Deux de plus qu'en 2018 :

17 personnes sont mortes sur les routes depuis janvier


Publié / Actualisé
Ce mois d'avril 2019 aura été particulièrement meurtrier. En effet, en un seul mois, ce sont quatre personnes qui ont perdu la vie sur les routes réunionnaises. Ces victimes viennent s'ajouter aux six personnes tuées en janvier, trois en février et quatre en mars, portant le nombre de décès à 17. L'an dernier, à la même période, ce nombre s'élevait à 15.
Ce mois d'avril 2019 aura été particulièrement meurtrier. En effet, en un seul mois, ce sont quatre personnes qui ont perdu la vie sur les routes réunionnaises. Ces victimes viennent s'ajouter aux six personnes tuées en janvier, trois en février et quatre en mars, portant le nombre de décès à 17. L'an dernier, à la même période, ce nombre s'élevait à 15.

La Sécurité routière signalait déjà une augmentation du nombre de tués sur les routes en métropole en mars dernier. Il semble malheureusement qu’aujourd’hui, La Réunion soit elle aussi concernée. Le mois d’avril 2019 a d’ailleurs été extrêmement meurtrier, alors qu'aucun mort sur la route n'avait été à déplorer en avril 2018.


On note aussi que parmi les victimes, 53% d’entre elles étaient des piétions, 23,5% des motocyclistes, 17,5% des automobilistes et 6% des cyclistes. Ces chiffres se rapprochent petit à petit de ceux de 2018, où 75% des victimes avaient été des piétons, considérés comme étant les plus vulnérables.

Ce n’est pourtant pas faute de contrôles routiers accrus. Depuis le début de l’année, les policiers et les gendarmes ne font que multiplier les contrôles et les retraits de permis. Juste sur le week-end dernier, ce sont 32 permis qui ont été saisis par la Gendarmerie nationale. La conduite sous l’emprise d’alcool et/ou de stupéfiants est par ailleurs dans la ligne de mire des autorités. En effet, 36% des morts sur la route est lié à la consommation d’alcool. Sur le mois d’avril, deux des quatre piétons tués et l’un des automobilistes étaient alcoolisés, et un automobiliste conduisait sous l’emprise de cannabis. Un danger que la Police nationale a rappelé dernièrement, avec une nouvelle campagne de sensibilisation.

Lire aussi : Gendarmerie: 89 infractions et 32 permis de conduire retirés ce week-end

as/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !