Ils restent confinés :

Le tribunal ordonne le maintien en zone d'attente de 80 migrants sri-lankais


Publié / Actualisé
Les juges des libertés et de la détention ont ordonné ce vendredi après-midi 26 avril 2019 le maintien en zone d'attente des 80 migrants sri-lankais. Ils resteront donc confinés dans le gymnase de Duparc (Sainte-Marie) où ils se trouvent depuis leur arrivée à La Réunion le 13 avril dernier. Contrairement à ce qu'ils avaient décidé la semaine dernier, les JLD ont cette fois estimé que les règles de procédure pour leur placement en rétention ont été respectées. La possibilité d'une reconduction hors de La Réunion des migrants se précisent de plus en pous.
Les juges des libertés et de la détention ont ordonné ce vendredi après-midi 26 avril 2019 le maintien en zone d'attente des 80 migrants sri-lankais. Ils resteront donc confinés dans le gymnase de Duparc (Sainte-Marie) où ils se trouvent depuis leur arrivée à La Réunion le 13 avril dernier. Contrairement à ce qu'ils avaient décidé la semaine dernier, les JLD ont cette fois estimé que les règles de procédure pour leur placement en rétention ont été respectées. La possibilité d'une reconduction hors de La Réunion des migrants se précisent de plus en pous.

Les avocats des migrants ont plaidé sur le thème des "irrégularités" dans la procédure concernant l'accueil et la mise en place d'une zone d'attente. Selon eux, les Sri-lankais n'ont pas eu le droit de téléphoner, ils n'ont vu un médecin qu'au bout de trois jours, et le document stipulant leurs droits ne leur a pas été traduit.

Lire aussi =>  La centaine de migrants retourne en zone d'attente

Pour rappel, dès leur arrivée, 120 migrants ont été placés en rétention administrative au gymnase Duparc, transformé par arrêté prefectoral en zone d'attente. Une trentaine d'entre-eux, après leur entretien avec l'Ofpra, ont pu entrer sur le territoire français pour déposer une demande d'asile en prefecture.

Lire aussi : Migrants : les avocats vont se pourvoir en cassation

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !