Tour de l'île pour défendre les animaux :

Déjà deux semaines de grève de la faim pour le président de Milit'Activ'974


Publié / Actualisé
Francis Kubezyk continue son tour de l'île. Ce jeudi 25 juillet 2019, il a rencontré Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul et président du TCO. Le membre de l'association de défense animale Milit'Activ'974 se rend ensuite au Port pour y rencontrer Olivier Hoarau. Après les promesses de la préfecture, le militant tente de sensibiliser les élus commune par commune sur l'errance animale. Il continue sa grève de la faim en attendant des résultats concrets.
Francis Kubezyk continue son tour de l'île. Ce jeudi 25 juillet 2019, il a rencontré Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul et président du TCO. Le membre de l'association de défense animale Milit'Activ'974 se rend ensuite au Port pour y rencontrer Olivier Hoarau. Après les promesses de la préfecture, le militant tente de sensibiliser les élus commune par commune sur l'errance animale. Il continue sa grève de la faim en attendant des résultats concrets.

Le militant Francis Kubezyk entame ce vendredi 26 juillet son 15ème jour de grève de la faim. Après être resté devant la préfecture dans l'attente d'un entretien pour discuter des actions à mettre en place pour lutter contre l'errance animale, il fait un tour de l'île.

Lire aussi : Une grève de la faim pour lutter contre l'errance animale

Lire aussi : Errance animale: la préfecture promet de renforcer la campagne de stérilisation

Ce jeudi c'est le maire de Saint-Paul Joseph Sinimalé qu'il a rencontré. "En préambule, il m'a indiqué qu'il fallait absolument trouver des solutions pérennes pour éradiquer l'errance animale" raconte le président de Milit'Activ'974.

Selon lui, Joseph Sinimalé valide le principe de "stérilisation massive", "avec la mise en place d'outils pour accompagner cette mesure : au moins un dispensaire sur l'Ouest et une brigade animale." Reste à voir quand ces actions pourront être effectives. Francis Kubezyk compte beaucoup sur les municipales à venir l'année prochaine.

Le militant s'est ensuite rendu à La Possession mais la maire Vanessa Miranville est actuellement hors département. "Nous attendons une réponse de son cabinet" explique Francis Kubezyk. Il ira ensuite au Port, en début d'après-midi, dans le but d'obtenir un échange avec Olivier Hoarau.

www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Joelle, Posté
Je pense que c'est irresponsable et inhumain d'ignorer la misère animale de rester indifférent ala faim à l'abandon à la solitude car à La Réunion une quantité de chiens subissent un sort lamentable sous des regards parfois indifférents ! Heureusement des personnes sont sensibles. Cette injustice et donnent du temps et de l'affection à ces animaux abandonnés ! Bravo à ceux et à celles qui Å"uvrent en ce sens ! La dignité humaine n'existe pas quand la dignité de l'animal est bafouée !
Chantalsjvd, Posté
Le Préfet promet....=paroles,paroles ! Aucun acte concret ! HONTEUX ! Il faut un vrai refuge et non des Fourrieres de la mort payées à prix d'or pour ASSASSINER ! Stop à cette folie meurtrière ! Obligation à tous les propriétaires de chiens et chats de faire STÉRILISER en urgence sinon PV de 200 euros ! Et ce dans tous les DOM TOM !