Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Sri-Lanka, cyclone, migrants, bus gratuits, annonces d'Emmanuel Macron


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 22 avril au vendredi 26 avril sur Imaz Press :

- Lundi 22 avril - Pâques sanglantes au Sri Lanka
- Mardi 23 avril - Une zone perturbée à 1250 km de La Réunion, Mayotte en pré alerte cyclonique
- Mercredi 24 avril - Demande d'asile : le tribunal administratif rejette la requête de 16 migrants sri lankais
- Jeudi 25 avril - Bus gratuits ou pas : rififi dans le réseau Car jaune
- Vendredi 26 avril - Emmanuel Macron a parlé, parlé, parlé...
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 22 avril au vendredi 26 avril sur Imaz Press :

- Lundi 22 avril - Pâques sanglantes au Sri Lanka
- Mardi 23 avril - Une zone perturbée à 1250 km de La Réunion, Mayotte en pré alerte cyclonique
- Mercredi 24 avril - Demande d'asile : le tribunal administratif rejette la requête de 16 migrants sri lankais
- Jeudi 25 avril - Bus gratuits ou pas : rififi dans le réseau Car jaune
- Vendredi 26 avril - Emmanuel Macron a parlé, parlé, parlé...

Lundi 22 avril - Pâques sanglantes au Sri Lanka

A tous ceux qui diront que le Sri Lanka n'est pas un pays à risque, la journée tragique du dimanche 21 avril 2019 affirme l'exact contraire. Au moins 207 personnes, dont plusieurs dizaines d'étrangers, ont été tuées dans 8 attentats contre des hôtels, mais surtout des églises où était célébrée la messe de Pâques. L'événement n'est pas sans nous rappeler la présence de 120 migrants sri-lankais sur l'île, affirmant avoir fui le pays à cause de la misère et des tensions vives et quotidiennes subies là-bas. Leur bateau est arrivée samedi 13 avril 2019, une vingtaine d'entre eux peut déposer une demande d'asile en préfecture. Les autres ont été renvoyés en zone d'attente, la semaine du 22 avril sera déterminante pour juger de leur sort.

Mardi 23 avril - Une zone perturbée à 1250 km de La Réunion, Mayotte en pré alerte cyclonique

À 4 heures ce mardi 23 avril 2019 une zone perturbée se dirigeait vers les Comores et se situait à 700 km de Mayotte placée depuis lundi après-midi en pré alerte cyclonique. Elle se déplace vers l'ouest à 9 km/h et menace aussi la Tanzanie et le Mozambique. Cette zone de l'Afrique australe  ne s'est toujours pas relevée du cyclone intense Idai qui s'est abattu sur lui en mars dernier provoquant la mort d'un millier de personnes. La zone perturbée se trouve à 1250 km au nord-nord-ouest de l'île et ne présente aucun danger pour La Réunion.

Mercredi 24 avril - Demande d'asile : le tribunal administratif rejette la requête de 16 migrants sri lankais

Le tribunal administratif (TA) a siégé tard ce mardi soir 23 avril 2019. Au bout de cette audience marathon il a rejeté la requête de 16 des 17 migrants sri lankais qui contestaient la décision de l'Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) rejertant leur demande de droit d'asile. Ces personnes pourraient être rapidement reconduites hors de La Réunion. 90 migrants au total ayant déposé une contestation contre la décision de l'Ofpra, le TA continue d'examiner les dossiers ce mercredi. Les audiences se poursuivront jusqu'à vendredi. Pour rappel 30 des 120  migrants arrivés à Sainte-Rose le 13 avril 2019 ont obtenu le droit de déposer une demande d'asile en France. Les autres sont toujours enfermés en zone d'attente dans le gymnase Duparc à Sainte-Marie.

Jeudi 25 avril - Bus gratuits ou pas : rififi dans le réseau Car jaune

La très discrète FNTV, la fédération nationale des transports de voyageurs a invité la presse, pour la première fois ce mercredi 24 avril 2019. Le syndicat de transporteurs prend le taureau par les cornes et dénonce. L'objet de la conférence, le réseau Car jaune. La Région est l'instance qui chapeaute le dossier et depuis que le président de la collectivité a effleuré le sujet de la gratuité sur le réseau, les transporteurs sont vent debout. Fabienne Couapel Sauret conseillère régionale en charge des transports, affirme que le président n'a fait qu'ouvrir le débat et que rien n'est acté. Sous la question de la gratuité, de nombreuses zones d'ombre. Pouvoir, magouilles, argent, politique, ego, la guerre autour des cars jaunes est déclarée.

Vendredi 26 avril - Emmanuel Macron a parlé, parlé, parlé...

En saluant "de justes revendications" portées par les gilets jaunes, Emmanuel Macron a esquissé les orientations du "deuxième acte" de son quinquennat ce jeudi 25 avril 2019, en appelant à poursuivre les réformes, notamment avec un nouvel acte de décentralisation et une baisse de l'impôt sur le revenu. Concernant les Outre-mer, le président déclare, sans surprises et sans annonces, "être attaché aux territoires ultra-marins", et affirme qu'une plus grande décentralisation leur serait bénéfique. Des réflexions sont en cours pour identifier les transferts de compétences à réaliser. Par ailleurs sa visite à La Réunion prévue pour le mois de juin a été reportée à septembre

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !