Résultat net négatif cette année :

Air Austral confirme un bilan dans le rouge


Publié / Actualisé
La compagnie réunionnaise Air Austral annonce publiquement les chiffres de l'exercice 2018-2019. Une "bonne progression des performances commerciales" mais le contexte économique a eu raison de la compagnie. Cette année, le résultat net passe du côté négatif. Alors que l'année dernière, Air Austral affichait - de justesse - un bilan positif, cette année n'a pas permis de redresser la barre. Le mouvement des gilets jaunes et le prix du fuel ont contribué à un mauvais résultat, amoindri par un chiffre d'affaires de 394 millions d'euros. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La compagnie réunionnaise Air Austral annonce publiquement les chiffres de l'exercice 2018-2019. Une "bonne progression des performances commerciales" mais le contexte économique a eu raison de la compagnie. Cette année, le résultat net passe du côté négatif. Alors que l'année dernière, Air Austral affichait - de justesse - un bilan positif, cette année n'a pas permis de redresser la barre. Le mouvement des gilets jaunes et le prix du fuel ont contribué à un mauvais résultat, amoindri par un chiffre d'affaires de 394 millions d'euros. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

L’Assemblée Générale mixte d'Air Austral tenue ce jeudi 11 juillet 2019 a entériné les résultats du dernier exercice fiscal de la compagnie, courant du 1er avril 2018 au 31 mars 2019. Un exercice marqué par un contexte économique complexe et des éléments géopolitiques "fortement pénalisants", explique la compagnie.

"Conformément à ses prévisions", Air Austral affiche et ce pour la première fois depuis 5 ans, un résultat d’exploitation en dessous de l’équilibre, et passant du côté négatif avec -4,51 millions d'euros. L'année dernière, le résultat était encore positif, avec 340.000 euros affichés.

  • L’offre globale progresse de 3% "tirée par la croissance de l’activité long courrier et de l’activité régionale". Le volume de passagers augmente de 4% pour total de 1 186 140 voyageurs.
  • Le taux d’occupation compagnie s’améliore de 1 point pour se situer à 85% mais la recette unitaire est en baisse.
  • En termes de résultats sur l’exercice 2018/2019, le chiffre d’affaires de la compagnie reste dans une tendance haussière avec une croissance de +5% faisant suite à l’augmentation constatée de 2% l’année dernière. Pour l’exercice, il s’élève à 394,44 millions d’Euros

Plusieurs événements ont eu un impact économique sur la compagnie :

  • L’augmentation brutale du prix du fuel à partir du second semestre entrainant un alourdissement de la facture carburant de plus de 14.4 millions d’Euros et l’appréciation de la devise américaine impactant les coûts de maintenance.
  • L’immobilisation obligatoire des deux B787-8 suite à un service bulletin émis par le constructeur Rolls Royce concernant la flotte moteur au niveau mondial, contraignant la compagnie à affréter des avions à l’extérieur avec des conséquences fortement négatives en termes d’image.
  • Le mouvement des gilets jaune au mois de novembre avec le triple impact de la modification et ajustement du programme, de la baisse des taux d’occupation notamment sur les vols long courrier et le ralentissement des réservations pour les vols des mois suivants.

"Air Austral a continué en 2018-2019 d’évoluer dans un  contexte complexe que nous savions fortement concurrentiel. Nos prévisions budgétaires ont été établies en ce sens et le bilan aujourd’hui dressé est conforme à ce que nous attendions et ce malgré des évènements conjoncturels venus en cours d’exercice fortement pénaliser notre activité et rendre la tâche encore plus difficile", explique Marie Joseph Malé, Président Directeur Général d’Air Austral.

"Je salue en ce sens la ténacité, la combativité et le professionnalisme du personnel de la compagnie, qui a permis d’atteindre ce résultat. Cette bonne performance témoigne de l’excellente capacité d’adaptation d’Air Austral face à des éléments conjoncturels majeurs. 5 années après son redressement réussi, Air Austral est en train de s’adapter aux nouvelles donnes du marché de l’aérien forte d’une stratégie qui reste payante et c’est son avenir vers une rentabilité saine et durable que nous sommes en train de construire", a-t-il ajouté.

   

1 Commentaire(s)

Eric, Posté
Â" L'immobilisation obligatoire des deux B787-8 Â" â?| Mauvais choix commercial, on se rappellera tout le bataclan fait lors de l'achat avec de ces deux avions. Il serait intéressant de savoir ce qu'en pense aujourd'hui les réunionnais qui, d'après certains, sont si fière de leur compagnie, eux qui comme d'habitude devrons remettre la main à la poche pour combler le déficit.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)