Après le rachat de Vindémia :

L'Union des Femmes de La Réunion vent debout pour le pouvoir d'achat des familles


Publié / Actualisé
Ce mercredi 7 août 2019, l'Union des Femmes de La Réunion (UFR) est montée au créneau pour défendre le pouvoir d'achat des familles. Le rachat du partie du groupe Vindémia (Jumbo et Score) par le Groupe Bernard Hayot inquiète l'UFR qui craint de graves conséquences sur le porte monnaie des Réunionnais. L'UFR craint un monopole sur l'ensemble des produits vendus dans les grandes surfaces. "Les Réunionnais veulent continuer à avoir du choix en arrivant dans les commerces de grande distribution" s'insurge la député Huguette Bello, présidente de l'Union des Femmes de La Réunion qui renchérit " on ne peut qu'être révoltées quand il s'agit d'atteinte au pouvoir d'achat des ménages ! " (Photo bh/www.ipreunion.com)
Ce mercredi 7 août 2019, l'Union des Femmes de La Réunion (UFR) est montée au créneau pour défendre le pouvoir d'achat des familles. Le rachat du partie du groupe Vindémia (Jumbo et Score) par le Groupe Bernard Hayot inquiète l'UFR qui craint de graves conséquences sur le porte monnaie des Réunionnais. L'UFR craint un monopole sur l'ensemble des produits vendus dans les grandes surfaces. "Les Réunionnais veulent continuer à avoir du choix en arrivant dans les commerces de grande distribution" s'insurge la député Huguette Bello, présidente de l'Union des Femmes de La Réunion qui renchérit " on ne peut qu'être révoltées quand il s'agit d'atteinte au pouvoir d'achat des ménages ! " (Photo bh/www.ipreunion.com)

 

 

   

1 Commentaire(s)

Oasiroas, Posté
Bravo ufr et Huguette hello pour votre combat pour les réunionnais merci