Elections européennes :

Nathalie Loiseau clôture sa visite à La Réunion


Publié / Actualisé
Sur l'île depuis dimanche 14 avril 2019, la candidate (Renaissance - La République en Marche) organise une conférence de clôture ce lundi 15 avril 2019 avant de repartir pour la métropole. Nathalie Loiseau a reçu le soutien des présidents de la Région et du Département.
Sur l'île depuis dimanche 14 avril 2019, la candidate (Renaissance - La République en Marche) organise une conférence de clôture ce lundi 15 avril 2019 avant de repartir pour la métropole. Nathalie Loiseau a reçu le soutien des présidents de la Région et du Département.
  • IPR

    C'est (déjà) la fin de ce livre

    Ce live touche à sa fin, merci à tous de l'avoir suivi. La conférence de Nathalie Loiseau est terminée, une rencontre plutôt expéditive avec la presse, durant laquelle les journalistes n'ont pas pu poser toutes leurs questions et aller au fond des sujets.

    La candidate clôture donc officiellement sa visite de deux jours sur l'île. Stéphane Bijoux, lui, pourrait bien rester quelques jours de plus à La Réunion.

  • IPR

    Stéphane Bijoux à la conquête des maires de l'île

    Stéphane Bijoux, qui l'accompagne, affirme qu'il ira chercher les maires qui n'adhèrent pas à LREM. Les élus de Sainte-Philippe, l'Entre-Deux et Sainte-Rose se sont déjà ralliés à la cause des candidats, pour les autres, il affirme qu'il ira à la rencontre de chacun des maires de l'île : "Je reviendrai, j'aurai cette démarche active, pro-active, et je ferai preuve de pédagogie".

    Concernant le soutien déjà acté du président de Région Didier Robert, Nathalie Loiseau affirme de son côté qu'il s'agit d'un "Européen convaincu". Elle ajoute concernant son lien avec la Région que "c'est un partenariat qui vient de se créer".

  • IPR

    Un engouement surprenant lors du meeting de dimanche

    Le meeting dimanche 14 avril 2019 à Sainte-Marie a surpris par l'engouement qu'il a provoqué. Environ 300 personnes étaient réunies, un chiffre qui s'est avéré plutôt inattendu compte tenu de la faible implantation du parti LREM sur l'île. Selon Nathalie Loiseau, il a fallu "refuser l'entrée à certains". Beaucoup de jeunes étaient là, selon elle, "pourtant ce sont ceux qui votent le moins aux Européennes".

    Cette lassitude de la part des jeunes est réelle, mais "avec notre liste Rassemblement, nous voulons changer les choses", affirme la candidate.

  • IPR

    Nathalie Loiseau répond à la polémique "de la messe"

    Lors de son déplacement à La Réunion, Nathalie Loiseau s'est rendue à une messe à Sainte-Clotilde. Un point du programme épinglé par ses adversaires politiques - de La France insoumise entre autres - qui ont dénoncé une "atteinte à la laïcité", dans le cadre ici d'un déplacement officiel de campagne.

    La candidate se défend ce lundi 15 avril : "Je suis catholique pratiquante, je suis allée à la messe des Rameaux comme je l'aurais fait en métropole. Je n'ai pas demandé à monsieur Mélenchon son approbation. C'est une polémique née de gens qui n'ont aucun projet, pour qui faire de la politique c'est s'attaquer aux personnes jusqu'à leurs convictions profondes".

  • IPR

    L'heure du bilan

    A l'issue de sa visite de deux jours, Nathalie Loiseau retient plusieurs enjeux majeurs à La Réunion. Notamment les problématiques liées à la canne à sucre : comment maintenir cette filière tout en allant vers toujours plus de qualité.

    Concernant la pêche, la candidate "invite les écologistes de salon à venir à La Réunion voir ce qu'il s'y passe".

    Sur le chômage de masse, elle remarque que "les entrepreneurs disent qu'ils ne trouvent personne à recruter", ce qui remet selon elle en cause la qualité de la formation et de l'apprentissage à La Réunion.

