Son cadavre a été retrouvé mercredi :

Le corps de la victime de l'incendie de Saint-Denis n'est toujours pas identifié


Publié / Actualisé
Ce mercredi 10 juillet 2019 en début de matinée, le corps calciné d'un homme avait été découvert dans le sous-sol de la résidence Lancastel située dans le centre-ville de Saint-Denis, rue Vavasseur. Deux jours après cette macabre découverte, le corps de la victime n'a toujours pas pu être identifié. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mercredi 10 juillet 2019 en début de matinée, le corps calciné d'un homme avait été découvert dans le sous-sol de la résidence Lancastel située dans le centre-ville de Saint-Denis, rue Vavasseur. Deux jours après cette macabre découverte, le corps de la victime n'a toujours pas pu être identifié. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

D’après les informations de certains de nos confrères, une prothèse que portait la victime aurait été retrouvée et pourrait accélérer l’identification du corps, extrêmement dégradé. Le numéro de série de la prothèse pourrait être un indice précieux pour les enquêteurs, qui ne disposent jusqu’ici que de très maigres pistes.

Aucun des signalements de disparition inquiètante ne correspondrait aux caractéristiques du corps, qui avait été retrouvé allongé dans une voiture, ce qui explique la découverte tardive de la victime par les services de nettoyage.

Un incendie s'était déclaré dans le parking de la résidence lundi 8 juillet au soir, après l'intervention des sapeurs-pompiers, l'incendie avait été neutralisé.
 

Saint-Denis: découverte macabre dans le sous-sol d'un immeuble

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !