L'évêque de La Réunion a pris part au débat :

L'église de La Plaine-des-Palmistes ne sera pas détruite... pour l'instant


Publié / Actualisé
C'est le dossier qui agite la Plaine-des-Palmistes ces dernières semaines, celui de l'église de la discorde. Le 11 mars dernier, Marco Boyer, l'édile de la ville a annoncé que pour être aux normes, l'église Sainte-Agathe, la seule église de la commune devait être détruite et ensuite reconstruite. S'attirant ainsi les foudres des paroissiens et du curé de Sainte-Agathe, qui considèrent que passer par la case démolition n'est pas nécessaire, selon eux, l'édifice pourrait être réhabiliter. "Trop risqué" répond l'édile. Le bras de fer entre le conseil municipal et les paroissiens dure depuis plusieurs semaines. Ce jeudi 4 avril, monseigneur Gilbert Aubry, l'évêque de La Réunion s'est rendu sur place pour arbitrer les débats et faire redescendre les tensions. Pour l'instant, le sort de l'église Sainte-Agathe est en suspend, c'est du moins ce qu'affirme l'évêché dans un communiqué. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
C'est le dossier qui agite la Plaine-des-Palmistes ces dernières semaines, celui de l'église de la discorde. Le 11 mars dernier, Marco Boyer, l'édile de la ville a annoncé que pour être aux normes, l'église Sainte-Agathe, la seule église de la commune devait être détruite et ensuite reconstruite. S'attirant ainsi les foudres des paroissiens et du curé de Sainte-Agathe, qui considèrent que passer par la case démolition n'est pas nécessaire, selon eux, l'édifice pourrait être réhabiliter. "Trop risqué" répond l'édile. Le bras de fer entre le conseil municipal et les paroissiens dure depuis plusieurs semaines. Ce jeudi 4 avril, monseigneur Gilbert Aubry, l'évêque de La Réunion s'est rendu sur place pour arbitrer les débats et faire redescendre les tensions. Pour l'instant, le sort de l'église Sainte-Agathe est en suspend, c'est du moins ce qu'affirme l'évêché dans un communiqué. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les rumeurs qui circulent laissent entendre que l'église actuelle serait détruite. Une autre église plus grande serait reconstruite dans l'espace "Cœur de ville" comprenant aussi l'hôtel de ville. 

Nous comprenons que Monsieur le Maire se soucie de l'évolution de sa commune avec une population qui ira croissant ces prochaines années. L'église de La Plaine des Palmistes est un édifice communal. Il y a nécessité d'avoir une concertation entre Monsieur le Maire et son conseil municipal, le curé de la paroisse et son conseil pastoral ainsi qu'avec l'evêque de La Réunion. 

C'est pourquoi, avant toute décision de Monsieur le Maire avec son conseil municipal, nous attendons l'évolution du projet "Cœur de ville"où la situation de l'église sera envisagée de manière pérenne. En l'état actuel des décisions prises au Conseil municipal du lundi 11 mars 2019 font que la situation reste en l'état. La Commission de Sécurité a émis un avis favorable pour l'utilisation de ce bâtiment destiné à recevoir du public. 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)