  • IPR

    A propos de l'allocution télévisée du président

    Sur les annonces du président de la République, Nathalie Loiseau a affirmé : "n'attendez pas de nous que nous fassions l'après-vente de ce que va dire Emmanuel Macron ce soir". Il n'y aura selon elle "pas de réponse tiède au Grand débat" : "il y aura un avant et un après".

    Elle ajoute concernant les thématiques propres à La Réunion : "Ce que je peux vous dire, c'est qu'Emmanuel Macron est en lien permanent avec des personnes sur place, il se tient informé sur tous les sujets".

    La candidate a également tenu à rappeler le travail d'Annick Girardin pour "inclure les Outre-mer et leurs spécificités". Selon elle, c'est un dossier qui pèse dans la politique gouvernementale.

  • IPR

    Plusieurs soutiens importants

    "Neuf maires ont apporté leur soutien à la liste Renaissance", rappelle Nathalie Loiseau. La candidate précise qu'il s'agit de "personnalité écologistes" entre autres.

    Pour rappel, la candidate a reçu le soutien des présidents de la Région et du Département. Didier Robert, a ainsi demandé "aux Réunionnaises et au Réunionnais de soutenir la liste de Nathalie Loiseau" car c'est "la seule liste qui a un vrai projet pour l'Europe."

    Plus tôt dans la journée le président du conseil départemental Cyrille Melchior avait lui aussi apporté son soutien à Nathalie Loiseau. "Il pourra compter sur une liste qui rassemble des Européens convaincus et engagés, de métropole et d’Outre-mer" a ensuite twitté la cheffe de file de Renaissance.

    Lire aussi : Nathalie Loiseau "l'Europe a besoin de La Réunion"

  • IPR

    Nathalie Loiseau parle de l'Europe aux Réunionnais

    En conférence de clôture, la candidate LREM évoque la question de l'Europe, qu'elle a pu aborder avec la Réunionnais. "C'est important qu'il y ait des personnes qui soient les porte-voix, les porte-paroles de La Réunion" a-t-elle ajouté.

    Concernant l'Europe, elle a insisté sur "l'objectif de rapprocher l'Europe des citoyens". Pour la candidate, il est donc important d'organiser des rencontres "avec le monde agricole et le monde associatif pour parler des spécificités réunionnaises".

À propos

Nathalie Loiseau clôture sa visite à La Réunion. Sur l'île depuis dimanche 14 avril 2019 dans le cadre de la campagne pour les Européennes, la candidate (Renaissance – La République en Marche) a reçu le soutien des présidents de la Région et du Département. Didier Robert, a ainsi demandé "aux Réunionnaises et au Réunionnais de soutenir la liste de Nathalie Loiseau" car c'est "la seule liste qui a un vrai projet pour l'Europe."

Lire aussi => Nathalie Loiseau "l'Europe a besoin de La Réunion"
 
"Je suis venue vous parler de vous", "je suis dans un endroit multicolore, multiculturel, un endroit que j'aime" a déclaré Nathalie Loiseau au cours de son meeting. Elle a estimé que "La Réunion est une chance pour l'Europe", et que " l'Europe est une chance pour La Réunion".

Déroulant les fondamentaux de son discours en faveur d"'une Europe sociale et solidaire", elle a mis en garde les Réunionnais contre l'abstention. "Vous ne votez pas beaucoup à La Réunion, il faut le faire. Il ne faut pas que le Front national soit le premier parti de France comme cela a été le cas il y a cinq ans à cause de l'abstention" a-t-elle dit. Lors des précédentes européennes en mai 2014, l'abstention avait atteint le taux de 79,64%

Au cours de son meeting Nathalie Loiseau n'a fait aucune allusion au mouvement des Gilets jaunes dans l'île.

Accompagnée du journaliste réunionnais Stéphane Bijoux, à la dixième place sur sa liste, et de Guy Lavocat, 26ème position, Nathalie Loiseau restera à La Réunion jusqu'à lundi soir.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !