"Cultiver et protéger autrement" :

Un appel à projets pour une agriculture sans pesticide


Publié / Actualisé
Dans le cadre du programme Investissements d'Avenir, le secrétariat général à l'Investissement, aux services du Premier Ministre, et le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation ont lancé un appel à projets : "Cultiver et protéger autrement". Il s'agit d'un programme de recherche destiné à voir émerger une agriculture sans pesticide. La date de clôture de l'appel à projets est fixée au 4 décembre 2019 à 11h. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans le cadre du programme Investissements d'Avenir, le secrétariat général à l'Investissement, aux services du Premier Ministre, et le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation ont lancé un appel à projets : "Cultiver et protéger autrement". Il s'agit d'un programme de recherche destiné à voir émerger une agriculture sans pesticide. La date de clôture de l'appel à projets est fixée au 4 décembre 2019 à 11h. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le programme prioritaire de Recherche (PPR) "Cultiver et protéger autrement" est destiné à permettre l’émergence, à l’horizon 2030-2040, d’une agriculture sans pesticide, mobilisant intensément les principes de prophylaxie et d’agro-écologie. Ce PPR, qui s’inscrit dans une dynamique de rupture, est doté d’une enveloppe de 30 millions d’euros.

Il vise à financer des projets de recherche collaborative ambitieux et de longue durée (jusqu’à 6 ans), qui doivent permettre des avancées décisives en matière de développement de nouvelles pratiques et de nouveaux systèmes de production agricole n’utilisant pas de pesticides.

Le programme concerne l’ensemble de l’agriculture française, de métropole et d’outre-mer, et l’ensemble des productions végétales, annuelles et pérennes. L’Institut national de la recherche agronomique (INRA) est chargé du pilotage scientifique de ce programme et notamment de son animation. L’Agence nationale de la recherche (ANR) a la responsabilité de la sélection, du conventionnement et du suivi des projets qui seront proposés au financement.

La date de clôture de l’appel à projets est fixée au 4 décembre 2019 à 11h00 (CET). Le texte de l’appel est consultable sur le site de l’agence nationale de la Recherche (ANR).

Deux autres appels à projet autour de l'environnement

Deux autres appels à projet sont lancés par la préfecture. Le premier concerne un programme d'approches globales pour limiter l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Le second concerne les produits phytopharmaceutiques et l'étude de leur impact sur la santé humaine et les écosystèmes.

Appel à projets "Les approches globales pour limiter l’utilisation des produits phytopharmaceutiques". Le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le ministère des Solidarités et de la Santé, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ainsi que l’Agence Française pour la Biodiversité, ont lancé l’appel à projets de recherche innovation ou de recherche action : " Les approches globales pour limiter l’utilisation des produits phytopharmaceutiques : coupler le préventif et le curatif au sein des filières, des agriculteurs jusqu’aux consommateurs ".

Cet appel, dont la dotation financière prévisionnelle est de l’ordre de 2,5 millions d’euros, est financé à partir des crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses affectés à l’Agence française de la biodiversité (AFB) afin d’appuyer les actions du plan Écophyto 2+.

La protection intégrée des cultures, le projet agro-écologique pour la France et le plan Ecophyto 2+ promeuvent des approches préventives des épidémies plutôt que des approches curatives. Toutefois la vision et les métriques associées permettant une approche globale explicite privilégiant les actions préventives et n’utilisant des méthodes curatives qu’en dernier recours font encore largement défaut. C’est à cette limite que cet appel s’attelle et les projets lauréats devront permettre d’y remédier en s’appuyant, si nécessaire, sur les leviers des filières et des territoires.

La date limite de dépôt des lettres d’intention est fixée au 28 octobre 2019 minuit. Des renseignements complémentaires et le texte de l’appel à projet sont disponible sur le portail EcophytoPIC.

Appels à projets "Produits phytopharmaceutiques, de l’exposition aux impacts sur la santé humaine et les écosystèmes". Le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le ministère des Solidarités et de la Santé, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ainsi que l’Agence Française pour la Biodiversité, lancent l’appel à projets de recherche innovation : " Produits phytopharmaceutiques : de l’exposition aux impacts sur la santé humaine et les écosystèmes ".

Cet appel à projets de recherche et innovation est lancé dans le cadre de l’axe 2 du plan Écophyto 2+ " Améliorer les connaissances et les outils pour demain et encourager la recherche et l’innovation ". Pourvu d’une dotation financière de deux millions d’euros, il est financé à partir des crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses affectés à l’Agence française de la biodiversité (AFB) afin d’appuyer les actions du plan Écophyto 2+.

Cet appel à projets vise à soutenir les efforts de recherche dans le domaine de la connaissance des impacts des produits phytopharmaceutiques sur la santé et sur les écosystèmes. Les recherches pourront permettre de mieux caractériser les liens entre les expositions à ces substances aux niveaux rencontrés dans l’environnement et la survenue d’effets, en particulier chroniques, notamment du fait des expositions à des faibles doses, sur les organismes et/ou les écosystèmes. Les résultats obtenus devront permettre d’appuyer les politiques publiques et notamment la réduction des risques liés aux produits phytopharmaceutiques, conformément au plan Ecophyto 2+.

La date limite de dépôt des lettres d’intention est fixée au 10 septembre 2019 à midi.

Des renseignements complémentaires et le texte de l’appel à projet sont disponibles sur le portail EcophytoPIC.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !