Santé :

Mayotte : 28 cas de rougeole détectés depuis le début de l'année


Publié / Actualisé
Depuis le début de l'année 2019, 28 cas de rougeole ont été signalés à Mayotte, dont onze chez des enfants de moins d'un an. Cette recrudescence survient dans un contexte de circulation de la maladie en métropole et dans la zone Océan Indien.
Depuis le début de l'année 2019, 28 cas de rougeole ont été signalés à Mayotte, dont onze chez des enfants de moins d'un an. Cette recrudescence survient dans un contexte de circulation de la maladie en métropole et dans la zone Océan Indien.

Sur les 28 cas de rougeole détectés, six ont été importés de Madagascar et neuf sont des cas nosocomiaux (ayant été en contact avec un cas au sein d’une structure de santé). :

  • 11 cas sont survenus chez des enfants de moins d’un an
  • 11 cas sont survenus chez des enfants de plus d’un an, dont 10 qui n’avait pas encore été vaccinés et un qui n’avait reçu qu’une seule dose de vaccin
  • 6 cas sont survenus chez des adultes non à jour dans leur vaccination

L’Agence de santé (ARS) Océan Indien adresse des recommandations aux professionnels de santé, à la population et aux voyageurs. En effet, le seul moyen de se protéger et de préserver son entourage est de se faire vacciner. Il est donc important de mettre à jour ses vaccinations, notamment en prévision de déplacements hors du territoire.

Lire aussi : La rougeole explose : 77 cas signalés depuis le début de l'année

Recommandations auprès des professionnels de santé

L’ARS a lancé une campagne de promotion de la vaccination auprès des professionnels de santé et des professionnels en contact régulier avec des personnes à risque. Un kit de communication a été adressé aux établissements sanitaires et médico-sociaux, unions régionales et professionnels de santé, instituts de formation et d’études de santé…

Recommandations auprès de la population

Souvent considérée comme bégnine, la rougeole n’est pas seulement une maladie infantile. Elle concerne aussi les adolescents et jeunes adultes non vaccinés et peut entrainer des hospitalisations et parfois de graves complications (pneumonies, encéphalites…)

La rougeole se transmet très facilement quand on tousse, on se mouche, et par la salive. La vaccination est le seul moyen de se protéger. En se vaccinant, on se protège et on protège aussi son entourage.

Le rattrapage vaccinal peut se faire à tout âge, mais concerne surtout les moins de 40 ans. Au-delà de 40 ans, on estime que les personnes ont probablement déjà contracté la maladie du fait de la grande circulation du virus dns le passé.

Deux doses sont nécessaires pour assurer une protection efficace.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !