Déménagement de la délégation parisienne :

Un hôtel particulier à 11 millions d'euros pour représenter Mayotte à Paris


Publié / Actualisé
Le Conseil départemental de Mayotte investit Paris, et pour cela va s'installer d'ici le mois d'août 2019 dans un luxueux hôtel particulier dans le 16ème arrondissement, l'un des quartiers les plus chers de la capitale. Selon nos confrères de France Mayotte matin, l'achat du bâtiment revient à 10,9 millions d'euros. Une représentation parisienne qui coûte cher.
Le Conseil départemental de Mayotte investit Paris, et pour cela va s'installer d'ici le mois d'août 2019 dans un luxueux hôtel particulier dans le 16ème arrondissement, l'un des quartiers les plus chers de la capitale. Selon nos confrères de France Mayotte matin, l'achat du bâtiment revient à 10,9 millions d'euros. Une représentation parisienne qui coûte cher.

C’est un budget qui déplaît fortement aux Mahorais… Car dans le très chic 16ème arrondissement parisien trône un hôtel particulier qui a coûté bien cher au Conseil départemental de l’île aux parfums. La délégation devrait s’y installer d’ici le mois d’août 2019. Frais de notaires et commissions compris, le bâtiment a coûté 11,7 millions d’euros, selon France Mayotte matin. Soit 15.700 euros le mètre carré, une fourchette très haute alors que la moyenne dans cet arrondissement se situe autour de 12.000 euros le mètre carré.

Cet hôtel de 4 étages et 700 mètres carrés compte deux terrasses arborées. France Mayotte matin a également observé des aménagements intérieurs par les fenêtres aux allures luxueuses. Toute une installation haut de gamme. Le directeur de la représentation de Mayotte Mohamed Zoubert le confirme : le bâtiment a été refait à neuf par le précédent propriétaire des lieux. Des travaux réalisés avant de revendre l’édifice au Département.

Cet hôtel particulier pourrait abriter 30 postes de travail, selon France Mayotte matin. A l’intérieur des locaux également : une salle de conférence de 100 places. Selon Mohamed Zoubert, des emplois pourraient être créés. La délégation parisienne de Mayotte compte actuellement 13 personnes, qui pourraient alors passer à 18 représentants. Mais la question qui reste cependant est la suivante : tout cet espace de luxe était-il nécessaire ?

Autre explication du directeur de la représentation de Mayotte : le bâtiment pourrait recevoir des étudiants mahorais et aider à la création d’entreprises par des Mahorais pour renforcer le rayonnement économique de l’île. Pourtant le choix de l’emplacement de cet hôtel fait parler, car il reste implanté dans un quartier résidentiel chic coupé du monde, avec très peu de commerces et d’activité économique.

La peur des Mahorais est compréhensible : cet hôtel de luxe saura-t-il refléter leurs besoins ? Quelle image peut-il alors renvoyer sur les réalités économiques de l’île ? Reste à voir si les potentiels hommes ou femmes d’affaires qui pourraient passer devant le bâtiment seront séduits par ses moulures et auront des envies d’investir à Mayotte…

www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Aubaruben, Posté
que penser du terme :" abus de biens sociaux " ??????
Marc, Posté
Quelle gabegie ! Des élus mahorais qui n'ont manifestement aucune conscience des réalités économiques. Pour promouvoir l'ile, s'implanter dans le 16eme arrdt de Paris ! Ville "dortoir"des grosses fortunes. En quoi cela permettra t-il le rayonnement du territoire ou l'attrait du potentiel "touriste" chaland ? Une vitrine avec des bureaux dans un quartier du centre de Paris accessible facilement par les transports en commun aurait permis une meilleure stratégie de communication. Il y a là encore d'autres raisons non avouables dans ce choix opéré par des élus inconscients et dispendieux avec l'argent public. D'autant que ces derniers revendrons dans quelques temps le bâtiment à un prix largement inférieur. Soit au prix du marché.
SOMANKE, Posté
La priorité me paraît être de rendre Mayotte présentable
Beaucoup à faire avant de rendre l'ile au parfum attrayante pour les investisseurs. Ceux qui s'y trouvent déjà ne pensent qu'a(pour la plupart) partir.
L'urgence est dans le développement humain, économique et social dans le respect de tous.
Karim , Posté
Avec tous les problèmes de développement que l'ont à à Mayotte, on se paie le luxe d'une représentation "a la Dubai".... L'humilité......