Photographe amateur passionné :

Ludovic Mourouguin : "mes passions pour la randonnée et la photo sont indissociables"


Publié / Actualisé
Cette semaine dans notre rubrique "Photographe amateur passionné", focus sur Ludovic Mourouguin, 36 ans et passionné de randonnée et de photographie. Deux passions qui se répercutent sur ses clichés, quasi-intégralement consacrées à la nature.
Cette semaine dans notre rubrique "Photographe amateur passionné", focus sur Ludovic Mourouguin, 36 ans et passionné de randonnée et de photographie. Deux passions qui se répercutent sur ses clichés, quasi-intégralement consacrées à la nature.

Ludovic Mourouguin a débuté dans la photographie il y a environ huit ans, un peu par hasard. " Cette passion est née en même temps que celle pour la randonnée, on peut vraiment dire que ce sont deux passions qui sont complètement indissociables pour moi " explique le photographe.

Son premier appareil, c’est sa famille qui lui a offert. " A l’époque, je travaillais près d’un lagon, et je m’y baignais tous les soirs, développe Ludovic, à force de discuter de toutes les belles choses que je pouvais observer, ma famille m’a fait cadeau d’un appareil étanche ". Une passion qui lui a donc été insufflée par ses proches, bien qu’il ne partage cette dernière avec personne. Après cela, le photographe est monté en gamme en s’achetant un reflex, puis un boitier professionnel qu’il utilise toujours aujourd’hui. Il possède par ailleurs objectif grand angle qui est " indispensable pour les photos de paysage " précise-t-il.

Un point d’honneur à se former seul

Sa formation, il l’a assuré tout seul. " J’ai mis un point d’honneur à tout apprendre par moi-même, afin de développer mon propre style et ma propre pâte. Beaucoup de photographes font appel à des tutoriels, ce qui permet effectivement de progresser très vite, mais je pense qu’on perd un peu de sa touche personnelle, développe-t-il, je progresse sûrement moins vite que les autres, mais ça me permet au moins de garder mon style à moi et d’avoir des photos qui ne ressemblent pas forcément à celles des autres ".

Un amoureux de La Réunion

La thématique de la nature est présente dans chacun de ses clichés. " J’ai vraiment un attrait particulier pour les photos de nature, et en particulier tout ce qui touche aux bassins et aux cascades " développe Ludovic. Une attirance pour l’eau qu’il explique par l’aspect spectaculaire que peut avoir cet élément. " Et puis il faut bien avouer que c’est aussi le style de photos que mon public préfère " confie-t-il. Pour la capturer au mieux, il utilise donc un trépied et fait des photos en longue exposition, ce qui crée l’effet particulier que l’on peut retrouver dans ses clichés.

" Je suis amoureux de La Réunion, de la beauté de sa nature, alors ça ne me dérange pas vraiment de me " contenter " actuellement de ne photographier que l’île " explique-t-il ensuite. Cela ne l’empêche pas de rêver à d’autres destinations. "J’ai quand même des destinations qui me font enie et que j’adorerais photographier, comme l’Islande, l’Ecosse, la Chine, certaines régions des Etats-Unis mais je n’ai pas encore eu la chance de m’y rendre " liste-t-il.

Des retouches mais pas trop


Côté retouche, Ludovic apporte toujours quelques modifications à la couleur " J’aime particulièrement traiter les photos, un photographe se doit de traiter ses clichés d’ailleurs d’après moi " continue-t-il. Des retouches qu’il essaie tout de même de limiter pour s’approcher au plus de la réalité. " J’ajoute parfois de légers effets pour embellir la photo, mais rien d’extravagant " conlue-t-il.

Pour l’instant la photographie n’est qu’un hobby, mais Ludovic a déjà tenté l’aventure de se professionnaliser. " C’est un rêve que j’aimerais réaliser, mais j’ai dû le mettre de côté pour des raisons personnelles. Un jour peut-être " confie le passionné.

as/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !