Entrée en vigueur le 22 juillet 2019 :

Réforme du permis de conduire : les trois nouvelles mesures dans le détail


Publié / Actualisé
"Les trois premières mesures de la réforme du permis de conduire sont entrées en vigueur le 22 juillet 2019" indique la préfecture avant de poursuivre "en mai dernier, le ministre de l'Intérieur présentait dix mesures de réforme du permis de conduire dont trois mesures ont fait l'objet d'arrêtés applicables dès maintenant. L'objectif de ces mesures est de rendre le permis de conduire moins cher et de raccourcir les délais pour le passer. Ainsi, améliorer l'accessibilité du permis permet de favoriser la mobilité de chacun". Le communiqué de la préfecture en intégralité ci-dessous:
"Les trois premières mesures de la réforme du permis de conduire sont entrées en vigueur le 22 juillet 2019" indique la préfecture avant de poursuivre "en mai dernier, le ministre de l'Intérieur présentait dix mesures de réforme du permis de conduire dont trois mesures ont fait l'objet d'arrêtés applicables dès maintenant. L'objectif de ces mesures est de rendre le permis de conduire moins cher et de raccourcir les délais pour le passer. Ainsi, améliorer l'accessibilité du permis permet de favoriser la mobilité de chacun". Le communiqué de la préfecture en intégralité ci-dessous:

Mesure n°1 : Abaissement de l’âge de passage de l’examen dans le cadre de l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC)

Les jeunes inscrits à l’examen du permis de conduire et issus de la filière apprentissage anticipé de la conduite (AAC) pourront se présenter à l’épreuve pratique de la catégorie B dès 17 ans. Pour rappel, ils sont seulement autorisés à se présenter à l’examen du permis de conduire de manière anticipée. Ils ne pourront conduire seuls qu’à 18 ans.

Cette mesure permet de diminuer le délai d’attente avant de pouvoir passer l’examen mais aussi de réduire son coût. En effet, l’abaissement de l’âge minimum permet de réduire le nombre de leçons avec l’auto-école.

L’objectif de cette mesure vise à faciliter la préparation à l’examen et à augmenter l’expérience des jeunes conducteurs dans des conditions de sécurité optimales.

Mesure n°2 : la formation sur simulateur de conduite favorisée

Dans les 20 h de formation obligatoire, la durée d’apprentissage sur simulateur passe de 5 h à 10 h. C’est une méthode moins onéreuse pour les écoles de conduite puisqu’elle permet de réduire les coûts associés aux véhicules. La diminution du coût sera alors répercutée sur le prix des heures d’apprentissage favorisant ainsi l’accès au permis. De plus, la conduite sur simulateur permet d’appréhender la conduite en toutes circonstances.

Mesure n°3 : Développer l'apprentissage de la conduite sur boîte automatique

Pour lever la restriction 78, un candidat ayant obtenu son permis de conduire catégorie B sur boîte automatique pourra suivre la formation 7 heures dans un établissement de conduite labellisé au bout de 3 mois contre 6 mois auparavant.

   

3 Commentaire(s)

Miguyflo, Posté
Pourquoi ne pas permettre aux adultes l'apprentissage en conduite accompagnée ? ... Pour certains l'immersion régulière permet de mieux appréhender le code.
Soso77, Posté
Il faudrait mettre 1 moniteur pour nous expliquer le code de la route au niveau des auto école ça nous aiderais beaucoup pour réussir notre examen de code car je vois qu on fais que des choses pour les jeunes pour qu il reussissent leur code de la route et ceux qui ont des difficultés a réussir le code on s en fou complètement car pour les personnes d un certains âge il y as rien pour eux du tout C est ca?
Malika, Posté
Et pour les personnes de 40 ans qui ont du mal à avoir le code c'est quoi le changement pour eux,car le changement mon avis concerne que les jeunes!le code trop difficile à avoir trop de questions piège et 5 fautes pour 40 question je trouve sa pas juste.