Sécurité routière :

Contrôles routiers: 122 contraventions et un délit en une nuit


Publié / Actualisé
Dans la nuit de vendredi 9 à samedi 10 août 2019, les policiers du SIAAP relevant de la Délégation Départementale de la Sécurité Routière ont réalisé plusieurs opérations de contrôles routiers dans l'île. En tout, 122 contraventions et un délit ont été constatés. Sur une route à 90 km/h vers Saint-Denis, un conducteur a été flashé à 148 km/h. Un conducteur a également été contrôlé sans permis à Saint-Pierre.
Dans la nuit de vendredi 9 à samedi 10 août 2019, les policiers du SIAAP relevant de la Délégation Départementale de la Sécurité Routière ont réalisé plusieurs opérations de contrôles routiers dans l'île. En tout, 122 contraventions et un délit ont été constatés. Sur une route à 90 km/h vers Saint-Denis, un conducteur a été flashé à 148 km/h. Un conducteur a également été contrôlé sans permis à Saint-Pierre.

A Saint-Denis, les effectifs du Groupe de Sécurité Routière ont ciblé les usagers et leurs véhicules du boulevard Léopold Rambaud, lieu habituel de rassemblements des amateurs de démonstrations motorisées, souvent au volant de véhicules modifiés. 25 contraventions ont été relevées, dont 5 feux non conformes, 2 plaques non règlementaires.

Les spectateurs stationnés sur le trottoir et une place réservée aux personnes en situation de handicap, ont été également verbalisés. Le radar mobile installé à proximité du site, sur une voie dont la vitesse est limitée 90km/h a relevé, en moins de deux heures, 86 excès (84 véhicules légers, 2 motos). Le plus rapide a été mesuré à 148km/h.

A Saint-Pierre, la Formation Motocycliste a relevé une quinzaine de contraventions, dont une circulation à un régime moteur excessif en agglomération, un dégagement excessif de fumée, 4 conduites avec un téléphone tenu en main. Un conducteur s'avérant circuler sans permis, son véhicule a été immobilisé. 4 défauts de gants et un non port de casque ont été retenus à l'encontre de conducteurs de deux roues.

Ce sont donc 122 contraventions et un délit qui ont été constatés lors de ces contrôles. Ceux-ci réalisés à des horaires où le risque d'accident mortel est multiplié par 7.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !