Les citoyens invités à s'exprimer :

Carrière de Bellevue : top départ pour l'enquête publique


Publié / Actualisé
Une enquête publique s'est ouverte ce lundi 8 avril 2019 et durera jusqu'au mois de mai. Elle va permettre aux citoyens de s'exprimer sur le sujet de l'exploitation de la carrière de Bellevue, tout en suivant l'évolution du projet. (Photo d'illustration www.ipreunion.com)
Une enquête publique s'est ouverte ce lundi 8 avril 2019 et durera jusqu'au mois de mai. Elle va permettre aux citoyens de s'exprimer sur le sujet de l'exploitation de la carrière de Bellevue, tout en suivant l'évolution du projet. (Photo d'illustration www.ipreunion.com)

Du 8 avril au 9 mai 2019, les administrés de Saint-Paul, Trois-Bassins et La Saline-les-Bains sont invités à se rendre en mairie pour s’exprimer sur l’exploitation de la carrière de Bellevue. "A l’issue de cette enquête, nous organiserons un conseil municipal afin d’en étudier les premières conclusions", explique la mairie de Saint-Paul.

La position du maire Joseph Sinimalé se fait encore officiellement attendre. Si l’association anti-carrière Détrui Pas Nout Bellevue assure que "le maire est de notre côté", reste à attendre une future conférence entre l’élu et les représentants de l’association pour se mettre d'accord. Malgré la vente du terrain en question à la Région il y a quatre ans environ – l’équivalent de 16 terrains de football… - l’élu pourrait-il avoir effectivement changé d’avis ?

Des dégâts environnementaux "considérables"

Du côté des associations en l’occurrence c’est tout vu : il faut annuler cette exploitation, dévastatrice sur le plan environnemental comme sur le plan humain. "Il suffit d’aller là-haut pour observer les dégâts que causerait ce chantier", assure Josette Vandenkerkove, présidente de l’association Détrui Pas Nout Bellevue.

Là-haut, c’est au-dessus de La Saline les Bains. Une zone de 8 hectares, qui abriterait plusieurs espèces rares ou protégées, comme le caméléon panthère, le papangue, ou le petit molosse de La Réunion, une chauve-souris endémique de l'île.

Crédits : Détrui Pas Nout Bellevue

Mais au-delà de la faune et de la flore de l’île, les risques iraient jusqu’à toucher l’être humain. "Les habitants seront amenés à respirer des micro-poussières issues de la carrière et à subir les bruits du chantier en continu, sans parler du passage des camions", se désole la présidente de l'association.

L'accès au littoral pourrait lui aussi être perturbé. "Pour faciliter le travail des engins extracteurs, il faudra arroser en permanence", explique Josette Vandenkerkove. "Ce qui va provoquer des ruissellements d’eau boueuse le long des ravines, jusqu’à la plage. Autrement dit, on peut s’imaginer que l’accès à Trou d’eau sera limité pour les baigneurs à certains moments". Sans parler du lagon, déjà très fragile, qui pourrait réceptionner ces eaux de chantier.

Lire aussi la tribune de l'association : Contre la carrière de Bellevue

"La carrière de Bellevue ne servirait qu'à hauteur de 6%"

Pour cette association, la carrière de Bellevue doit être défendue à tout prix : "elle ne servirait qu’à hauteur de 6% dans le projet de Nouvelle route du Littoral. Attention je ne dis pas qu’il faut aller chercher ces 6% dans les autres carrières, mais on pourrait éviter cela." Comment ? En favorisant le projet d’un viaduc selon elle... on y revient toujours. Détrui Pas Nout Bellevue soutient d’ailleurs les combats des autres associations anti-carrières, comme celle de Bois Blanc ou des Lataniers.

Qu'attendent alors ces associations d'ici le mois de mai ? Détrui Pas Nout Bellevue déplorait le lancement de l'enquête publique, au moment de son annoce : "mais il faut vivre d'espoir", nous dit Josette Vandenkerkove. "Ils vont peut-être enfin se rendre compte que ce projet est inutile".

mm/www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Rubio, Posté
NON à la Carrière de BELLEVUE
Oté, Posté
Pour Fredo75 et des milliers de citoyens comme vous, il y a des moyens d'éviter cette catastrophe en participant à l'enquête publique sur le site de la Mairie de St Paul ou par un courriel à :enquetepublique-icpe-saintpaul@reunion.pref.gouv.fr. Merci à vous, à tous, il y a urgence!!!!!
Fredo75, Posté
choisir un site qui s'appelle "Bellevue" pour en faire un "Tuevie" et on s'étonne de l'état de dégradation actuel de notre belle planète...