Rappel du comportement à adopter :

Tortues marines: respectez la charte d'observation


Publié / Actualisé
Ce jeudi 25 juillet 2019, une tortue imbriquée était observée dans le lagon de l'ermitage. Tout de suite, une vingtaine de personnes se seraient jetées à l'eau pour observer l'animal, d'après une internaute présente sur place et qui a dénoncé ce comportement. Si ces tortues sont peu craintives, elles ont tout de même besoin de jouir d'une certaine tranquillité. Point sur le comportement à adopter en cas de rencontre avec l'animal. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 25 juillet 2019, une tortue imbriquée était observée dans le lagon de l'ermitage. Tout de suite, une vingtaine de personnes se seraient jetées à l'eau pour observer l'animal, d'après une internaute présente sur place et qui a dénoncé ce comportement. Si ces tortues sont peu craintives, elles ont tout de même besoin de jouir d'une certaine tranquillité. Point sur le comportement à adopter en cas de rencontre avec l'animal. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Nous avons la chance de voir depuis plusieurs années des tortues imbriquées venir se nourrir dans le lagon, qui sont plutôt sociables et donc que l'on peut observer facilement, mais il faut tout de même adopter un comportement respectueux" souligne Stéphane Ciccione, directeur de Kélonia, le centre de recherche et de soins consacré aux tortues marines. "Tout d'abord, il ne faut surtout pas l'encercler, mais plutôt se mettre tous d'un côté pour lui laisser la place de s'en aller si elle est embêtée par notre présence" explique-t-il.

Si ces tortues se trouvent aujourd'hui dans nos lagons, c'est parce qu'elles y trouvent de quoi se nourrir. "Les tortues se nourissent d'anémones, qui sont difficiles à attraper. Il leur faut donc plusieurs heures de tranquillité pour se nourrir à leur faim. Au maximum, l'observation devrait donc durer 15 minutes" continue Stéphane Ciccione.

Enfin, bien évidemment, il est demandé d'observer le plus grand calme. "Il faut éviter les mouvements brusques, les battements de pieds, les cris…Tout ce qui pourrait effrayer les tortues" insiste-t-il. Si La Réunion peut se réjouir du retour des tortues, les comportements irrespectueux envers ces dernières pourraient les pousser à de nouveau déserter notre île, ce qui serait une grande perte pour tous.

La charte complète est à retrouver sur ce lien.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !