C'est 902 en plus que l'année dernière :

223 200 élèves retourneront en classe vendredi


Publié / Actualisé
Cette nouvelle année scolaire 2019-2020 débutera ce vendredi 16 août. Plus de 223 000 élèves sont attendus dans les 653 différents établissements de l'île. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Cette nouvelle année scolaire 2019-2020 débutera ce vendredi 16 août. Plus de 223 000 élèves sont attendus dans les 653 différents établissements de l'île. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Cette année, ce sont au total 902 élèves en moins qui feront leur rentrée. En cause : la diminution du nombre d'enfants entrant en maternelle et en primaire. En effet, les classes dites du "premier degré" observent une perte de 1 367 nouveaux élèves. Au contraire, au collège et au lycée, les effectifs continuent de progresser avec 332 élèves supplémentaires par rapport à l'année 2018. 

La rentrée sera aussi marquée par le début de la mise en place de la réforme du bac, avec l'instauration du contrôle continu qui représentera 40% de la note finale. Les filières L, S et ES disparaissent aussi pour laisser place aux parcours à modules. A La Réunion, douze modules ont été créés, dont huit sont disponibles dans la totalité des lycées de l'île.

653 établissements pour l'île

Au total, ce sont 653 établissements qui ouvriront leurs portes aux élèves à partir de vendredi. A noter que quatre écoles ont fermé suite à la fusion de certaines d'entre elles, comme la maternelle les Capucines et de l’élémentaire Bois Joli Coeur qui deviennent l’école primaire, celle de la maternelle et de l’école élémentaire les Baies Roses qui deviennent l’école primaire Baies Roses, celle des élémentaires Jules Reydellet B, et Jules Reydellet A qui deviennent l’école élémentaire Jules Reydellet ) et celle des écoles maternelle et élémentaire Villèle qui deviennent l’école primaire Villèle.

Trois nouveaux établissements ont aussi vu le jour, avec la réhabilitation de l'élémentaire Victor Hugo à La Possession, l'école de Grand-Îlet à Salazie, et le collège privé Médersa à Saint-Denis.

Des taux de redoublement extrêmement faibles

L’orientation fin de troisième a concerné 13 071 élèves de 3ème (hors Segpa), soit 107 élèves de plus qu’en 2018. Le taux de redoublement/maintien en fin de 3ème est extrêmement faible (0,1%) et concerne 19 élèves.

Le taux de passage en seconde générale et technologique est en baisse à 57,2 % cette année pour 58,7% en 2018. Il était de 48,8 % en 2008, ce qui démontre l’évolution très nette de l’académie sur les onze dernières années.

Le taux de passage en seconde professionnelle progresse à 31,9 % (contre 30,6 % l’an dernier) ainsi que le taux d’orientation en 1ère année de CAP qui s’établit à 11 % (10,7 % en 2018).

Le taux de passage en 1ère générale et technologique se maintient à un niveau élevé à 97,2 % (95,7 % en 2018). Il s’agit du plus fort taux de passage jamais enregistré en fin de seconde. En 2009, le taux de passage en 1ère était de 77,5 %, en augmentation de près de 20 points en dix ans.

La répartition entre les différentes séries indique un passage conforté en 1ère générale à 62,2% (60,5 % en 2018 , 60,4% en 2017) et stable en 1ère technologique à 35% à l’instar des deux années précédentes.


L’orientation au sein de la voie technologique connaît une maîtrise relative du passage en 1ère STMG (17,5 % pour 16,8% en 2018), une baisse du passage en 1ère STL ( 1,9% vs 2,4% en 2018) de même qu’en STI2D (7,4% pour 7,9% en 2018).

Plusieurs ouvertures de classes

Trois classes passerelles pour la mise en oeuvre du dispositif d’accompagnement vers le BTS vont voir le jour :
- au lycée Léon de Lepervanche (Le Port)
- lycée Paul Moreau (Bras Panon)
- lycée Bois d’Olive (Saint-Pierre)

Six nouvelles sections de techniciens supérieurs vont aussi ouvrir :

- BTS technico-commercial-nautisme au LP Léon de Lepervanche (Le Port – préfiguration du lycée de la mer)
- BTS métiers de l’audiovisuel - options A, B, C au lycée Nord (Saint-Denis)
- BTS Système numérique - options A et B au lycée Nord (Saint-Denis)
- BTS Notariat au lycée Louis Payen (Saint-Paul)
- BTS professions immobilières au LP Julien de Rontaunay (Saint-Denis)
- BTS Métiers de l’eau au lycée Saint-Paul IV

Un diplôme national Métiers Art et Design au lycée Ambroise Vollard et un Brevet des métiers d’art Graphisme et décor au lycée de Bois d’Olive vont ouvrir à Saint-Pierre.

Des ouvertures de deux CAP sont prévues avec :
- CAP agent de sécurité au LP Amiral Lacaze (Saint-Denis)
- CAP employé de vente spécialisé - option A Produits alimentaire au LP Jean Perrin (Saint-André)

Enfin, un Baccalauréat professionnel Commerce au lycée privé La Salle Saint-Charles voit le jour à Saint-Pierre.

Inclusion scolaire

6500 élèves en situation de handicap sont scolarisés à La Réunion. Sept nouvelles Unité localisée d’inclusion scolaire (ULIS) vont donc ouvrir :

- une deuxième ULIS au collège Hubert Delisle (Saint-Benoit)
- une deuxième ULIS au collège Leconte de Lisle (Saint-Louis)
- une deuxième ULIS au collège Marcel Goulette (Saint-Leu)
- une deuxième ULIS au collège de Trois Mares (Le Tampon).
- une ULIS au LP L’Horizon (Saint-Denis)
- une deuxième ULIS au lycée professionnel Roches Maigres (Saint-Louis).
- une ULIS au LP Cluny (Sainte-Suzanne)

Des classes plus petites

Le dédoublement des classes de CE1, initié en 2018 en réseau d’éducation prioritaire renforcé (Rep+) se poursuit à cette rentrée dans les Rep. Ils seront donc accueillis dans 206 classes dédoublées, 19 classes à 24 en co-enseignement (deux enseignants dans une même salle pour un même niveau) et 11 classes multi-niveaux.

Annoncée par le Président de la République pour une mise en oeuvre à compter de la rentrée 2020, le dédoublement des classes de grande section en éducation prioritaire a été anticipée dans l’académie, avec le dédoublement de 12 classes.

Les écoles proposées sont :

- Cilaos : école Palmiste Rouge
- Le Port : écoles Benjamin Hoarau et Henri Wallon
- Saint-André : école Bras des chevrettes
- Saint-Benoît : école Reine Pitou
- Saint-Paul : écoles Émile Hugot, Marcel Lauret, Ravine Daniel
- Tampon : école Coin tranquille
- Salazie : école élémentaires Roland Sellier

Des enseignements renforcés

Les évaluations nationales CP et CE1 menées en 2018 montrent que les élèves de l’académie ont une maîtrise insuffisante des savoirs fondamentaux.

22 référents mathématiques de circonscription ont donc été nommés. Formés au niveau national, ils accompagneront chacun 4 groupes de 8 enseignants. Plus de 700 enseignants seront ainsi formés et accompagnés chaque année. En Français, des projets et des actions concluants d’enseignement structuré, explicite et systématique de la lecture basés sur l’identification des mots et la vitesse de décodage (Lecture, Fluence), et sur la compréhension vont être mis en place.

Les petits-déjeuners à l'école reconduits

En plus des 70 écoles déjà concernées, à la rentrée 2019, la mesure s’étendra à un plus grand nombre d’écoles en réseau d’éducation prioritaire (Rep/Rep+) ou en quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) des communes du Port, Saint-André, Saint-Denis et Saint-Louis, sans qu’aucune école en dehors de ces territoires exprimant des besoins ne soit a priori exclue.

www.ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !