Ce sera peut-être pour novembre :

Le Groupe Réfugiés Chagos prévoit de retourner en force dans son archipel


Publié / Actualisé
Ce mercredi 31 juillet 2019, le Groupe Réfugiés Chagos, avec Oliver Bancoult à sa tête, a annoncé lors d'une conférence de presse préparer son retour dans son archipel. Alors que le Royaume-Uni refuse toujours catégoriquement de rétrocéder les Chagos à Maurice, une délégation chagossienne embarquera aux alentours de novembre dans un bateau à Maurice pour se rendre sur leur territoire. Une tentative risquée, alors que l'archipel abrite aujourd'hui une base militaire américaine sur l'île de Diego Garcia. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mercredi 31 juillet 2019, le Groupe Réfugiés Chagos, avec Oliver Bancoult à sa tête, a annoncé lors d'une conférence de presse préparer son retour dans son archipel. Alors que le Royaume-Uni refuse toujours catégoriquement de rétrocéder les Chagos à Maurice, une délégation chagossienne embarquera aux alentours de novembre dans un bateau à Maurice pour se rendre sur leur territoire. Une tentative risquée, alors que l'archipel abrite aujourd'hui une base militaire américaine sur l'île de Diego Garcia. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Notre dignité doit enfin être respectée" a martelé Olivier Bancoult lors de la conférence. "Nous n'avons pas à demander la permission pour se rendre sur notre lieu de naissance, et nous avons fini d'attendre que l'Angleterre respecte le droit international" a-t-il déclare. D'après ses dires, le Groupe Réfugiés Chagos serait en étroite collaboration avec les autorités mauriciennes, qui les soutiendraient dans leur action.

Aux alentours de novembre, des membres du groupe devraient donc embarquer dans un bateau en direction de l'archipel, malgré l'interdiction du gouvernement britannique. Olivier Bancoult dénonce par ailleurs le mépris du gouvernement envers les Chagossiens. "Ils proposent aux Chagossiens présents en Angleterre de retourner vivre aux Seychelles ou à Maurice plutôt que de leur trouver une solution de logement acceptable. C'est une insulte, s'ils doivent partir de l'Angleterre, ça sera pour retourner aux Chagos" a continué le leader du groupe.

Le 22 mai dernier, l'ONU votait en faveur d'une résolution demandant formellement au Royaume-Uni de rétrocéder l'archipel des Chagos à Maurice, d'où les Chagossiens avaient été chassé par le gouvernement britannique pour y installer une base militaire dans les années 1960. Depuis, les Chagossiens se battent sans relâche pour retrouver leurs îles.

Olivier Bancoult dénonce le comportement du Royaume-Uni. Regardez :

as/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Bruno, depuis son mobile, Posté
Reprenez votre lopin de terre qui a été conqueri par vos anciens . Cela vous appartient depuis des lustres. Ces forces armées qui vous ont renvoyé de votre pays n ' ont rien à faire sur votre Île. Reprenez vos habitudes .Vous êtes chez vous et qui sait, je viendrai faire un tour pour vous dire bonjour et manger du bon poisson. ..