D'après nos confrères de Médiapart :

Nathalie Loiseau figurait sur une liste d'extrême droite en 1984


Publié / Actualisé
Selon nos confrères de Médiapart, Nathalie Loiseau, tête de liste LREM aux européennes aurait, dans sa jeunesse, été candidate aux élections étudiantes à Sciences Po Paris sous l'étiquette d'un parti politique d'extrême droite. Un comble pour la marcheuse qui se présente aujourd'hui comme une farouche opposante aux extrêmes et n'hésite pas à agiter le spectre du Rassemblement national pour rallier les électeurs à sa cause. Lors de sa visite à La Réunion les 14 et 15 avril derniers, la candidate LREM avait tapé et encore tapé sur les RN, se présentant comme l'unique rempart aux extrémistes.
Selon nos confrères de Médiapart, Nathalie Loiseau, tête de liste LREM aux européennes aurait, dans sa jeunesse, été candidate aux élections étudiantes à Sciences Po Paris sous l'étiquette d'un parti politique d'extrême droite. Un comble pour la marcheuse qui se présente aujourd'hui comme une farouche opposante aux extrêmes et n'hésite pas à agiter le spectre du Rassemblement national pour rallier les électeurs à sa cause. Lors de sa visite à La Réunion les 14 et 15 avril derniers, la candidate LREM avait tapé et encore tapé sur les RN, se présentant comme l'unique rempart aux extrémistes.

Sur ce pan oublié de son parcours politique exhumé par nos confrères, l’ancienne ministre prêche le péché par omission "  j’avais complètement oublié cet épisode –, approchée pour participer à une liste qui voulait accentuer le pluralisme à Sciences-Po, alors quasi inexistant, et qui cherchait des femmes. J’ai dit oui. " Nathalie Loiseau affirme aussi ne pas avoir été au courant du positionnement (pourtant) clair de la cette liste et fait amende honorable " J’aurais sans doute dû regarder de plus près de quoi il s’agissait ", admet-elle, précisant que si elle avait " milité, tracté, fait campagne ", elle " [s’]en souviendrai[t], et ce n’est pas le cas ".

Lire aussi : Loiseau, sur une liste d'extrême droite dans sa jeunesse, n'a "pas perçu" sa couleur politique

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !