Tribune libre de la Chambre de métiers et de l'artisanat et de la Capeb :

Une démarche concertée avec les opérateurs de logements sociaux


Publié / Actualisé
Dans un contexte de compétition économique entre les acteurs, les petites entreprises du BTP nous interpellent régulièrement sur la problématique des coûts et prix dans la construction en faisant valoir que les prix pratiqués ne sont pas toujours à la hauteur de la réalité des coûts de revient. C'est la raison pour laquelle, avec le soutien de la Région et de l'Europe et en partenariat avec la CAPEB, la CMAR a confié au cabinet ELAN OI une étude sur les prix pratiqués entre acheteurs et entreprises de construction dans le logement social. (photo d'illustration)
Dans un contexte de compétition économique entre les acteurs, les petites entreprises du BTP nous interpellent régulièrement sur la problématique des coûts et prix dans la construction en faisant valoir que les prix pratiqués ne sont pas toujours à la hauteur de la réalité des coûts de revient. C'est la raison pour laquelle, avec le soutien de la Région et de l'Europe et en partenariat avec la CAPEB, la CMAR a confié au cabinet ELAN OI une étude sur les prix pratiqués entre acheteurs et entreprises de construction dans le logement social. (photo d'illustration)

Un double objectif:

● Appréhender de manière claire et approfondie la formation des prix dans le secteur du logement social entre bailleurs sociaux et entreprises de construction ;
● Faire émerger des solutions et des outils permettant aux entreprises et artisans de pratiquer des prix justes dans une saine compétition économique et commerciale et déterminer les leviers permettant de construire un modèle économique viable et " gagnant-gagnant entre bailleurs
sociaux et entreprises de BTP.

Une méthodologie en 3 phases:

● Enquête pour évaluer les prix pratiqués par les professionnels sur le marché du logement social ;
● Evaluation du coût de la construction de logement social ;
● Etablissement d’un catalogue de prix.

Une démarche partenariale: la conduite de cette mission est placée sous l’égide d’un comité de pilotage qui associe l’Etat, la Région, l’ARMOS, les 7 bailleurs sociaux, CBO Territoria, l’Ordre des Architectes, l’ADIL et les organisations professionnelles.

La méthodologie d’analyse des coûts retenue qui repose sur un partenariat constructif avec les bailleurs sociaux, a permis une approche des coûts à partir d’une dizaine d’opérations de référence représentant près de 400 logements (environ 18% de la production totale annuelle moyenne) selon une altimétrie définie : 5 sur le littoral (172 logements), 3 en mi pentes (151 logements), 2 dans les hauts (67 logements).

Le Comité de Pilotage du 9 juillet a permis d’échanger avec l’ensemble des opérateurs sur les premiers enseignements de l’étude.

Les résultats et conclusions de la mission sont attendus pour le 2ème semestre 2019 et feront l’objet d’une large diffusion.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)