Il s'adressera aux Français à 22 heures :

Emmanuel Macron va parler de Notre-Dame de Paris


Publié / Actualisé
Emmanuel Macron s'adressera aux Français, ce mardi 16 avril, à 22 heures (heure de La Réunion), selon l'Elysée qui dans un premier temps n'a pas apporté d'autres précisions quant au thème abordé par le Président. Peu de temps après l'Elysée a précisé à l'AFP que l'intervention présidentielle porterait sur "sur l'incendie ayant ravagé Notre-Dame de Paris". Lundi, le Président devait prononcer un discours en réponse à la crise des Gilets jaunes, mais l'incendie de la cathédrale l'a contraint à la reporter.
Emmanuel Macron s'adressera aux Français, ce mardi 16 avril, à 22 heures (heure de La Réunion), selon l'Elysée qui dans un premier temps n'a pas apporté d'autres précisions quant au thème abordé par le Président. Peu de temps après l'Elysée a précisé à l'AFP que l'intervention présidentielle porterait sur "sur l'incendie ayant ravagé Notre-Dame de Paris". Lundi, le Président devait prononcer un discours en réponse à la crise des Gilets jaunes, mais l'incendie de la cathédrale l'a contraint à la reporter.

L'annonce de l'allocution présidentielle a été postée par l'Elysée sur les réseaux sociaux vers 20 heurs 55 (heure de La Réunion)

L'AFP indiquait qu'Emmanuel Macron se limiterait à parler de l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris lundi soir.

 

"Aujourd'hui, le président place en priorité, en coordination avec le Premier ministre, la fin de l'opération de sauvetage de Notre-Dame", a souligné la présidence mardi matin, ajoutant que mercredi, le Conseil des ministres serait "entièrement consacré" aux suites de l'incendie de la cathédrale.

- Baisse de impôts -

Pour rappel Emmanuel Macron devait prononcer une allocution télévisée lundi soir. Il l'a annulé à la suite de l'incendie de Notre-Dame de Paris.

Ce discours devait être centré  sur l'analyse des contributions au Grand débat et des annonces visant à calmer la colère des Gilets Jaunes

Baisses d'impôts pour les classes moyennes, réindexation des petites retraites, référendums locaux et suppression de l'ENA figurent parmi les principales réponses d'Emmanuel Macron à la crise des "gilets jaunes", selon le projet d'allocution que devait prononcer le chef de l'État lundi soir et dont l'AFP a obtenu copie.

Lire aussi : Baisse d'impôts, réindexation des retraites, référendums locaux: les réponses d'Emmanuel Macron

Le chef de l'Etat devait par ailleurs annoncer un changement de "la formation, la sélection, les carrières en supprimant l'ENA (Ecole nationale d'administration, NDLR ) et plusieurs autres structures", selon ce texte .

"L'Elysée ne confirme ni ne commente les fuites dans la presse au sujet de la sortie du grand débat national", a réagi la présidence, après la diffusion du texte par plusieurs médias.

www.ipreunion.com avec l'AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !