Elle a effectué deux années en une seule :

Kheira, 15 ans et demi et plus jeune candidate au bac


Publié / Actualisé
Pour ce baccalauréat 2019, la plus jeune candidate n'a que 15 ans et demi. Kheira Panchbaya, élève en terminale scientifique au lycée Ambroise Vollard de Saint-Pierre, passe ce jeudi 13 juin sa première épreuve.
Pour ce baccalauréat 2019, la plus jeune candidate n'a que 15 ans et demi. Kheira Panchbaya, élève en terminale scientifique au lycée Ambroise Vollard de Saint-Pierre, passe ce jeudi 13 juin sa première épreuve.

Vous pensiez que le bac débutait le 17 juin ? Quand on est un élève normal, oui. Sauf que Kheira n’est pas une élève tout à fait normale, et qu’elle a sauté la première pour atterrir directement en terminale. Résultat, elle commence ce jeudi ses épreuves avec un oral de mathématique en anglais, qu’elle n’a pas passé l’an dernier – vu qu’elle n’était qu’en seconde.

Tout le long du premier trimestre, la jeune étudiante, qui a par ailleurs aussi sauté le CM1, a tout d’abord dû accumuler le programme de la première, et son premier trimestre de terminale. " C’était un peu difficile, j’avais toute une année à rattraper en même temps que mes cours normaux. Mais je m’en suis sorti et au dernier trimestre de cette année j’avais rattrapé tout mon retard ! " confie Kheira, le plus naturellement du monde.

Pour autant, la jeune fille reste étonnamment humble. Quand on lui demande si elle vise une mention très bien, elle répond tout simplement " qu’avoir le bac, ça sera déjà très bien ".

Pour elle, pas de différence avec ses camarades de classes, qui peuvent avoir parfois trois ans de différence avec elle. " C’est comme si j’avais leur âge, on s’entend tous très bien et j’ai autant de liberté qu’eux " explique-t-elle.

Des études de médecine en vue

Concernant l’avenir, Kheira sait ce qu’elle veut faire depuis la sixième. " Je veux faire des études de médecine, même si j’ignore pour l’instant dans quel domaine je veux me spécialiser " développe-t-elle. Pour l’instant, elle envisage en tout cas de commencer ses études à La Réunion, pour ensuite s’envoler vers la métropole dans quelques années.

Pas besoin de préciser que ses parents sont " très fières " d’elle, qui est la cadette de sa fratrie de sept enfants. Kheira stresse en tout cas un peu, mais elle supervise elle-même ses devoirs et révisions. Nous lui souhaitons en tout cas bonne chance pour ses épreuves, à elle comme aux autres 12 591 inscrits !

L’an dernier, ce sont plus de 88% des élèves de terminale réunionnais qui avaient réussi à avoir leur baccalauréat, un nouveau record pour l’Académie de La Réunion. Ce jeudi 13 juin, de nouvelles précisions concernant le déroulement des épreuves de cette année seront par ailleurs partagées par le rectorat, dans un contexte tendu où les enseignements menacent de boycotter les épreuves.

Lire aussi : 88,2% de réussite, nouveau record pour l'académie de La Réunion

as/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Pas de chance !, Posté
Il y a celles et ceux qui sautent des classes car ils sont très doués ... et ceux qui ne connaissent rien aux accords du participe passé !
Jojo, Posté
Gervais, la honte dessus ou mon vieux... des fois mieux vaut rien dire que profèrer des bêtises...

Bravo à cette surdouée. Qu'elle utilise ses capacités à bon escient et qu'elle n'oublie pas d'apprécier les plaisirs de notre fugace existence.
Glacé, Posté
Pauvre Gervais...
GERVAIS, depuis son mobile, Posté
Pauvre jeune adulte...
Pas d'enfance. Ça finira dans faites entrer l 'accusé.