Police :

Contrôles nocturnes : 2 permis retirés, une garde à vue


Publié / Actualisé
Cette nuit, les policiers du SIAAP ont de nouveau réalisé une opération de sécurisation du boulevard Léopold Rambaud, lieu habituel de rassemblements des amateurs de démonstrations motorisées. 24 contraventions ont été formalisées en 2 heures, deux permis ont été retirés, deux véhicules immobilisés et une mise en fourrière effectuée.
Cette nuit, les policiers du SIAAP ont de nouveau réalisé une opération de sécurisation du boulevard Léopold Rambaud, lieu habituel de rassemblements des amateurs de démonstrations motorisées. 24 contraventions ont été formalisées en 2 heures, deux permis ont été retirés, deux véhicules immobilisés et une mise en fourrière effectuée.

Un contrôle d'alcoolémie systématique a été positionné à cette occasion par les effectifs de la Section d'Intervention de Nuit et le Groupe de Sécurité Routière. La fouille des coffres des véhicules était également effectuée, sous couvert d'une réquisition du Parquet de St Denis. Vingt-quatre contraventions étaient formalisées en deux heures.

Les motards de la Formation Motocycliste interceptaient notamment cinq conducteurs de deux-roues motorisés démunis de gants. Six délits étaient relevés dont trois alcoolémies dépassant le seuil délictuel usuel de 0,4 mg/l. (0,77, 0,69 et 0,52 mg d'alcool par litre d'air expiré). Un conducteur cumulait les trois autres délits: il circulait sans permis, ni assurance, au volant d'un véhicule doté d'une fausse immatriculation, la RENAULT Clio ayant les plaques d'une Audi A3. Le conducteur était placé en garde à vue.

Deux permis étaient retirés, deux véhicules immobilisés et une mise en fourrière effectuée.

Autre cause d'accident grave, la vitesse était également ciblée et le "radar qui flashe" était discrètement de sortie. Sur une zone limitée à 70 km/h, à proximité du contrôle d'alcoolémie, la vitesse de 68 contrevenants s’avérait excessive avec nombre de vitesses dépassant 100 km/h. La vitesse du plus pressé était mesurée à 120 km/h. Plusieurs usagers persistant à comparer sur la voie publique la capacité d’accélération de leurs véhicules étaient photographiés de conserve.

Un contrôle à cet endroit le matin même avait permis de constater déjà vingt-cinq infractions dont seize exposant directement à un risque d'accident (irrespect de feu rouge, tenu d'un téléphone en main).

Comme annoncé, ce type de contrôle routier se poursuivra.

La Délégation Départementale de la Sécurité Routière indique que les comportements à risques seront ciblés les jours prochains, particulièrement à l'approche de la fin de la période scolaire et de celle de réussite aux examens.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...