Saint-Gilles-les-Bains :

Le village vacances d'EDF fait peau neuve


Publié / Actualisé
Le Président de la CMCAS et l'ensemble des élus concernés ont inauguré le nouveau village vacances des IEG (Industries Électriques et Gazières). Une bonne partie de l'ancien village a été démolie et 18 mois de travaux plus tard, c'est un site tout neuf qui se dresse à Saint-Gilles-les-Bains, face à la mer.
Le Président de la CMCAS et l'ensemble des élus concernés ont inauguré le nouveau village vacances des IEG (Industries Électriques et Gazières). Une bonne partie de l'ancien village a été démolie et 18 mois de travaux plus tard, c'est un site tout neuf qui se dresse à Saint-Gilles-les-Bains, face à la mer.

243 lits pour 2 530 mètres carrés : le village vacances dédié aux électriciens et aux gaziers d’EDF est tout neuf. " On quitte le XXème siècle, c’est bien une construction du XXIème ", explique Patrick Hoarau, président du CMCAS-EDF (Caisse mutuelle complémentaire d’activités sociales). Et pour cause : l’ancien village datait de 1969. Très exactement 50 ans après, le site se veut plus adapté à son époque et aux besoins de ses bénéficiaires. Il répond à la fois aux nouvelles normes de sécurité et aux normes environnementales.

" C’est avec une certaine émotion que j’inaugure ce village à Saint-Gilles-les-Bains " commence Patrick Hoarau, lors de son discours précédent la traditionnelle coupe de ruban. " La fin de chantier ne s’est pas faite si facilement que ça ", confie-t-il. Il a fallu notamment s’adapter aux contraintes et aux imprévus, comme la découverte d’un sol argileux, gênant le bon déroulé du chantier.

Mais presque trois ans de travaux et 7,5 millions d’euros plus tard, les nouveaux bungalows sont debout et prêts à accueillir leurs nouveaux vacanciers. La surface totale a quasi doublé, le nombre de bungalows passe de 34 à 55, et le nombre de lits de 94 à 243. Parmi eux, 70 lits dédiés aux agents locaux, 70 dédiés aux agents nationaux, 70 pour les partenaires conventionnés, comme les agents de la BNP Réunion qui a financé en grande partie le projet, et enfin 33 pour ceux qui sont en formation.

Un système de climatisation innovant

Au milieu des espaces végétalisés et des structures en bois et en pierre se dresse une piscine à débordement, de laquelle on aperçoit la mer. " Nous avons replanté des espèces endémiques sur ce terrain, pour donner une part importante à la nature et plus particulièrement notre nature à La Réunion ", explique l’architecte Laurent Perrin. Plusieurs arbres locaux ont également été conservés sur le site.

L’architecte a aussi voulu un espace fonctionnel et davantage adapté à l’environnement : " c’est une construction bioclimatique. Nous avons misé sur le brassage d’air avant tout. " L’idée étant d’être respectueux de l’environnement.

En tout, 3 400 personnes pourront bénéficier de ces aménagements de vacances. " C’est du vrai tourisme social que l’on fait ici ", explique Patrick Hoarau, " et le mot est important, on a fait vivre une économie parallèle lors du chantier en créant de l’emploi, en embauchant des jeunes au chômage, en mettant l’accent sur la végétalisation de l’espace. " Les artisans recrutés pour mener le chantier à bien étant également des artisans locaux.

Ouverture officielle le 1er mai

Il était temps que le chantier se termine selon lui car aujourd’hui les besoins des bénéficiaires sont importants, " concernant les partenaires nous avons déjà des demandes de réservations, cela va très vite. " Un partenariat plus local avec l’hôtellerie permettra aussi à ceux qui sont déjà venus dans le village vacances d’avoir droit à des réductions sur des nuitées dans d’autres communes.

Date officielle de l’ouverture du village vacances : le 1er mai. Une date " symbolique ", comme le résume le président du CMCAS-EDF, puisqu’elle célèbre la fête du travail, et célèbre par la même occasion le travail qui a été réalisé sur ce chantier.

mm/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Jojoe, Posté
Super jolie hâte de partir en wee kend
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)