200 personnes avaient participé au dernier rassemblement :

Les Gilets Jaunes appellent à reprendre la mobilisation


Publié / Actualisé
Si le mouvement des Gilets jaunes semble s'être essoufflé à La Réunion, certains irréductibles continuent bel et bien leur lutte. Alors qu'une grande mobilisation nationale est organisée le samedi 22 juin 2019 en métropole, les Gilets jaunes réunionnais appellent eux-aussi à manifester le même jour à partir de 8 heures, et pour une durée illimitée, au Port Est. (Photo d'illustration RB/www.ipreunion.com)
Si le mouvement des Gilets jaunes semble s'être essoufflé à La Réunion, certains irréductibles continuent bel et bien leur lutte. Alors qu'une grande mobilisation nationale est organisée le samedi 22 juin 2019 en métropole, les Gilets jaunes réunionnais appellent eux-aussi à manifester le même jour à partir de 8 heures, et pour une durée illimitée, au Port Est. (Photo d'illustration RB/www.ipreunion.com)

Leurs revendications sont toujours les mêmes depuis le début des manifestations : lutte contre la vie chère et la précarité, contre la " casse du système éducatif " et la baisse des aides sociales, l'amélioration du service de santé, l'organisation d'un référendum d’initiative citoyenne (RIC)...

Les organisteurs appellent donc "ceux qui réclament depuis plus de sept mois le droit à une vie digne, une meilleure répartition des richesses et un renouveau démocratique " à les rejoindre lors de ce rassemblement.

Par ailleurs, une mobilisation citoyenne sera également organisée le 14 juillet sur Saint Denis avec un départ dès 9 heures du Jardin de l'Etat en direction du barachois. L’occasion pour les manifestants de lancer une nouvelle consultation sur le RIC, qui se tiendra toute la journée de 8 heures à 18 heures sur le barachois afin de recueillir l'avis des Réunionnais.

" Cette action sera également l'occasion de faire voter les Réunionnais sur la procédure du RIP (Référendum d'Initiative Parlementaire) sur la privatisation d'Aéroport de Paris (ADP) déjà lancée le 13 juin par le gouvernement " précisent-ils.

Une mobilisation en baisse ces derniers mois

Difficile de savoir cependant si les manifestants seront bien au rendez-vous. La dernière manifestation en date remonte au samedi 27 avril, où le rassemblement avait réuni seulement 200 personnes dans les rues de Saint-Denis. Elle s'était déroulée dans le calme, tout comme le premier mai où les Gilets jaunes s'étaient joints aux syndicats lors de la manifestation annuelle.

Lire aussi : Gilets jaunes : "Nous sommes toujours là, et ce qui compte, c'est d'être visible"

Si la mobilisation semble s'être essoufflée, les contestataires affirment être toujours actifs. "Nous sommes toujours là, toujours présents, peut-être moins visibles qu’auparavant, mais nous sommes sur le pied de guerre," affirmait Sergine, une gilet jaune de l’Est, au début du mois de juin. La mobilisation passerait aujourd'hui surtout par des actions solidaires, comme un concert organisé le 8 juin dernier afin de récolter des fonds pour une mère de famille en difficulté financière qui devait voyager vers la métropole pour subir une lourde opération chirurgicale.

La colère contre le gouvernement actuel est, elle, en tout cas toujours présente. Les résultats aux dernières européennes ne laisse d'ailleurs pas le doute là-dessus, alors que pour la première fois, toutes les communes réunionnaises ont vu le Rassemblement National arrivé en tête des votes. Un " vote de colère " d'après Yannis, gilet jaune et vice-président de l’association Tous unis pour La Réunion.

Lire aussi : Gilets jaunes : toujours là six mois après

www.ipreunion.com

 

   

3 Commentaire(s)

Hoaraupayet, Posté
Le 14 juillet, on commémore la prise de la Bastille qui était le symbole de l'arbitraire. Ce jour-là, les citoyens n'ont pas été spectateurs d'un défilé militaire. Ils ont été les acteurs de leur destin. Certains ont péri sous les balles des soldats.
Qui ont fini par succomber sous le nombre de ceux qui s'etaient révoltés contre la misère et la vie chère (exactement comme aujourd'hui).
Seul un ignare peut affirmer que le 14 juillet est synonyme de défilé militaire ! C'est un détournement de sens ! Le 14 juillet 1789 marque la naissance d'un homme nouveau : le citoyen. Un défilé citoyen à plus de sens qu'un défilé militaire ! Les deux ne sont d'ailleurs pas incompatibles si on garde en tête que l'armée qui défilé doit être au service de la Nation et non des monarques.
Thomas, Posté
Drole de choix le 14 juillet et le barachois comme lieu de rassemblement alors qu'il y a le défilé militaire; ça ne rend pas le mouvement crédible et réflechi
Chantal, Posté
Pas facile de prendre au sérieux les GJ pays.... Rien que de voir ceux qui sont installés au rond point des azalés toujours entrain de festoyer, qui ont installé vraiment un lieu de vie, j'ai plus l'impression que ce sont des personnes qui sont venus vivre au soleil et qui profite de la générosité des uns et des autres.....
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...