Technologies :

Le casse-tête des protections anti-virus


Publié / Actualisé
Les cyber attaques sont désormais monnaie courante, les hackers s'emparent de données confidentielles de grandes entreprises, personnalités, voire d'États, rarement avec de bonnes intentions. Les offres de protections contre les virus inondent le marché au point d'en perdre ceux qui désirent s'en doter. On vous éclaire (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les cyber attaques sont désormais monnaie courante, les hackers s'emparent de données confidentielles de grandes entreprises, personnalités, voire d'États, rarement avec de bonnes intentions. Les offres de protections contre les virus inondent le marché au point d'en perdre ceux qui désirent s'en doter. On vous éclaire (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Non, malware, Cheval de Troie ou spyware ne sont pas des figures de gymnastiques réservées aux athlètes surentrainés… en revanche, il s’agit de virus informatiques s’attaquant à vos appareils et pouvant à terme nuire à vos données. Il existe de nombreuses offres au point de ne plus savoir à quel saint se vouer pour protéger son matériel informatique.

Les antivirus, une double utilité

Un bon antivirus c’est d’abord un filtre. Pour être considéré comme efficace, il doit répondre à plusieurs critères. Dans un premier temps il doit protéger contre les logiciels malveillants de tout types venus de pages consultées avec son ordinateur. Il doit également filtrer les données extérieures partagées lors des connexions entre matériels externe (clé USB, disque dur, carte mémoire). Pour le rester, des mises à jour régulières sont nécessaires. Sur celles-ci reposent l’efficacité de l’ordinateur au quotidien. Enfin le dernier argument et pas des moindre, l’espace occupé par le logiciel de protection. L’idéal est d’en avoir un qui ne soit pas trop encombrant sur la mémoire de l’ordinateur afin de ne pas empiéter sur le stockage.

Comment bien choisir ?

Là aussi, les prix varient d’une offre à une autre. La possibilité de protéger plusieurs appareils en même temps ou encore une durée d’activation plus ou moins longue peuvent expliquer les écarts de valeurs entre les produits. Tout dépend en réalité de l’utilisation que l’on fait de l’ordinateur en question. Cela va de soi, on ne protège pas de la même manière un ordinateur dont on se sert occasionnellement pour checker ses mails et un ordinateur professionnel contenant des données sensibles et allumé tout les jours du matin au soir. Quand pour l’un le logiciel gratuit est amplement suffisant, il est nécessaire d’investir pour l’autre, dans ce cas là un effort financier doit être consenti.

Les solutions supplémentaires

L'antivirus est l'assurance de rester à l'abri de toute tentative de piratage. Cepandant mieux vaut être trop prudent que pas assez car une fois un virus installé, il est difficile de s'en séparer sans perdre une partie voire toutes ses données. Par précaution des indispensables sont d'une grande utilité en amont des problèmes.

D'abord l'importance de protéger les accès à ses données. Privilégier les mots de passes dits "forts", avec des combinaisons hasardeuses sans lien avec votre vie, plutôt que les traditionnelles dates de naissance, chiffres fétiches ou prénoms.

La seconde étape repose sur l'authentification. Une petite perte de temps certes, mais la conviction d'être quasi en sécurité. Empreintes digitales, reconnaissance faciale, les méthodes sont multiples. A cela peut s'ajouter un second degré d'authentification où des notifications sont envoyées pour confirmer une action effectuée. Le must des réflexes est aussi de conserver une copie de l'ensemble des données ailleurs, sur un espace de stockage externe, histoire de ne rien perdre en cas de vol par exemple. Voilà le prix de la tranquillité devant les écrans.

bh/www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)