Après l'agression d'un postier :

La Poste : en colère, les facteurs du Port et de La Possession exercent leur droit de retrait


Publié / Actualisé
Après l'agression d'un postier samedi 4 mai 2019, tous les facteurs du Port et de la Possession usent de leur droit de retrait ce lundi 6 mai. Choqués, ils étaient une trentaine ce matin, réunis devant le Centre de courrier. "Les agents ne se sentent pas en sécurité, ils ne veulent pas reprendre le travail. Un facteur a été agressé sur sa tournée alors qu'il livrait un colis. Des personnes l'ont aspergé de gaz lacrymogène avant de le frappé dans la nuque. Il a dû être hospitalisé,", explique Bruno Aporchat, secrétaire départemental de Sud PTT. La violence de l'agression lui a occasionné huit jours d'arrêt de travail. Après une réunion avec la direction, les facteurs devraient reprendre le travail demain, mardi 7 mai.
Après l'agression d'un postier samedi 4 mai 2019, tous les facteurs du Port et de la Possession usent de leur droit de retrait ce lundi 6 mai. Choqués, ils étaient une trentaine ce matin, réunis devant le Centre de courrier. "Les agents ne se sentent pas en sécurité, ils ne veulent pas reprendre le travail. Un facteur a été agressé sur sa tournée alors qu'il livrait un colis. Des personnes l'ont aspergé de gaz lacrymogène avant de le frappé dans la nuque. Il a dû être hospitalisé,", explique Bruno Aporchat, secrétaire départemental de Sud PTT. La violence de l'agression lui a occasionné huit jours d'arrêt de travail. Après une réunion avec la direction, les facteurs devraient reprendre le travail demain, mardi 7 mai.

"La Poste de La Réunion réaffirme sa position de protection et d’accompagnement de ses collaborateurs.
Ainsi dès ce samedi, le directeur de la plateforme a mis en place son dispositif d’accompagnement post agression," écrit dans un communiqué la direction de La Poste. Celle-ci affirme qu'un "soutien juridique a été mis en place et qu'une plainte a été déposée tant au niveau du salarié que de l’entreprise".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !