[PHOTOS/VIDÉOS] Le corps du jeune homme a été retrouvé dans la Loire :

Une marche blanche organisée à Nantes en l'honneur de Steve


Publié / Actualisé
Une marche est organisé en la mémoire de Steve Maia Caniço, le jeune homme de 24 ans qui a perdu la vie dans la Loire. Son corps a été retrouvé, alors qu'il était porté disparu après la fête de la musique. Les proches de Steve ont demandé aux participants de venir vêtus d'un tee-shirt blanc. Tous partiront près la grue jaune de Nantes, là où le corps de l'animateur périscolaire a été retrouvé. Une minute de silence sera aussi observée. (Photo d'illustration)
Une marche est organisé en la mémoire de Steve Maia Caniço, le jeune homme de 24 ans qui a perdu la vie dans la Loire. Son corps a été retrouvé, alors qu'il était porté disparu après la fête de la musique. Les proches de Steve ont demandé aux participants de venir vêtus d'un tee-shirt blanc. Tous partiront près la grue jaune de Nantes, là où le corps de l'animateur périscolaire a été retrouvé. Une minute de silence sera aussi observée. (Photo d'illustration)

Vers 13h, heure de La Réunion (11h heure métropole), les Nantais vont défiler en l'honneur de Steve Maia Caniço.

Selon France Bleu Loire Océan, le cortège s'est arrêté entre la grue jaune et le quai Wilson, devant la fresque en hommage à Steve, afin d'y déposer un bouquet de fleurs blanches.

Une minute de silence a également été observée au bord de la Loire.

L'animateur périscolaire de 24 ans, porté disparu lors de la Fête de la musique dans la nuit du 21 au 22 juin, a été retrouvé dans la Loire le 29 juillet et identifié le lendemain.

Lire aussi : Le corps de Steve retrouvé à Nantes, ouverture d'une information judiciaire pour "homicide involontaire"

Une danse silencieuse a également été organisée ce vendredi 9 août dans la soirée, sur la place Royale dans le centre-ville de Nantes. Un flashmob sans musique qui avait déjà été effectué le 28 juin par des artistes nantais sur le quai Wilson. La chorégraphie a été réalisée par Loïc Touzé.

Lors de la Fête de la musique le 21 juin dernier, plusieurs jeunes étaient rassemblés sur le quai Wilson, à Nantes. Les policiers sont intervenus à 4h30 du matin pour mettre fin à la soirée. La charge fut violente : gaz lacrymogènes, grenades de désencerclement et au moins un tir de LBD. Au cours de cette intervention, plusieurs jeunes sont tombés dans la Loire, et Steve fut porté disparu.

Après un appel à témoins et de longues recherches, le corps du jeune homme fut finalement retrouvé lundi 29 juillet près de la grue jaune.

Un rapport de l'IGPN durement critiqué

Une instruction pour "homicide involontaire" a été ouverte par le parquet de Nantes et la police des polices (IGPN) a été saisie. Le rapport de l'IGPN, présenté par Edouard Philippe, précise alors qu'il n’est pas "établi de lien entre l’intervention de la police et la disparition" de Steve Caniço, et "il n’y a pas à remettre en cause l’intervention collective des forces de l’ordre".

Des conclusions qui ont provoqué un véritable tollé, notamment sur les réseaux sociaux. La journée du samedi 3 août fut particulièrement tendue à Nantes. Commençant avec une cérémonie en l'honneur de Steve, elle a ensuite viré au chaos. La préfecture avait publié une interdiction de manifester dans le centre-ville, et la journée a tourné à l'affrontement, avec des barricades incendiées, des commerces vandalisés, et des affrontements avec les forces de l'ordre.

Lire aussi : Hommage à Steve à Nantes: face-à-face tendu entre manifestants et forces de l'ordre

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !