A la une du vendredi 19 avril 2019 :

Migrants, Notre-Dame,mal-logement, prix Indianocéanie et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR - Voici les titres développés ce vendredi matin 19 avril 2019

- Les migrants restent en zone d'attente. Le parquet a fait appel de leur remise en liberté
- Notre-Dame de Paris : "je refuse d'être reconstruite au détriment d'une population qui se meurt"
- Mal-logement : près de 10% de la population réunionnaise concernés
- Les candidatures au prix Indiaocéanie sont ouvertes
- Migrants : les 109 Sri-lankais sont libres
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Du soleil et du vent
BONJOUR - Voici les titres développés ce vendredi matin 19 avril 2019

- Les migrants restent en zone d'attente. Le parquet a fait appel de leur remise en liberté
- Notre-Dame de Paris : "je refuse d'être reconstruite au détriment d'une population qui se meurt"
- Mal-logement : près de 10% de la population réunionnaise concernés
- Les candidatures au prix Indiaocéanie sont ouvertes
- Migrants : les 109 Sri-lankais sont libres
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Du soleil et du vent

Les migrants restent en zone d'attente. Le parquet a fait appel de leur remise en liberté

Les 109 des 120 migrants, arrivés dans le port de Sainte-Rose samedi 13 avril 2019 restent en zone d'attente pour le moment. Ce jeudi 18 avril à l'issue d'une audience marathon, les juges des libertés et de la détention avaient ordonné qu'ils soient immédiatement remis en liberté. Les magistrats ont estimé que les règles de procédure pour le placement en rétention n'avaient pas été respectées. Les migrants ont à peine eu le temps de se réjouir de cette décision. Le parquet a immédiatement fait appel. Pour le moment les Sri Lankais restent donc confinés dans le gymnase de Duparc à Sainte-Marie où ils se trouvent depuis leur arrivée dans l'île. Pour rappel, tous les arrivants ont déposé une demande d'asile à la frontière, les entretiens avec l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) sont en cours. Pour le moment, seize avait déjà  obtenu le droit de rester sur le territoire français. Ils pourront dans les prochains jours déposer une demande d'asile (Photos RB/Imaz Press Réunion)

Notre-Dame de Paris : "je refuse d'être reconstruite au détriment d'une population qui se meurt"

Victime d'un violent incendie le 15 avril 2019, la cathédrale Notre-Dame de Paris est, depuis, au centre de toutes les attentions. Parisiens, Français, Européens, le monde entier a les yeux rivés sur ce fleuron de l'histoire et du patrimoine français. Il est vrai que les images des flammes dévorant la toiture de l'édifice fendaient le coeur. Consternation, abasourdissement, sidération, aucun mot n'est assez fort pour décrire l'émotion qui a traversé des millions de personnes. Passée la stupéfaction la machine s'est emballée. Des dons astronomiques, des politiques qui ne parlent plus que de cela, des internautes qui comparent la situation aux attentats, des grandes surfaces et certains médias qui surfent sur la vague. Pour la cathédrale Notre-Dame, c'est le choc. Le sinistre vécu par la cathédrale est récupéré de toutes parts, " mais où s'arrêtera la bêtise humaine ? " se demande-t-elle. Imaz Press a pu s'entretenir avec la cathédrale Notre-Dame. Le monument s'est confié sans ombrage et n'a pas mâché ses mots.

Mal-logement : près de 10% de la population réunionnaise concernés

La Fondation Abbé Pierre a présenté un nouveau rapport sur le mal-logement à La Réunion. Alors que les habitants s'inquiètent d'une précarité croissante, la fondation demande à ce que la lutte contre le mal-logement soit "une priorité nationale", et dresse un bilan inquiétant du nombre de logements insalubres et des personnes sans domicile fixe ou sans abri.

Les candidatures au prix Indiaocéanie sont ouvertes

Du 17 avril au 31 juillet 2019, les habitants des îles de l'Indiaocéanie - La Réunion, Mayotte, Les Comores, Madagascar, Maurice et Les Seychelles - sont invités à partager leurs écrits inspirés de cet espace géographique dans le cadre du prix Indiaocéanie.

La pa Météo France i di, sé zot i di - Du soleil et du vent

Le nez dans sa tasse à café, Matante Rosina voit que le soleil brillera de mille feux toute la matinée du vendredi 19 avril ! Dans l'après-midi, de petits nuages seront présents dans les hauts, mais le beau temps dominera. Le vent de secteur Est est un peu fort, avec des rafales de 60 km/h sur Saint-Pierre et 50 km/h sur Sainte Marie. Prudence sur la mer, une houle de Sud-Ouest arrive le long des côtes Ouest et Sud !

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)