Education :

Réforme du lycée: le recteur en visite au collège Bourbon


Publié / Actualisé
Ce jeudi 11 avril 2019 se tenait au collège Bourbon de Saint-Denis une réunion d'information, afin de répondre aux interrogations des parents sur la réforme du lycée. Le recteur s'est rendu sur place pour répondre à leurs inquiétudes.
Ce jeudi 11 avril 2019 se tenait au collège Bourbon de Saint-Denis une réunion d'information, afin de répondre aux interrogations des parents sur la réforme du lycée. Le recteur s'est rendu sur place pour répondre à leurs inquiétudes.

C’est un tout nouveau système qui va rentrer en vigueur à la rentrée 2019-2020. Alors que chacun était habitué aux traditionnelles filières générales et technologiques, les lycéens auront maintenant un parcours "sur mesure", avec des spécialités qu’ils choisiront avec l’aide de leurs professeurs principaux et leurs parents.

Cette réunion, organisée en collaboration avec le collège Bourbon et le lycée Leconte de Lisle, avait pour but de rassurer des parents qui ne sont pas habitués à un tel système.

Mais qu’est-ce qui va changer concrètement ? Si un tronc commun sera bien existant, permettant aux nouveaux lycéens d’acquérir les connaissances basiques des matières principales, chacun pourra choisir des options correspondant à leurs intérêts et capacités. Le dispositif, appliqué à tous les lycées réunionnais, proposera de sept à douze spécialités dépendant de l'établissement.

Endiguer les nombreux échecs en L1

" Nous observons depuis des années un taux d’échec exceptionnel lors de la première année de faculté, explique Vêlayoudoum Marimoutou, le but de cette réforme est d’accompagner de façon efficace les élèves pendant leur scolarité afin qu’ils préparent au mieux la suite de leur parcours ". Le nouveau baccalauréat a donc pour but d’essayer d’endiguer le problème de l’échec en L1 et d’éviter la surreprésentation des élèves en filière S.

Un test de positionnement sera donc effectué lors de l’année de seconde, afin d’orienter les lycéens vers un parcours adapté. " Ils seront amenés à travailler sur leur projet d’avenir tout au long du cursus, afin de faire un choix beaucoup plus réfléchi sur la suite de leurs études " souligne le recteur.

Retrouvez nos interview avec le recteur ainsi que son conseiller ci-dessous

as/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !