A Paris :

Annick Girardin reçoit les présidents les chambres de métiers des outre-mer


Publié / Actualisé
Annick Girardin, ministre des outre-mer, et Bernard Stalter, président de CMA France, ont organisé ce lundi 24 juin 2019 au ministère des outre-mer une réunion de l'ensemble des présidents des chambres de métiers et de l'artisanat des outre-mer. "Ce temps d'échanges a été l'occasion, pour la ministre des outre-mer, de présenter aux différents acteurs la Trajectoire outre-mer 5.0, qui constitue désormais le cadre durable à l'application des politiques publiques en outre-mer" indique le ministère des outre-mer (Photo ministère des outre-mer)
Annick Girardin, ministre des outre-mer, et Bernard Stalter, président de CMA France, ont organisé ce lundi 24 juin 2019 au ministère des outre-mer une réunion de l'ensemble des présidents des chambres de métiers et de l'artisanat des outre-mer. "Ce temps d'échanges a été l'occasion, pour la ministre des outre-mer, de présenter aux différents acteurs la Trajectoire outre-mer 5.0, qui constitue désormais le cadre durable à l'application des politiques publiques en outre-mer" indique le ministère des outre-mer (Photo ministère des outre-mer)

La minsitre a détaillé chacun des cinq objectifs qui la composent : zéro carbone, zéro déchet, zéro polluant agricole, zéro exclusion et Zéro vulnérabilité aux changements climatiques. "Dans une démarche d’ouverture, elle a rappelé qu’au-delà du gouvernement, il était fondamental d’associer l’ensemble des acteurs socio-économiques d’outre-mer à cette démarche" note le ministère.

Bernard Stalte a présenté les initiatives portées par de nombreuses CMA d’outre-mer "qui s’inscrivent pleinement dans cette démarche 5.0" estime le ministère.

Les présidents de CMA ont également sensibiliser la ministre aux problématiques rencontrées par les chambres des territoires ultramarins. Ils ont notamment insisté sur les conséquences qu'aura pour le fonctionnement des chambres une mesure voulue par le gouvernement, en l'occurence l'exonération de taxe pour les entreprises déclarant moins de 5 000 euros.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !