Mame-Fatou de tant de bêtise inculte .
Daniabde, Posté
Si vous connaissiez Hervé Di Rosa et ses idées... il est purement impossible qu'il soit raciste!!!!
Jean-Marc VOILLOT , Posté
Le service communication est d'un ringard... c'est à pleurer... du lisse, du propret... ras le bol ... c'est en plus que maintenant que gronde cette fronde inappropriée ? Bizarre non ...! cette Å"uvre doit rester !!!