Un Réunionnais sur deux est en surpoids ou obèse :

Journées européennes de l'obésité : plusieurs actions organisées dans l'île


Publié / Actualisé
Dans le cadre de la dixième édition des "Journées européennes de l'obésité" se tiendront le vendredi 17 et le samedi 18 mai 2019, de nombreuses actions sont prévues dans l'île. Des événements nécessaires alors que plus de la moitié de la population réunionnaise est en surpoids ou obèse. Pour rappel, L'lobésité peut aussi entraîner bien d'autres maladies tels les problèmes cardio-vasculaires, le diabète, l'hypertension artérielle, l'apnée du sommeil...
Dans le cadre de la dixième édition des "Journées européennes de l'obésité" se tiendront le vendredi 17 et le samedi 18 mai 2019, de nombreuses actions sont prévues dans l'île. Des événements nécessaires alors que plus de la moitié de la population réunionnaise est en surpoids ou obèse. Pour rappel, L'lobésité peut aussi entraîner bien d'autres maladies tels les problèmes cardio-vasculaires, le diabète, l'hypertension artérielle, l'apnée du sommeil...

Des actions sont donc prévues dans l’île pour sensibiliser la population et les malades aux risques encourus. A commencer par ce mercredi 15 mai au stade de Casabona de Saint-Pierre, où le Centre hospitalier universitaire (CHU) de La Réunion tiendra un stand aux côtés du Centre spécialisé de l’obésité Réunion-Mayotte de 8 heures à midi.

La matinée sera divisée en deux temps forts : dépistages, informations, ateliers diététiques, sportifs adaptés, éveils sensoriels et ludiques, et pour terminer une conférence-débat " Obésité, rompre la fatalité " animée par le Professeur Nobecourt et le Docteur Chaurand.

La ville de Saint-Denis organise, elle, une journée de sensibilisation le vendredi 17 mai au Jardin de l’Etat à partir de 13 heures 30. Au programme : des stands d’information, un atelier " Bouger et s’amuser " et des animations pour les enfants.

Chiffres alarmants

Selon différentes études, à La Réunio un adule sur deux est obèse ou en surpoids. Les chiffres concernant l’obésité infantile sont particulièrement alarmants : d’après une enquête réalisée entre 2011 et 2012 par l’Agence régionale de santé (ARS) Océan Indien, 5% des enfants réunionnais de CM2 sont en surpoids et 8,4% sont obèses. En grande section de maternelle, 14,3% des enfants sont en surpoids et 5,7% sont obèses.

Lire aussi : A La Réunion le diabète est un fléau, pas une fatalité

Lire aussi : Un Réunionnais sur deux est obèse ou en surpoids
 

Pour rappel, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une personne est considérée comme obèse lorsque son indice de masse corporelle (IMC, qui correspond au rapport entre poids et taille) dépasse les 30 kg/m2. Au-delà de 35, on parle d'obésité sévère.

L'OMS a  classé l'obésité comme "maladie chronique" en 1997. Autrefois considérés comme un problème propre aux pays à revenu élevé, le surpoids et l’obésité augmentent désormais de façon spectaculaire dans les pays à faible ou moyen revenu, surtout en milieu urbain.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Maudy, Posté
A quand un mouvement contre les fast foods !!! Pas d'articles sur l'implantation de 3 fast foods entre saint Gilles les bains et saint Gilles les hauts!! C'est très bien de vouloir faire bouger nos enfants mais commençons déjà par les protéger de la mal bouffe