Pour résoudre la fracture numérique :

Une entrepreneuse réunionnaise lance les cours d'informatique pour tous


Publié / Actualisé
Le numérique est partout, mais à la La Réunion il n'est pas maîtrisé par tout le monde, loin de là ! Certaines tranches de la population, les gramounes en premier lieu, sont assez éloignées des nouvelles technologies et peuvent souffrir d'isolement. C'est pour résoudre, au moins en partie, cette fracture numérique que Rakee Dhawotal a créé un nouveau concept de cours d'informatique à domicile, appelé "Coach web perso". Elle a d'ailleurs remporté le 3ème prix lors de l'événement "Entreprendre au féminin" pour son idée. Son concept permet à ceux qui ne peuvent pas se déplacer, personnes atteintes de handicap ou seniors, d'apprendre à utiliser un ordinateur ou une tablette directement de chez eux.
Le numérique est partout, mais à la La Réunion il n'est pas maîtrisé par tout le monde, loin de là ! Certaines tranches de la population, les gramounes en premier lieu, sont assez éloignées des nouvelles technologies et peuvent souffrir d'isolement. C'est pour résoudre, au moins en partie, cette fracture numérique que Rakee Dhawotal a créé un nouveau concept de cours d'informatique à domicile, appelé "Coach web perso". Elle a d'ailleurs remporté le 3ème prix lors de l'événement "Entreprendre au féminin" pour son idée. Son concept permet à ceux qui ne peuvent pas se déplacer, personnes atteintes de handicap ou seniors, d'apprendre à utiliser un ordinateur ou une tablette directement de chez eux.

Le concept s'appelle "Coach web perso". Tout est dans le nom : une entrepise qui permet de suivre des cours individuels d'informatique. Celle qui est à l'initiative du projet, c'est Rakee Dhawotal, arrivée 3ème au concours "Entreprendre au féminin" grâce à cette idée : se rendre directement chez les gens pour leur donner des cours d'informatique.

La société est jeune mais elle fonctionne déjà, puisque Rakee Dhawotal compte déjà plusieurs clients à son actif. "Coach web perso" a vu le jour en début d'année et se lance officiellement maintenant. Sa fondatrice mijotait le projet depuis un moment mais elle atendait d'obtenir suffisamment de financements.

Alors pourquoi avoir voulu lancer ce projet ? "Je suis moi-même déclarée travailleuse handicapée à cause de plusieurs hernies discales et de problèmes importants de tyroïde... et je me suis dit justement : pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, la fracture numérique est encore plus rude." Effectivement, des cours d'informatique, ça existe par centaines, mais les recevoir à domicile est plus rare. "Les gens plus diminués, comme les seniors ou les personnes handicapées sont souvent des tranches de la population qu'on oublie trop facilement", estime Rakee Dhawotal.

Des cours à la carte

Les cours se font selon les besoins des clients :

- Un premier module en informatique via le traitement de texte Word pour rédiger une lettre ou des e-mails.

- Un deuxième module sur les réseaux sociaux et la téléphonie pour travailler sur la communication.

- Un troisième module axé sur la création graphique et l’infographie, pour confectionner sa carte de visite, des affiches etc...

Sur ce dernier module, Rakee Dhawotal envisage même d'étendre un peu son commerce pour s'adresser aux associations et les aider dans leur communication visuelle. Elle a elle-même travaillé énormément sur ordinateur et internet en tant qu'ancienne banquière, puis commerçante, et souhaite partager ses connaissances avec ceux qui ont peur de l'informatique.

Le coût d'un cours (déplacement inclus) : 30 euros par heure par tranche de deux heures minimum, avec des forfaits possibles de 10 cours, sachant que le premier est gratuit. "L'essentiel c'est l'accompagnement et j'essaie vraiment d'aider ces gens en développant leurs connaissances informatiques, et aussi en créant du lien social. Aller directement chez eux, ça leur permet aussi de voir du monde."

mm/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Nassibou, depuis son mobile, Posté
J ai outlier de precise pas d ordinateur
Nassibou Marie Therese, depuis son mobile, Posté
je voudrais bein mais seirieusement
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...